Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Plus que du bancaire
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Épargne : comment passer à l’action dès maintenant

26 avril 2019 par Banque Nationale
Épargner

Vous savez qu’épargner est important, mais vous ne savez trop comment vous y prendre pour enfin commencer? Voici des trucs, des conseils, des statistiques positives et une citation d’Einstein (oui, oui) pour passer à l’action et épargner dès maintenant!


Briser l’inertie

Les médias rapportent régulièrement que les Canadiens n’épargnent pas suffisamment. Une réalité négative qui, au lieu de vous motiver à épargner, provoque probablement l’effet contraire. Brisez l’inertie et chassez de votre esprit le célèbre « À quoi bon épargner, si ce n’est jamais assez? ». Puis, faites de « Épargner peu est toujours mieux que pas du tout » votre nouveau mantra. Soyez motivé et faites tout pour le rester!

Se fixer des objectifs… et trouver une photo

Mettre de l’argent de côté sans projet défini n’est pas très motivant. Le faire dans un but précis l’est beaucoup plus. Voyage, achat d’une première maison ou retraite; il est important de vous fixer des objectifs.

Selon Betterment, les épargnants qui déterminent précisément un objectif, sur les plateformes d’investissement en ligne, épargnent en moyenne 64 % plus d’argent que ceux qui ne le font pas. Toujours dans la même étude, mettre en ligne une photo de son projet aiderait à épargner 32 % de plus en moyenne.

Privilégier les versements automatiques

Opter pour des virements automatiques mensuels sur votre compte d’épargne vous aidera à épargner sans trop faire d’effort. Vous sentirez l’incidence des paiements au début, mais vous vous y ferez au fil du temps.

Lire la citation d’Einstein sur les intérêts composés

Peu importe la somme, il ne faut surtout pas minimiser la force des intérêts composés. Comme disait Albert Einstein : « Les intérêts composés sont la huitième merveille du monde. Celui qui les comprend les gagne… Et celui qui ne les comprend pas les paie. »

Économiser un montant égal à son âge, mensuellement et à partir de 20 ans, pourrait vous donner 92 410 $ à 65 ans. Économiser le double de votre âge pourrait équivaloir à une somme de 185 850 $ dollars à 65 ans.

Être accompagné par un conseiller

Être accompagné par un conseiller dans sa planification peut changer significativement le cours de votre épargne. Les investisseurs qui bénéficient de conseils accumulent 3,9 fois plus d’actifs, après 15 ans, que ceux qui n’ont pas été conseillés, selon une étude du centre de recherche Cirano. Toujours selon la même étude, les effets positifs d’avoir un conseiller seront visibles dès la 4e année.

Les investisseurs conseillés ont aussi deux fois plus de chances d’épargner régulièrement pour leur retraite, quel que soit leur âge, par rapport à ceux qui n’ont reçu aucun conseil, selon un rapport de l’Institut des fonds d’investissement du Canada (IFIC).

Varier ses placements et les produits

Outre l’accompagnement, qui aide à vous assurer que vous êtes sur la bonne voie, un conseiller vous aiguillera sur la bonne stratégie à adopter.

Selon cette étude de l’Institut des fonds d’investissement du Canada, les investisseurs qui ne sont pas conseillés tendent à avoir 1,9 fois plus de liquidités dans leurs actifs que les investisseurs qui sont accompagnés par un conseiller. Avoir trop de liquidités dans votre portefeuille peut considérablement réduire votre patrimoine avec le temps ainsi que vos chances d’atteindre vos objectifs de vie.

Alors? Êtes-vous prêt à passer à l’action afin de réaliser vos projets? Épargner est plus facile qu’on le pense, il suffit d’être motivé… Et bien conseillé! 

.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories