Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Tirez-vous vraiment profit de vos rénovations? Pensez crédits d’impôt.

21 novembre 2014 par Banque Nationale
crédit d'impot rénovation

Vous avez l’âme d’un bricoleur et vous êtes du genre à économiser en réalisant vous-même les travaux de rénovation à la maison ou au chalet? Vous pourriez passer à côté de généreux crédits d’impôt et de subventions réservés aux propriétaires qui confient leurs travaux à un entrepreneur certifié.

Contenu

Que ce soit au niveau fédéral, provincial ou municipal, plusieurs programmes et incitatifs encouragent les propriétaires à réaliser des travaux de mise aux normes. Les rénos qui entraînent des répercussions favorables sur le plan environnemental ou énergétique s’accompagnent souvent de crédits qui permettent la récupération de sommes appréciables.

Première étape : faites vos recherches

Prenez le temps de faire quelques recherches, notamment auprès de la municipalité où se situe votre résidence, car les programmes peuvent varier d’une ville à l’autre. Aussi, prenez en compte le fait que certaines procédures et conditions d’admissibilité s’appliquent et que plusieurs programmes sont à durée limitée, d’où l’importance de rester à l’affût. Accélérer certains travaux peut alors devenir plus rentable que d’attendre et de prendre le risque de voir un programme disparaître.

RénoVert : rentabilisez vos travaux

Au Québec, le programme RénoVert encourage les propriétaires d’une résidence ou d’un chalet habitable à l’année à prendre un virage écoresponsable en réalisant des travaux de rénovation qui auront une incidence positive sur le plan énergétique ou environnemental. Si plusieurs dépenses sont admissibles, certaines règles et exceptions s’appliquent toutefois, notamment l’obligation d’embaucher un entrepreneur qualifié qui attestera de la qualité des travaux.

Les dépenses admissibles comprennent le coût des permis, du matériel ayant servi à la réalisation des travaux, des services de l’entrepreneur et de la remise en état des lieux. Par exemple, si vous isolez votre sous-sol de manière écoresponsable, les coûts liés à la démolition et à la finition seront admissibles, tout comme l’achat des matériaux isolants certifiés, du bois, du gypse, des clous, du plâtre et de la peinture.

Vous pouvez faire la demande du crédit d’impôt RénoVert en produisant votre déclaration de revenus. Vous devez joindre le formulaire Crédit d’impôt RénoVert (TP-1029.RV) en plus de faire remplir l’Attestation de conformité de biens à des normes écoresponsables (TP-1029.RV.A) par votre entrepreneur.

Le montant maximal du crédit d’impôt admissible est de 10 000 $, somme qui correspond à 20 % de la partie des dépenses excédant 2 500 $ payée avant le 1er janvier 2020. Faites vite! Au moment d’écrire ces lignes, la période d’admissibilité au programme se termine le 31 mars 2019.

Rénoclimat : un meilleur confort financier

Autre programme à envisager : l’aide financière offerte par le programme Rénoclimat. Celui-ci, compatible avec le crédit d’impôt RénoVert, encourage les rénovations visant à réduire la consommation d’énergie d’une habitation.

Les travaux doivent porter sur l’enveloppe du bâtiment (isolation, étanchéité…) ou sur certains systèmes mécaniques (ventilation, chauffage, géothermie, chauffe-eau…). Et bonne nouvelle, depuis mars 2018, le remplacement des portes et des fenêtres est aussi admissible au programme Rénoclimat.

En plus de profiter de cette aide financière, vous pourrez évidemment profiter d’économies substantielles à long terme. En effet, la diminution des factures d’électricité est évaluée à 20 %.

Économiser l’énergie, c’est payant

Soyez attentif aux offres de certaines entreprises. Hydro-Québec soutient entre autres les ménages à faible revenu avec des remises appréciables. Énergir offre pour sa part une subvention pour les rénovations améliorant l’enveloppe thermique des bâtiments, comme le remplacement des fenêtres et l’isolation des murs ou du toit. En Outaouais, Gazifère propose des remises et des offres de financement pour encourager l’ajout de nouveaux appareils à gaz naturel. Le programme Chauffez vert fournit également une aide financière aux propriétaires qui remplacent leur système de chauffage central ou leur chauffe-eau utilisant un combustible fossile autre que le gaz naturel (ex. : mazout ou propane).

Autre crédit : mise aux normes des eaux usées résidentielles

Le crédit d’impôt pour la mise aux normes d’installations d’assainissement des eaux usées résidentielles vise à aider financièrement les propriétaires qui souhaitent entreprendre des travaux de réfection de leurs installations septiques.

Le site de l’APCHQ résume les principaux critères d’admissibilité et rappelle que cet avantageux crédit est offert jusqu’à la fin de l’année d’imposition 2022. Plusieurs propriétaires de chalet ou de résidence non raccordé au réseau d’aqueduc ont donc avantage à en profiter. Rappelons qu’ici aussi, les travaux doivent être effectués par un entrepreneur certifié, titulaire de la licence « Entrepreneur en systèmes d’assainissement autonome » de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ).

Subventions municipales

Même si elles ne sont pas directement liées aux crédits d’impôt, plusieurs subventions offertes par les municipalités permettent à vos travaux de rénovation d’être profitables. Des exemples? À Montréal sont mis de l’avant deux programmes de rénovation (à la carte ou majeur) et un programme de stabilisation des fondations. La ville de Québec propose quant à elle plusieurs options pour les propriétaires de résidence à valeur patrimoniale.

Rénos et impôts : stratégies complémentaires

Notez que certaines dépenses admissibles peuvent être soustraites du montant si vous profitez de l’aide financière d’un autre programme. C’est pourquoi vous avez tout intérêt à effectuer dès le départ des recherches pour adopter la stratégie la plus efficace et ainsi vous éviter de mauvaises surprises.

Faites vos calculs avant d’entamer vos rénovations et n’oubliez pas de faire affaire avec des experts et des entrepreneurs certifiés pour être admissible à la majorité de ces avantages. Ces crédits d’impôt peuvent réellement vous faire économiser temps et argent. Un conseiller financier de la Banque Nationale est aussi un bon allié pour vous aider à déterminer l’option optimale. Recourir aux meilleures stratégies vous permettra de réaliser d’autres économies d’impôt durant vos rénovations.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories