Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Solutions bancaires
Cartes de crédit
Financement
Placements
International
Plus que du bancaire
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Pourquoi faut-il faire inspecter une maison avant d’acheter?

22 mars 2021 par Banque Nationale
Pourquoi faire inspecter une maison avant d’acheter?

Vous pensez avoir trouvé la propriété parfaite pour vous, mais vous vous demandez s’il faut obligatoirement la faire inspecter avant de l’acheter? Vers qui vous tourner pour faire inspecter la demeure convoitée? Quels sont les avantages de cet examen? Découvrez nos réponses à toutes ces questions.

1. Qu’est-ce qu’une inspection préachat?

L’inspection préachat est un examen de l’état d’une résidence et de ce qui est visible aux yeux d’un inspecteur en bâtiment, à l’intérieur comme à l’extérieur. Elle n’est pas obligatoire à l’obtention d’un prêt hypothécaire, mais elle peut vous éviter des ennuis souvent coûteux.

L’inspection est recommandée dans toutes les provinces du Canada où vous songez acheter, et ce, peu importe le type de propriété. Que vous achetiez une résidence de 5 ans ou de 50 ans, une propriété au centre-ville ou un chalet en région, un condo ou une maison unifamiliale, l’inspection préachat est toujours pertinente. Quant aux habitations neuves, il est aussi recommandé de procéder à une inspection préachat même si ces dernières sont couvertes par une garantie des bâtiments résidentiels neufs. Au Canada, ce type de garantie est offert dans les provinces de l’Ontario, de l’Alberta, de la Colombie-Britannique et du Québec.

Qu’est-ce qui est inclus dans une inspection et dans le rapport? 

L’inspecteur évalue visuellement les zones accessibles à l’intérieur et à l’extérieur de la propriété ; les murs, le plafond, le recouvrement du sol, la structure, les fondations, le toit, etc. Les aires communes peuvent aussi être inspectées dans le cas d’une copropriété. 

Le rapport d’inspection doit contenir :

  • des observations détaillées sur l’état des lieux de la propriété ;
  • des détails sur les défauts, les travaux à prévoir, les possibles infiltrations d’eau, l’apparence de moisissures, la présence d’odeurs suspectes, etc. ;
  • plusieurs photos des lieux.

Comment choisir un inspecteur?

Il vaut mieux faire affaire avec un inspecteur agréé et reconnu dans une association ou un ordre, car cela inclut une assurance responsabilité en cas de faute professionnelle permettant de protéger l’acheteur sur certains aspects. Par exemple:

Il est conseillé de choisir un expert basé dans la région ou le quartier où vous désirez acheter une propriété, car il connaîtra probablement mieux les caractéristiques particulières du secteur convoité.

Combien coûte un inspecteur en bâtiment?

Les prix peuvent varier selon le type de bâtiment, la région et l’inspecteur retenu, mais prévoyez de 500 $ à 600 $ pour une inspection préachat en bonne et due forme. Il s’avère judicieux de planifier ce montant en amont dans le budget des dépenses liées à l’achat d’une maison. De cette façon, il est plus facile d’épargner à l’avance afin de couvrir ces frais et tous les autres liés à l’achat d’une maison (par exemple, les taxes, les frais de notaire, etc.).

2. Quels sont les avantages de faire inspecter une maison avant l’achat?

Avoir une bonne compréhension du bien que vous vous apprêtez à acquérir

L’achat d’une propriété représente une somme considérable, donc l’inspection permet de faire cet achat en toute connaissance de cause. Cette importante étape de vie requiert un moment de réflexion. Vous vous apprêtez à effectuer l’un des plus gros achats de votre vie, seriez-vous prêt à le faire les yeux fermés? L’avantage premier de l’inspection préachat est de vous permettre d’avoir une bonne connaissance de la résidence et d’éviter les mauvaises surprises futures. Puisque c’est un moment émotif, surtout pour les premiers acheteurs, il est primordial d’avoir l’heure juste sur l’état de la propriété afin de ne pas se laisser éblouir par son aspect esthétique.

Limiter les risques liés aux défauts et aux possibles vices cachés

L’inspecteur a plus de chances de voir les problèmes potentiels, mais comme il inspecte les zones accessibles, des vices cachés peuvent subsister malgré sa rigueur et ses compétences. Faire affaire avec un inspecteur agréé permet de protéger l’acheteur sur certains manquements professionnels. Par exemple, si l’inspecteur omet de visiter le comble du toit alors que c’est accessible et que l’acheteur réalise après coup qu’il est contaminé, l’acheteur pourra contester le rapport d’inspection et prendre des mesures contre l’inspecteur qui a manqué un défaut visible et accessible.

Déterminer si des travaux sont à prévoir à court, moyen ou long terme, et négocier le prix 

Par exemple, si la toiture est à refaire à court terme et que cela n’était pas mentionné dans la déclaration du vendeur, cela peut remettre en question la transaction de l’acheteur ou bien l’aider à négocier le prix. Soit les travaux doivent être réalisés par le vendeur avant la prise de possession, soit le prix de vente est négocié à la baisse par l’acheteur qui effectuera lesdits travaux. 

Pouvoir annuler la transaction en cas de défauts 

De plus, ajouter une clause d’achat conditionnelle à l’inspection préachat et à l’approbation de la demande de financement permet l’annulation de la promesse d’achat si l’inspection n’est pas favorable.

Restez à l’affût

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières analyses et tendances des marchés.

3. Quand faire l’inspection préachat?

L’achat d’une propriété comporte plusieurs étapes : amasser une mise de fonds, demander une préautorisation hypothécaire, visiter des propriétés, déposer une offre d’achat, etc.

L’inspection préachat a lieu après avoir fait une offre d’achat et une fois que celle-ci a été acceptée par les vendeurs. Mais il vaut mieux attendre le rapport d’inspection avant d’officialiser l’achat de la propriété. Par ailleurs, au même moment où vous demandez votre préautorisation hypothécaire, pensez à trouver deux ou trois inspecteurs avec lesquels communiquer lorsque l’inspection sera requise. Les délais pour l’inspection et pour la déclaration de satisfaction à la suite de celle-ci sont généralement inscrits dans l’offre d’achat.

Si plusieurs mois s’écoulent entre l’inspection préachat et la prise de possession de la propriété, il est possible d’ajouter une clause exigeant qu’une seconde inspection ait lieu quelques jours avant la prise de possession. C’est pour vous assurer qu’il n’y a pas de changements majeurs à l’état de la résidence. Si c’est le cas, vous aurez la possibilité d’annuler la transaction.

4. Comment se déroule une inspection préachat de maison? 

Avant l’inspection, l’inspecteur passe en revue la déclaration du vendeur sur l’immeuble, un document comprenant des détails sur la propriété (l’année de construction, les servitudes, etc.). 

Le jour de l’inspection, il est fortement recommandé que vous et votre courtier immobilier soyez présents. Vous pourrez alors suivre l’inspecteur qui évaluera visuellement l’intérieur et l’extérieur de la propriété. L’idée n’est pas de questionner chaque étape du travail de l’inspecteur, mais plutôt d’observer le déroulement afin que vous puissiez bien saisir ce qui figurera dans les notes et le rapport remis en aval.  

Une fois l’inspection terminée, l’inspecteur prend le temps de rédiger un rapport d’inspection de la maison dans lequel il émet ses commentaires initiaux. Ce rapport vous sera remis quelques jours après l’inspection, selon les délais entendus.

Veuillez noter que le rapport d’inspection n’est pas exigé par la banque sauf dans de très rares cas (une reprise de finance ou une propriété construite en zone inondable, par exemple), mais il vous permet d’examiner davantage certaines défaillances relevées par l’inspecteur ou de renégocier le prix de la propriété selon les observations émises dans le rapport.

5. Quoi faire en cas de vices cachés?

Un vice caché est un défaut non apparent qu’une simple inspection ne permet pas de découvrir, inconnu de l’acheteur et existant au moment de l’achat. 

L’inspection préachat ne vous protège pas totalement des vices cachés, mais si vous en découvrez, vous devrez aviser le vendeur par écrit. Ce dernier est alors responsable, même s’il ignorait son existence au moment de la transaction. La garantie légale de propriété et de qualité pourrait vous donner droit, selon la situation, à un dédommagement financier ou une résolution de la vente.

En somme, l’inspection préachat est un examen important qui peut vous éviter bien des soucis futurs et vous éclairer quant à la propriété que vous souhaitez acheter.

Pour vos questions, on est là.

 

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories