C’est quoi, le CELIAPP? Est-ce le bon compte pour moi?

17 mars 2023 par Banque Nationale
C’est quoi le CELIAPP?

Le CELIAPP est un nouveau compte qui vous permettra d’épargner pour acheter votre première propriété. L’argent que vous y déposerez sera déductible d’impôt. Vous pourrez ensuite utiliser le montant amassé comme mise de fonds pour l’achat d’une première habitation, sans devoir le rembourser après son retrait. Découvrez si ce compte est adapté à vos besoins.

Le compte CELIAPP sera lancé quand? 

Nous vous enverrons un courriel dès qu’il sera disponible!

Je m’inscris

Quels sont les critères d’admissibilité au CELIAPP? 

Pour ouvrir un compte épargne libre d’impôt pour l’achat de votre première propriété (CELIAPP), vous devez remplir les critères d’admissibilité suivants : 

  • Vous devez être résident du Canada. 
  • Vous devez être âgé entre 18 et 71 ans*
  • Vous et votre conjointe ou conjoint ne devez pas être propriétaires d’une habitation au Canada. Vous devez donc être l’acheteur d'une première habitation

Suis-je admissible au CELIAPP si ma conjointe ou mon conjoint est propriétaire, mais pas moi? 

Vous n’êtes pas admissible au CELIAPP si la propriété de votre conjointe ou conjoint a été votre lieu de résidence principale durant l’année actuelle ou au cours des quatre dernières années. 

Mais, si vous n’avez plus de conjoint propriétaire et que vous n’avez pas été propriétaire de votre lieu principale de résidence depuis plus de 4 ans, vous avez à nouveau le droit d'ouvrir un CELIAPP.

Bon à savoir : on parle ici de conjoints sur le plan fiscal. Informez-vous auprès de votre comptable ou professionnel en fiscalité pour déterminer votre statut. 

Astuce de pro : vous auriez avantage à ouvrir un CELIAPP le plus tôt possible, et ce, avant de devenir officiellement conjoint sur le plan fiscal. Si votre situation conjugale change, avisez-nous rapidement afin que nous puissions vous aider à prendre les meilleures décisions financières pour vous.

Comment fonctionne le CELIAPP? Combien puis-je cotiser? 

Le CELIAPP vous donne droit à des cotisations déductibles d’impôt allant jusqu’à 8 000 $ par an, pour un maximum de 40 000 $ à vie. Ces droits commencent à s’accumuler dès l’ouverture du premier compte. Sachez que vos droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés. 

Par exemple, si vous avez cotisé seulement 5 000 $ pendant une année, vous aurez le droit de reporter votre cotisation restante de 3 000 $ (8 000 $ - 5 000 $ = 3 000 $) à l’année suivante, en plus de votre nouveau droit annuel de 8 000 $. Vous aurez donc droit à une cotisation totale de 11 000 $ (8 000 $ + 3 000 $ = 11 000 $), le tout déductible d’impôt. 

Est-ce que je peux avoir plusieurs comptes CELIAPP? 

Oui, il est possible de détenir plusieurs comptes CELIAPP, et ce, dans des institutions financières différentes. Cependant, vos limites combinées de cotisation annuelle (8 000 $) et à vie (40 000 $) restent les mêmes. 

À noter : Le CELIAPP ne peut pas être un compte conjoint. Il s’agit d’un compte individuel. De plus, le titulaire d’un CELIAPP est le seul contribuable autorisé à réclamer des déductions fiscales pour les cotisations versées.

J’ai combien de temps pour acheter ma première propriété avec le CELIAPP? 

Vous avez le droit de détenir un CELIAPP pour une période de 15 ans ou jusqu’à l’âge de 71 ans. Cela signifie que vous pouvez utiliser votre CELIAPP pour acheter une première propriété jusqu’au 31 décembre suivant la 14e année d’ouverture de votre compte, ou suivant l’année de vos 70 ans. 

Votre CELIAPP devra être fermé au plus tard le 31 décembre de l’année suivant celle où vous avez effectué un premier retrait admissible.  

Qu’est-ce que je fais s’il reste de l’argent inutilisé dans mon CELIAPP? 

S’il reste encore de l’argent dans votre CELIAPP lors de sa fermeture, voici ce que vous pouvez faire : 

  1. Effectuer un transfert direct sans impact fiscal vers un REER ou un FERR sans affecter vos droits de cotisations REER.     
  2. Ou effectuer un retrait imposable avec retenue d’impôt à la source puis le déposer dans un compte chèques courant, ou le réinvestir dans un CELI, par exemple. 

CELIAPP ou « RAPer » un REER : quelle est la différence? 

Vous vous demandez quelle est la différence entre le Régime d’accession à la propriété (RAP) et le CELIAPP? Voici ce qui distingue un retrait CELIAPP d’un retrait RAP dans un REER

  • Remboursement de l’argent retiré : l’argent retiré d’un CELIAPP n’a jamais à être remboursé. Un retrait REER de type RAP, lui, doit être remboursé sur une période de 15 ans à partir de la deuxième année suivant le retrait. 
  • Période minimum de détention de l’argent : il n’y a aucune période minimum durant laquelle l’argent doit être détenu dans un CELIAPP avant que les cotisations puissent être retirées. Pour le RAP, au contraire, les fonds doivent avoir été déposés au minimum 90 jours avant de pouvoir être retirés. 
  • Cotisation annuelle maximale : la cotisation annuelle maximale pour un CELIAPP est de 8 000 $, et le plafond à vie est de 40 000 $. Pour un REER, il s’agit du plus petit montant entre 18 % de votre salaire ou le plafond annuel fixé par le gouvernement (30 780 $ en 2023). Consultez votre dernier avis de cotisation de l’Agence du revenu Canada (ARC) pour connaître vos droits de cotisation au REER. 
  • Montant maximum de retrait : il n’y a pas de montant maximum de retrait pour le CELIAPP, contrairement au RAP où le retrait d’un REER ne peut pas excéder 35 000 $. 
  • Année de cotisation : seules les cotisations effectuées durant l’année civile sont comptabilisées pour le CELIAPP. Les montants cotisés au REER durant les 60 premiers jours d’une année civile peuvent être comptabilisés pour l’année d’imposition précédente. 

Est-ce que je peux transférer de l’argent d’un REER à un CELIAPP? 

Bonne nouvelle : vous pouvez effectuer un transfert direct d’argent vers un CELIAPP à partir de votre REER sans qu’il y ait d’impact fiscal. Mais le montant transféré ne sera pas déductible d’impôt une deuxième fois et sera comptabilisé dans vos droits de cotisation annuels au CELIAPP. 

Est-ce que je peux combiner le CELIAPP et le RAP? 

Oui, vous pouvez combiner le CELIAPP et le RAP. En plus d’un retrait admissible de votre CELIAPP pour l’achat ou la construction d’une première propriété, vous pourriez également « RAPer » jusqu’à 35 000 $ de votre REER. Vous êtes en couple? Sachez que vous avez chacun le droit de combiner un CELIAPP et un retrait du RAP. 

CELIAPP ou CELI : quelle est la différence? 

Bien que leurs noms se ressemblent, les CELIAPP et les CELI sont très différents.  

  • Contrairement au CELIAPP et au REER, l’argent cotisé dans un CELI n’est pas déductible d’impôt. 
  • Lorsque vous effectuez un retrait de votre CELI, peu importe la raison, ce montant est libre d’impôt et ne sera pas compté dans votre revenu annuel. 
  • Comme pour le CELIAPP, les revenus de placement issus de l’argent investi dans votre CELI sont à l’abri de l’impôt. 

Est-ce que je peux transférer de l’argent d’un CELI vers un CELIAPP? 

Non, vous ne pouvez pas transférer de l’argent d’un CELI vers un CELIAPP. L’argent doit être retiré du CELI pour d’abord être déposé dans un compte bancaire, puis être cotisé au CELIAPP. Vous devez donc vous assurer que vos placements sont disponibles afin de pouvoir effectuer ce type de transaction. 

Par exemple, si l’argent de votre CELI est investi dans des actions, il faudra vendre celles-ci afin d’avoir accès à vos liquidités, puis les déposer dans un compte bancaire avant de les transférer dans un CELIAPP. 

Est-ce que le CELIAPP est un bon compte pour investir? 

Le CELIAPP donne accès aux mêmes types de placements qu’un REER ou un CELI, comme : 

  • des certificats de placement garanti (CPG) 
  • des fonds communs de placement  
  • des actions et des titres cotés en bourse
  • des obligations d’État et de sociétés

Le CELIAPP constitue une option intéressante pour investir, car les rendements de vos placements dans ce type de compte sont à l’abri de l’impôt et ne seront pas comptabilisés dans vos revenus. 

Bon à savoir : Si vous investissez de façon autonome, soyez vigilant, car les règles concernant les placements interdits ou non admissibles s’appliquant aux autres régimes enregistrés concernent aussi le CELIAPP, avec les mêmes conséquences fiscales éventuelles. 

Pour plus d’information sur les différents types de placements, consultez notre guide

Ces informations vous ont-elles été utiles? Si vous croyez qu’un CELIAPP est une bonne option pour vous, vous avez tout intérêt à en ouvrir un plus tôt que tard! Pour être avisé dès que ce compte sera offert, vous pouvez remplir notre formulaire sécurisé en ligne. 

Le compte CELIAPP sera lancé quand? 

Nous vous enverrons un courriel dès qu’il sera disponible!

Je m’inscris

Envie d'en discuter avec nous? Contactez votre conseiller ou conseillère Banque Nationale ou en gestion de patrimoine Financière Banque Nationale. Vous n’avez pas de spécialiste responsable de votre dossier?
 

Prenez rendez-vous

Notes légales 

* Dans une province où l’âge de la majorité est de 19 ans, un particulier n’est pas autorisé à ouvrir un compte enregistré à l’âge de 18 ans puisqu’il est considéré comme mineur en vertu de la loi provinciale. Un mineur ne peut pas être lié par les termes du contrat d’un CELIAPP. 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

 

Catégories

Catégories

 

Prêt à investir? Trouvez le compte d’épargne qui vous convient.