Qu’est-ce qu’une assurance vie et invalidité pour prêt hypothécaire et à quoi ça sert?

05 mai 2021 par Banque Nationale
Assurance vie et invalidité pour prêt hypothécaire

L’achat d’une propriété est probablement l’investissement le plus important de votre vie. Il apporte également son lot de responsabilités, comme le remboursement de votre prêt hypothécaire à tous les mois. S’il vous arrivait un imprévu, seriez-vous en mesure de poursuivre vos versements, même sur une longue période? C’est le principal avantage des assurances vie, invalidité et maladies graves pour prêt hypothécaire. Ce sont des protections qui pourraient vous éviter bien des soucis, à vous et à vos proches, en cas d’imprévus. Voici comment elles fonctionnent. 

Pourquoi protéger son prêt ou sa marge hypothécaires? 

Avec la période d’amortissement ou de remboursement d’un prêt hypothécaire pouvant atteindre 30 ans au Canada, les probabilités sont grandes pour que votre dette vous suive une grande partie de votre vie. 

Or, personne n’est à l’abri d’un imprévu. En cas d’accident, de maladie ou de décès, une assurance associée à votre prêt hypothécaire protège votre capacité à rembourser votre dette, comme toute autre assurance protège la valeur de vos actifs (biens meubles, voiture, bateau, etc.) contre les dommages. Vous ne pouvez plus travailler en raison de problèmes de santé? Ce type d’assurance vous permettra de poursuivre vos versements hypothécaires, vous assurant du même coup la tranquillité d’esprit. 

Quels sont les différents types d’assurances pour prêt ou marge hypothécaires? 

Il y a trois types de protection distincte : 

  • l’assurance vie, 
  • l’assurance invalidité, 
  • l’assurance maladies graves. 

L’assurance vie est préalable aux deux autres, c’est-à-dire que vous devez la prendre si vous voulez la combiner, au choix, avec l’assurance invalidité ou maladies graves. Pour parer à plus d’imprévus, il est aussi possible de prendre les trois protections. 

Vous pouvez également souscrire exclusivement à une assurance vie si vous le désirez. Bref, plusieurs options sont possibles en fonction de votre situation personnelle et financière. Il faut avant tout définir vos besoins. 

Quelle est la différence entre l’assurance vie et invalidité pour prêt hypothécaire et une assurance prêt hypothécaire de type SCHL?

Bien que plusieurs les confondent, une assurance prêt hypothécaire et une assurance vie, invalidité ou maladies graves pour prêt hypothécaire sont deux choses très différentes.  

Contrairement à l’assurance vie, invalidité ou maladies graves pour prêt hypothécaire qui protège le ou les emprunteurs (vous) contre les imprévus, l’assurance prêt hypothécaire, comme celle offerte par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), n’apporte aucune protection en cas de décès ou d’ennuis de santé. Il s’agit plutôt d’une assurance qui protège votre créancier (votre institution financière) contre un éventuel défaut de paiement de votre part. Vous n’êtes pas assuré, c’est plutôt votre prêteur qui l’est. 

L’assurance prêt hypothécaire de type SCHL est exigée par les institutions financières quand vous achetez une maison et que votre mise de fonds est inférieure à 20 %. Son but est de vous aider à accéder à la propriété, mais aussi de permettre à votre banque de récupérer l’argent qu’elle vous a prêté si vous êtes un jour en défaut de paiement. 

Quels sont les avantages d’une assurance pour prêt hypothécaire? 

S’il vous arrivait quelque chose, les avantages d’une assurance vie, invalidité ou maladies graves sont nombreux : 

  • Laisser une charge financière moins grande à votre famille et éviter qu’elle ait à déménager ou à vendre la propriété. 
  • Maintenir votre niveau de vie : selon l’Agence de la consommation en matière financière du Canada, une personne assurée par un régime d’assurances collectives au travail reçoit généralement entre 60 % et 85 % de son salaire en cas d’invalidité. L’assurance invalidité pour prêt hypothécaire peut alors aider à vous maintenir à flot en couvrant la portion assurée de vos versements hypothécaires. De plus, elle n’a aucun impact sur les autres prestations que vous pourriez recevoir. 
  • Vous aider à payer vos frais médicaux : si votre condition entraîne des dépenses supplémentaires comme des frais d’hospitalisation, de médicaments et de déplacements, vous serez plus en mesure de débourser ces sommes en sachant que vos versements hypothécaires sont couverts par votre assurance.  
  • Changer d’emploi sans perdre cette protection : comme elle n’a rien à voir avec la couverture offerte par votre employeur, vous serez protégé en tout temps, même advenant un renvoi ou pendant la recherche d’un nouvel emploi.  
  • Protéger vos économies et conserver votre capacité à épargner sans mettre en péril vos projets. Sans protection financière, vous pourriez devoir piger dans vos REER, par exemple. 

Restez à l'affut

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières analyses et tendances des marchés.

Comment fonctionne l’assurance vie pour prêt hypothécaire?

En cas de décès, une assurance vie pour prêt hypothécaire verse directement le solde assuré de votre prêt hypothécaire — jusqu’à un maximum de 1 000 000 $ — à votre institution financière plutôt que de verser l’argent à votre succession. Cela évite des délais et assure que les sommes remises libéreront vos proches d’un fardeau, tout en leur assurant un héritage substantiel : votre propriété payée.

En quoi diffère-t-elle de l’assurance vie personnelle? Au moment du décès, celle-ci prévoit le versement d’un montant d’argent à vos bénéficiaires qui peuvent en disposer comme bon leur semble. Vous n’avez donc aucune garantie que la somme servira à rembourser votre prêt hypothécaire. 

Il peut être pratique de souscrire à une assurance vie pour prêt hypothécaire par l’entremise de votre prêteur hypothécaire. C’est un processus généralement assez simple. Vous aurez à remplir une déclaration de santé et la décision est généralement rendue rapidement. Dans certains cas, si vous avez des antécédents familiaux, des tests médicaux pourraient être demandés. Quoi qu’il en soit, l’honnêteté est primordiale. De fausses déclarations pourraient vous jouer de mauvais tours et avoir des conséquences fâcheuses.

En cas de réclamation, votre demande de règlement sera également plus simple puisque la banque détient déjà toute l’information dont elle a besoin pour procéder au remboursement. Vous épargnez ainsi à vos proches des démarches parfois fastidieuses pour rassembler les documents requis par l’assureur auprès de qui vous avez souscrit une assurance vie personnelle. 

Comment se fait le calcul de la prime pour une assurance vie pour prêt hypothécaire et quel est son coût? 

Le coût de la prime varie en fonction du montant de votre prêt ou de votre marge hypothécaires, de la période d’amortissement choisie, de votre âge et de vos habitudes de vie (fumeur ou non, par exemple). Pour avoir une idée des coûts, il est recommandé de vous informer auprès de votre institution financière. 

Comment savoir si vous êtes admissible? 

Pour y souscrire, il suffit d’être âgé entre 18 et 64 ans, de résider au Canada ou aux États-Unis et d’agir à titre d’emprunteur, de coemprunteur ou de caution (une personne qui se porte garante d’un prêt).

Comment fonctionne l’assurance invalidité et maladies graves pour prêt hypothécaire?

L’assurance invalidité 

Plutôt que de vous verser une somme forfaitaire, l’assurance invalidité pour prêt hypothécaire compense la perte de votre revenu durant un arrêt de travail causé par un accident ou une maladie. 

Sans couverture d’assurance suffisante, vous pourriez être tenté de piger dans vos économies pour subvenir à vos besoins quotidiens durant une convalescence.

L’assurance maladies graves 

L’assurance maladies graves pour prêt hypothécaire verse un montant forfaitaire. Cette somme est appliquée en capital sur votre prêt hypothécaire pour que vous soyez en mesure de continuer à faire vos versements.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’en plus de toutes les obligations financières courantes à honorer, que ce soit le prêt hypothécaire, l’épicerie ou les dépenses liées aux enfants, les personnes malades peuvent devoir acquitter des frais supplémentaires pour leurs soins de santé. Par exemple, une personne atteinte d’un cancer pourrait devoir se déplacer hors de sa région pour recevoir des traitements, ce qui entraînerait des frais de transport, d’hébergement et de restauration pour les proches. Il faut aussi savoir que certains médicaments prescrits pourraient ne pas être couverts par les programmes publics d’assurance-médicaments provinciaux. Mieux vaut donc vous protéger pour éviter des factures salées.

Quelle protection procure ce type d’assurance? 

L’assurance invalidité prévoit le versement d’un montant pouvant aller jusqu’à 3 000 $ par mois. Il faut aussi savoir que votre contrat d’assurance invalidité prévoit un délai de carence de 60 jours, ce qui veut dire que vous devrez attendre la fin de ce délai avant d’être indemnisé. 

Pour l’assurance maladies graves, le montant assuré maximal est de 150 000 $. Cela vous permettra de rembourser en tout ou en partie votre prêt hypothécaire.

Bon à savoir : une personne qui devient invalide à la suite d’une maladie grave peut recevoir les deux prestations. L’une n’exclut pas l’autre. 

Quelles sont les maladies couvertes? 

Il est important de bien comprendre ce qui est considéré comme une invalidité ou une maladie grave.

L’invalidité, c’est tout ce qui empêche une personne de gagner un revenu d’emploi. Cela inclut donc les invalidités physiques plus communes comme une blessure causée ou non par un accident de travail, mais aussi des problèmes psychologiques, tels que l’épuisement professionnel, l’angoisse, la dépression, et pas seulement les blessures physiques. 

Dans le cas des maladies graves, il s’agit de conditions médicales sévères telles que la crise cardiaque, l’accident vasculaire cérébral (AVC) et le cancer. Mais l’important à retenir pour ce type de couverture est que la maladie doit constituer une menace pour votre vie. Par exemple, un cancer du sein de Stade A ne sera pas couvert, car il est trop précoce. Toutefois, si celui-ci devait se développer et mettre votre vie en danger, vous pourriez alors présenter une réclamation. 

D’autres types de maladies, dont les maladies dégénératives, peuvent aussi être couverts. Il est très important de prendre le temps de lire les spécifications à cet effet et ne pas hésiter à poser vos questions à des spécialistes en assurances. 

Encore là, pour ces deux protections, le montant de la prime mensuelle varie en fonction de votre âge et du montant de votre prêt hypothécaire. 

Comment souscrire à une assurance vie, maladies graves ou invalidité pour prêt ou marge hypothécaires?

Tout d’abord, sachez qu’il est possible de souscrire à ces trois protections à l’octroi d’un prêt hypothécaire, au renouvellement ou à n’importe quel moment durant le terme. Il n’est jamais trop tard pour le faire. Discutez-en avec un conseiller de votre institution financière, il pourra vous aider. 

Vous pouvez souscrire à ces assurances auprès de l’institution financière qui vous accorde le prêt ou la marge hypothécaire. Il est aussi possible de contacter un conseiller en sécurité financière pour obtenir une protection personnelle. Vous en possédez déjà peut-être une ou plusieurs. Il serait alors judicieux de faire l’inventaire des couvertures que vous détenez avec d’autres assurances avant de contacter un conseiller en assurances. 

Pour vos questions, on est là.

Notes légales 

 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

MCSagen est une marque de commerce de la compagnie d’assurance d’hypothèques Genworth Financial Canada

Catégories

Catégories