Qu’est-ce qu’un gardien de valeurs?

25 octobre 2022 par Banque Nationale
Un couple en disucssion avec leur gardien de valeurs

Le gardien de valeurs peut représenter plusieurs avantages pour certaines organisations qui souhaitent investir leurs fonds. Ses services peuvent aussi profiter à certains particuliers très fortunés. Voici un survol de ce que vous devez savoir afin d’évaluer si un gardien de valeurs vous serait utile.

Quels sont les rôles d’un gardien de valeurs?

Le gardien de valeurs est une chambre forte, un dépositaire. Il détient les actifs d’une personne ou d’une organisation, mais il ne les investit pas. 

Il agit en fonction des instructions de son client et du gestionnaire de portefeuille. Le gardien de valeurs peut notamment :

  • S’occuper du règlement des transactions pour ses clients (ex. transférer une somme d’argent pour acheter des actions)
  • Encaisser des dividendes ou des revenus d’intérêt
  • Gérer l’encaisse (la portion du portefeuille qui n’est pas investi) 

Quels sont les clients du gardien de valeurs?

Les services d’un gardien de valeurs sont souvent destinés à des organisations qui ont beaucoup de liquidités. Parmi ses clients potentiels, nous pourrions retrouver :

  • Régimes de retraite
  • Des corporations privées ou publiques
  • Des fiducies
  • Des fondations
  • Des « holdings » (aussi appelés sociétés de portefeuille) 
  • Des particuliers très fortunés

Bon à savoir : Sachez qu’il est obligatoire d’avoir un gardien de valeurs si votre portefeuille d’investissement est constitué de titres ségrégés. Cela signifie que plutôt que d’opter pour des fonds privés déjà existants, vous optez pour des actifs sur sur-mesure.

Quels sont les avantages de faire affaire avec un gardien de valeurs?

Simplifier les opérations

En centralisant les actifs de ses clients, le gardien de valeurs permet de simplifier et de clarifier le portrait d’un portefeuille. Tout est au même endroit.

Cela facilite également le fait d’avoir plusieurs gestionnaires pour gérer les actifs.

Exemple : Une organisation fait appel au gardien de valeurs X. Les actifs sont gérés par plusieurs gestionnaires, Y s’occupe des actions et Z s’occupe des obligations. Ces derniers, Y et Z passent tous deux par le gardien de valeurs X pour le règlement des transactions (encaisser les dividendes, etc.)

Homogénéiser les méthodes et l’administration

Différents gestionnaires peuvent utiliser plusieurs méthodes et façons de présenter les rapports. Ils les font parvenir au gardien de valeurs, qui rassemble le tout et s’assure de tout présenter de la même façon. Puisque tout est converti au même format, la lecture des rapports est simplifiée

Assurer la continuité

Le gardien de valeurs permet d’assurer que les systèmes et les documents restent les mêmes. Même si les courtiers et les gestionnaires de portefeuille changent.

Exemple : L’un des courtiers qui gèrent vos actifs change d’institution. Il est alors fort probable que ce qui a trait aux rapports change également. Les documents relatifs à la comptabilité ou les déclarations de revenus, par exemple, pourraient être affectés.  

La neutralité 

Puisque le gardien de valeurs est une entité distincte du gestionnaire de portefeuille, il vous permet de compter sur un point de vue neutre

Il n’a rien à gagner à vous présenter des données sur vos investissements qui refléteraient des résultats exceptionnels. 

Compter sur une équipe d’experts

Le gardien de valeurs vous donne accès à une équipe d’experts afin de répondre à vos questions et vous aider à atteindre vos objectifs. Il pourrait vous accompagner si vous désirez :

  • Scinder vos actifs entre plusieurs gestionnaires ou catégories 
  • Changer de gestionnaire de portefeuille
  • Lancer un nouveau produit (comme un nouveau fonds commun de placement). Exemple : le gardien de valeurs d’un gestionnaire de portefeuille pourrait lui expliquer quels seront les impacts d’une décision sur ses états financiers.

Il n’existe pas une seule solution universelle à la gestion de vos actifs. Mais le gardien de valeurs peut au moins vous simplifier la vie et vous offrir des conseils adaptés à vos besoins. Pour vos questions, on est là.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Tags :

Catégories

No dossiers thématiques