Comprendre la bourse pour les débutants

22 août 2022 par Banque Nationale
comprendre la bourse

Investir à la bourse, c’est un sujet qui peut sembler compliqué et réservé à quelques personnes spécialisées en finance. Pourtant, plusieurs d’entre nous y investissent déjà, sans le savoir. À travers un fonds de pension, par exemple. Afin de mieux comprendre son fonctionnement, voici un petit guide pour savoir comment investir en bourse.

Qu’est-ce que je dois savoir avant d’investir en bourse?

C’est quoi la bourse?

Ce qu’on appelle « la bourse » ou « le marché boursier », ce sont des espaces physiques ou numériques où des personnes achètent et vendent des titres, comme des actions. Un peu comme un immense centre commercial où l’on s’échange des actifs financiers.

Ces espaces – les marchés boursiers – facilitent les échanges et permettent de les encadrer afin de réduire les risques.

Quelques exemples de bourses que vous connaissez peut-être : 

  • La Bourse de New York (NYSE). Souvent surnommée « Wall Street », cette bourse est l’une des plus connues. Il s’agit du plus grand marché d’actions au monde (dont de nombreux titres d’entreprises américaines).
  • Le Nasdaq. Le deuxième plus grand marché d’actions au monde (après New York) et le plus grand marché électronique.
  • La Bourse de Toronto (TSX). La première bourse en importance au Canada. On y retrouve bon nombre des titres des grandes entreprises canadiennes.

C’est quoi des titres cotés en bourse?

Un titre est un actif financier (qui représente une valeur). Lorsque ce titre est inscrit à la bourse – qu’il peut s’y vendre et s’y faire acheter – on dit qu’il est coté en bourse.

Parmi les titres cotés, on peut retrouver :

→ Le vocabulaire utilisé pour parler de la bourse est parfois mêlant. Pour vous éclairer, lisez notre article : « Guide des types de placements : à lire avant d’investir ».

Les actions sont sans doute les titres les plus connus. Ce sont des parts d’entreprises. Cela signifie que la personne qui détient des actions d’une entreprise participe à son capital.

Qu’est-ce qui fait varier le cours des actions?

Vous avez peut-être déjà entendu parler du cours d’une action qui avait pris ou perdu de la valeur. C’est qu’à ce moment-là, le prix de l’action avait augmenté ou diminué.

Pour expliquer les variations du cours d’une action, il faut revenir à une loi très (très) importante en économie : la loi de l’offre et de la demande. Et les marchés boursiers n’y échappent pas.  Voici comment ça fonctionne :

  • Plus un titre est acheté, plus son prix tendra à monter. C’est un signe que les personnes qui veulent investir en bourse croient au potentiel de rendement et de croissance de l’action (ou de l’entreprise qui l’a émise).
  • À l’inverse, si un plus grand nombre de personnes cherchent à vendre un titre, sa valeur tendra à décroître.

Bon à savoir : le terme « cotation »  est parfois utilisé pour parler du prix, donc du cours d’une action.

Quels sont les principaux termes à connaître pour les actions?

Il existe de nombreux indicateurs en rapport avec les actions ou les marchés boursiers. En voici quelques-uns :

  • L’offre (ou en anglais bid) : le prix maximum pour lequel un acheteur est prêt à payer pour un titre, comme une action. C’est aussi ce que le vendeur recevra lorsqu’il le vendra au plus offrant.
  • La demande (ou en anglais ask) : le prix minimum qu’un vendeur est prêt à accepter pour se défaire d’un titre. C’est donc ce qu’un acheteur paiera pour l’acquérir.
  • La dernière transaction (ou en anglais the last) : le dernier prix auquel l’action a été échangée.) Vous verrez souvent ce nombre lorsque vous consultez des applications, des grilles d’affichage d’actions ou des nouvelles sur la bourse.

Comment prédire la bourse et le cours des actions?

C’est impossible de prédire avec exactitude les cours et la performance de titres individuels si vous désirez investir à la bourse.

Cela dit, plusieurs facteurs peuvent aider à analyser un titre, son rendement potentiel ou le risque qu’il représente.

Voici 8 facteurs importants :

1. Les éléments fondamentaux.
Au moment d’investir en bourse, les analystes et les investisseurs vont évaluer les résultats financiers et les rapports annuels que les entreprises cotées en bourse ont l’obligation de dévoiler. Il s’agit d’un indicateur important de l’état de santé d’une entreprise.

En savoir plus sur l’analyse fondamentale

2. La volatilité.
La volatilité d’un titre dépend de la fluctuation de sa valeur durant une période donnée.

Si le cours d’une action est stable : sa volatilité est faible. À l’inverse, si son cours subit plusieurs hausses et baisses significatives et rapides : l’action est considérée comme volatile. Généralement, plus la volatilité est élevée, plus l’action est risquée.

3. Les taux d’intérêt.
Une hausse des taux d’intérêt (et donc des coûts d’emprunt) peut réduire le développement et le rendement d’une entreprise. Conséquence : cela peut faire baisser la valeur de ses actions.

Les investisseurs ayant des emprunts (comme un prêt hypothécaire à taux variable) voient aussi leur pouvoir d’achat réduit à la suite d’une hausse des taux d’intérêt. Conséquence : cela fait baisser la demande sur les marchés.

Bon à savoir : au Canada, les taux d’intérêt sont principalement basés sur le taux directeur de la Banque du Canada (lien vers site externe).

4. L’inflation et la croissance économique.
Lorsque l'inflation augmente, le coût de la vie augmente, et le pouvoir d’achat des entreprises et des investisseurs diminue. Cette situation ralentit la croissance économique et fait baisser la demande sur les marchés – ce qui peut exercer une pression à la baisse sur le cours des actions.

5. La liquidité d’une action.
Autrement dit, sa facilité à être vendue.

  • Une action pour laquelle il y a peu de demandes – qui est peu liquide – sera plus difficile à vendre au moment qui vous convient. Surtout pour un gros volume.
  • À l’inverse, un titre pour lequel la demande est forte sera très liquide

Attention! Ne pas confondre « la liquidité » avec « les liquidités », qui eux représentent une somme d’argent disponible immédiatement. Par exemple, dans le cas d’une entreprise, les liquidités désignent l’argent liquide dont l'entreprise dispose pour payer des dépenses ou des dettes.

6. Le risque géopolitique.
Les rapports entre les pays ont un impact important sur le développement de plusieurs industries. Par exemple, si ces rapports deviennent plus hostiles, certaines entreprises peuvent voir leur croissance ralentir et voir la valeur de leurs actions affectée.

7. Le taux de change.
Lorsque vous achetez ou vendez des actions étrangères, la fluctuation du taux de change peut influencer le rendement de vos placements.

Exemple : si le dollar canadien se déprécie, le rendement de vos actions étrangères pourrait augmenter.

8. Les catastrophes naturelles, les pandémies, etc.

Quels outils existent pour consulter et suivre le cours d’une action?

Tableaux de cotes de la bourse

Chaque entreprise cotée en bourse possède un symbole boursier. Exemple : le symbole de la Banque Nationale est NA.

Vous pourriez entrer « Banque Nationale action » (lien vers site externe) dans un moteur de recherche et ainsi accéder à des tableaux sur le cours de l’action.

Ceux-ci permettent entre autres de sélectionner différentes périodes (journée, mois, année) pour visualiser l’évolution du cours et analyser le rendement boursier sur une période donnée.

Une multitude d’outils en ligne

Il existe également de nombreux outils et plateformes de courtage afin de vous aider à :

  • Suivre le marché
  • Observer l’évolution des titres
  • Analyser le rendement de vos investissements
  • Acheter et vendre des titres

Conseil boule de cristal
Il est extrêmement complexe, sinon impossible de prédire la bourse. Il y a autant de théories que d’investisseurs pour expliquer les mouvements haussiers et baissiers. Des investisseurs célèbres prônent d’ailleurs des règles assez simples pour investir en bourse : comprendre l’entreprise, investir dans des valeurs sûres et, surtout, viser le long terme.

→ Les différentes stratégies boursières vous intéressent? Consultez notre article : « Comment investir son argent? ».

C’est quoi un indice boursier?

Les indices boursiers regroupent une certaine quantité d’entreprises cotées en bourse. Certains indices sont spécifiques à des secteurs de marché, comme la santé ou les métaux précieux. D’autres ont un spectre plus large et regroupent plusieurs types de sociétés différentes.

Voici des exemples d’indices boursiers connus :

  • S&P 500. Cet indice regroupe 500 très grandes entreprises américaines. Ce panier d’entreprises est assez représentatif du marché américain et de ses tendances.
  • Nasdaq 100. Il représente les 100 plus grandes entreprises non financières cotées à la bourse du Nasdaq.
  • Dow Jones Industrial Average. Il regroupe 30 grandes entreprises américaines. Sachez que le Dow Jones est parmi les indices les plus suivis.

Bon à savoir : les fonds indiciels sont des fonds négociés en bourse (FNB) qui tentent de reproduire le rendement d’un indice boursier précis.

Comment investir en bourse?

Comment se préparer à investir en bourse?

Investir en bourse n’est pas réservé aux experts. En achetant une action, un FNB ou une option, vous investissez en bourse.

Mais avant de vous lancer, il y a tout de même un processus à respecter.

Pensez d’abord à :

Investir en bourse avec l’aide de spécialistes ou par moi-même?

Investir à la bourse avec l’aide de conseillers d’une firme de courtage ou d’une institution financière peut vous offrir plus de tranquillité d’esprit et de simplicité.

Sachez que :

  • Vous devrez généralement payer des frais de courtage (frais de gestion et commission) pour chaque transaction. 
  • Votre courtier ou courtière s’occupera de l’ouverture de vos comptes ainsi que de l’achat et de la vente de vos titres. Le tout, en fonction de votre stratégie et de vos besoins.
  • Pour avoir accès à un courtier ou une courtière, vos investissements doivent être assez élevés.
  • Si votre portefeuille est plus modeste, votre conseiller ou conseillère financière pourra vous accompagner et vous diriger vers des fonds communs comprenant des actions, par exemple.

L’investissement autonome vous permet d’être aux commandes de vos investissements. Dans ce cas :

  • Vous êtes responsable de votre portefeuille
  • Vous effectuez vos transactions vous-même
  • Vous pouvez utiliser des plateformes de courtage direct simplifiées (ces applications sont généralement gratuites)
  • Vous économisez sur certains frais, comme les frais de courtage

→ L’investissement autonome vous intéresse? Parcourez notre article sur le sujet.

Découvrez notre plateforme pour investir de façon autonome

Banque Nationnale Courtage Direct

Faites affaire avec une équipe dédiée dans le confort de votre salon grâce à notre service conseil privilège à distance

Prenez rendez-vous

Rappelez-vous que si la croissance boursière n’affiche pas une diagonale parfaite, elle fait généralement son œuvre sur le fil du temps. Prêt à investir en bourse? Faites vos premiers pas par vous-même à l’aide de notre plateforme de courtage direct ou n’hésitez pas à consulter une conseillère ou un conseiller.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories