Quels sont les vrais coûts de l’achat d’une propriété?

23 février 2022 par Banque Nationale
Un portefeuille avec des cartes qui sortent.

Vous le savez bien, une propriété représente beaucoup plus que quatre murs et un toit. C’est un endroit qui vous correspond, un nid douillet propice à créer des souvenirs. Mais acquérir son propre petit royaume, ça représente des coûts.

Image maison neuve

Se préparer à son premier achat

Vous rêvez de devenir propriétaire?
On est là pour vous guider

Consultez notre guide

Les frais reliés à l’achat d’une maison représentent entre 2 % et 3 % de la valeur de la propriété, sans compter les taxes pour une maison neuve, la mise de fonds ainsi que les coûts pour des rénovations majeures. Pour éviter les mauvaises surprises, prévoyez ces 9 frais à l’achat d’une maison :

1. Frais d’évaluation de la propriété

Coût : de 350 $ à plus de 800 $ (à payer immédiatement) 

Ces frais varient énormément en fonction de la propriété et de son emplacement. Si votre institution financière l’exige comme condition au financement hypothécaire, les coûts pourraient être inclus dans votre entente de financement.  

Pourquoi procéder à une évaluation de la propriété? 

L'évaluation sert à définir la valeur marchande de la maison, et c’est souvent exigé pour que vous puissiez obtenir un prêt hypothécaire. Elle tient compte de la qualité de la construction de la propriété ainsi que de l’état du marché immobilier. Concrètement, elle assure que vous payiez le juste prix.  

2. Frais d’inspection de la propriété 

Coût : 500 $ et plus (à payer immédiatement) 

Ces frais varient selon les dimensions, l’âge, le type de propriété ainsi que l’étendue de l’inspection. 

Pourquoi procéder à une inspection de la propriété? 

Fortement recommandé de l’inclure l’inspection comme condition dans votre offre d’achat. Celle-ci permet de déceler des problèmes (par exemple : une infiltration d’eau) et de vous offrir une tranquillité d’esprit. L’opération aide ainsi à prévoir votre plan d’entretien, si des rénovations sont à faire, et de les chiffrer.  

Conseil de pro : mieux vaut faire affaire avec un inspecteur agréé reconnu par une association ou un ordre. Parce qu’en cas de faute professionnelle, cela facilitera vos recours (et des assurances responsabilité sont prévues). 

3. Frais du notaire ou d’avocat

Coût : entre 1 500 $ et 3 000 $ (à payer immédiatement) 

Les frais varient entre les notaires ou les avocats spécialisés en immobilier puisqu’il s’agit d’honoraires qui ne sont pas nécessairement fixés par la loi.  

Pourquoi faire appel à un notaire ou à un avocat?

Ces experts s’occupent de la préparation de nombreux documents importants (comme l’acte de vente), puis supervisent la signature de ceux-ci. Ils veillent aussi à l’inscription et à la vérification des titres. 

Au Québec : c’est obligatoire de passer devant un notaire pour vos transactions immobilières. C’est celui qui achète qui doit le payer, pas celui qui vend. 

Ailleurs au Canada : ce n’est pas obligatoire, mais c’est fortement recommandé. Un notaire ou un avocat spécialisé saura vous protéger tout au long du processus d’achat.  

4. Prime d’assurance prêt hypothécaire 

Coût : établi en fonction d’un pourcentage du montant du prêt hypothécaire. Le paiement s’ajoute à vos versements hypothécaires. 

Exemple : si vous achetez une propriété de 375 000 $ avec une mise de fonds de 5 % (18 750 $), le montant de la prime assurance prêt hypothécaire va s’élever à 14 250 $. Cette somme sera répartie et ajoutée à vos versements.  

Cette assurance est-elle obligatoire? 

Vous devez obtenir cette assurance lorsque votre mise de fonds représente moins de 20 % du montant d’achat de votre propriété.  

Particularité en Ontario, au Québec et en Saskatchewan

Dans ces trois provinces, la taxe de vente provinciale s’ajoute à la prime. Vous devez la payer au moment de l’achat.  

Exemple : la taxe de vente au Québec pour une prime de 14 250 $ (pour une propriété de 375 000 $) se chiffrera à 1 389,38 $. 

5. Taxes de vente pour les propriétés neuves

Coût : entre 5 % et 15 % du prix de la propriété. Elle fait partie intégrante du prix d’achat final de la propriété qui sera financé par le prêt hypothécaire. 

Pourquoi le pourcentage varie-t-il? 

Ça dépend de votre province ou territoire. En Alberta, il n’y a que la taxe fédérale de 5 % (TPS) qui s’applique. Ailleurs, des taxes provinciales s’ajoutent à la TPS. Exemples :  

  • En Colombie-Britannique : le taux des deux taxes combinées est de 12 % 
  • En Ontario : 13 % 
  • Au Québec : 14,975 % 
  • Au Nouveau-Brunswick : 15 %

Les taxes de vente s’appliquent seulement aux propriétés neuves ou vendues par des entreprises. Vous pourriez obtenir un remboursement de ces taxes dans certaines situations énoncées sur le site du gouvernement fédéral. 

Des taxes spécifiques pour les acheteurs étrangers

Afin de tenter de calmer la frénésie immobilière, certaines villes comme Vancouver imposent une taxe supplémentaire de 20 % sur la valeur de la propriété aux acheteurs étrangers. 

6. Taxe de bienvenue, de mutation ou droits de cession immobilière  

Coût : en fonction d’un pourcentage (souvent progressif) du prix de la propriété ou de son évaluation municipale.  

Cette taxe est une source de revenus importants pour les municipalités ou les provinces et doit être payée dans les semaines ou les mois qui suivent l’acquisition. Notez que selon l’endroit où vous habitez, cette taxe est payée à la province, à la ville ou aux deux. 

Envie d’un remboursement? 

Dans certaines provinces, comme l’Ontario et la Colombie-Britannique, les premiers acheteurs peuvent être admissibles à un remboursement de cette taxe.

Restez à l'affut

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières analyses et tendances des marchés.

7. Rénovations

Coût : varient en fonction du type de travaux et des matériaux utilisés.  

C’est pourquoi il est conseillé d’estimer votre budget de rénovations et de prévoir vos sources de financement avant de vous lancer. Prévoyez : 

  • Au moins 10 000 $ pour rénover une salle de bain de fond en comble 
  • Entre 25 000 $ et 75 000 $ pour une nouvelle cuisine  

Alors, pour quelle couleur de peinture opterez-vous? Vert cuisse de grenouille émue ou orange des nuits d’Afrique? 

Pourquoi effectuer des rénovations? 

Ce sera sans doute beaucoup plus joli et plus douillet. Des rénovations peuvent aussi faire augmenter la valeur de votre propriété. Pour vous encourager à aller de l’avant, des subventions existent. C’est le cas lorsque les travaux maximisent l’efficacité énergétique de votre maison.  

Truc de pro : vivez au moins quelques mois dans votre nouvelle propriété avant d’entamer des rénovations. Vous aurez une meilleure idée des travaux à réaliser, et dans quel ordre de priorité. 

8. Frais de déménagement et d’aménagement

Coût : le tarif horaire des déménageurs oscille entre 50 $ et 250 $ (à payer immédiatement)  

Tout dépend de l’entreprise sélectionnée, du nombre de déménageurs requis et de la saison. Si vous décidez de mettre vous-même la main à la pâte, la location d’un camion peut représenter jusqu’à 300 $ par jour (sans oublier la pizza et la bière pour récompenser vos ami.es qui vous prêteront main-forte). 

D’autres dépenses à envisager

Outre les frais de déménagement, assurez-vous de préparer un budget pour meubler votre nouvelle maison.  

Conseil pour vos impôts : si vous déménagez dans le cadre de votre emploi, vous pourriez déduire certains frais dans votre déclaration de revenus. Voyez les détails de cette déduction sur le site de l’Agence du revenu du Canada

9. Frais annuels

Des frais récurrents sont aussi à prévoir lors de l’achat d’une maison. Voici un aide-mémoire :

  • Les taxes municipales  
  • Les taxes scolaires 
  • Les frais de chauffage, d’électricité ou de gaz 
  • Les frais pour Internet, la télédistribution ou la téléphonie 
  • L’assurance habitation 
  • Les frais de copropriété, aussi appelés frais de condo (si applicable) 

Ce n’est pas toujours simple de garder les deux pieds sur terre lorsqu’on trouve la perle rare. L’achat d’une propriété suscite beaucoup d’émotions. Pour que tout se passe le mieux possible, n’oubliez pas les frais qui accompagnent l’achat d’une maison. Puis, n’hésitez pas à consulter votre conseiller, il saura vous aider à évaluer votre budget. Pour vos questions, on est là.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories

Image maison neuve

Se préparer à son premier achat

Vous rêvez de devenir propriétaire?
On est là pour vous guider

Consultez notre guide