Hausse du taux directeur : quels sont les impacts?

03 juin 2022 par Banque Nationale
Un couple analyse l'état de leurs finances, assis à la table de la cuisine

La Banque du Canada a haussé son taux directeur. Si vous vous demandez pourquoi et quels seront les impacts de cette hausse sur vos plans financiers, voici quelques réponses. 

Hausse du taux directeur et finances personnelles

Qu’est-ce que le taux d’intérêt directeur?

On appelle taux directeur, le taux d'intérêt fixé par une institution financière relative à un pays ou à un groupe de pays. Concrètement, il permet de déterminer ce que va coûter l’emprunt d’argent auprès d’une banque centrale. 

Dans notre cas, c’est la Banque du Canada qui mène le jeu pour réguler, entre autres l'activité économique du pays. Une fois qu’elle décide du taux directeur, les institutions financières l’utilisent pour établir le taux d’intérêt des prêts (personnels, hypothécaires, etc.) qu’elles offrent aux clients. 

La hausse actuelle vise à essayer de contrer l’inflation. Cette dernière est en progression au pays et aux États-Unis.

Qu'est-ce que l'inflation? 

L’inflation est une hausse globale de la moyenne des prix des biens et services. Lorsque l’inflation est basse, stable et prévisible, l’économie se porte bien et la valeur de la monnaie plus avantageuse. Ainsi, votre portefeuille et votre budget se portent mieux.

Quand l’inflation est trop forte, les consommateurs, les entreprises et les investisseurs perdent leur pouvoir d’achat et le développement économique en subit les contrecoups. C’est généralement dans cette situation que la Banque du Canada intervient avec une ou des hausses du taux directeur afin de stabiliser l’économie.

→ Comprenez mieux quel impact à l'inflation sur votre épargne et vos investissements

Quel est l’impact de la hausse du taux directeur sur mes finances? 

Lorsque le taux directeur augmente, les emprunteurs paient plus d’intérêts sur leurs prêts. Donc, les ménages et les entreprises risquent de vouloir réduire leurs dépenses. À l’avenir, la demande pour les biens et services devrait ainsi baisser et leurs prix pourraient se stabiliser : 

  • Si vous prévoyez acheter une première propriété, la hausse des taux hypothécaires pourrait venir modifier vos plans, en affectant votre capacité d’emprunt et votre budget des premières années.
    → Découvrez votre capacité d’emprunt grâce à la préautorisation hypothécaire
  • Si vous avez une hypothèque à taux variable, vos versements hypothécaires mensuels augmenteront. Les prêts à taux fixe ne seront touchés qu’au moment de votre renouvellement.
    → Prenez une décision éclairée par rapport à votre choix de taux 
  • Si votre taux hypothécaire vient à terme dans moins de 6 mois, un renouvellement avant terme pourrait être avantageux afin de sécuriser un taux plus bas avant la prochaine hausse, et ce sans pénalité. Pour un prêt venant à terme à plus long terme, il vous faudra prendre en considération les frais de pénalité.
    → Informez-vous sur le renouvellement avant terme        
  • Si vous désirez investir dans de nouveaux placements, il pourrait s’agir d’une opportunité. Alors, que plusieurs titres sont en baisse, il s’agit d’un bon moment pour acheter au rabais. De plus, certains placements, tels que des CPG ou des obligations, voient leur taux d’intérêt augmenter dans une période de hausse de taux.  
    Apprenez-en plus sur les CPGs
  • Si vous trouvez que le prix des aliments, de l’essence et des meubles a augmenté dans la dernière année, il s’agit d’un bon moment pour ré-évaluer vos projets et priorités ainsi que mettre à jour votre budget. 
    → Créez un budget simple et équilibré en six étapes

Hausse du taux directeur : dois-je revoir mes plans financiers? 

Face à une hausse du taux directeur, prenez le temps d’analyser vos projets en cours et futurs. Vous pourrez ensuite prendre des décisions éclairées, comme poursuivre la réalisation d’un projet ou la repousser de quelques mois pour épargner davantage. Découvrez nos outils qui vous permettront de faire des choix en fonction de votre stratégie d’investissement.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories