Perspectives de marché du troisième trimestre 2021

25 juin 2021 par Banque Nationale
Personne qui consulte des informations boursières son téléphone

Un contexte économique encourageant offre des possibilités d’investissement, note le gestionnaire de portefeuille du Portefeuille privé d’obligations corporatives BNI (1), Corporation Fiera Capital. Découvrez le commentaire du gestionnaire de portefeuille de ce fonds, qui figure dans plusieurs profils de la Gestion privée de patrimoine BNI .

Les marchés en bref

La conjoncture actuelle est propice aux obligations et aux titres de crédit :

  • les campagnes de vaccination sont bien engagées;
  • la réouverture s’amorce en Amérique du Nord;
  • la demande, qui avait été ralentie par la pandémie, est forte;
  • le taux d’épargne est élevé.

Par conséquent, l’économie semble sur le point de connaître une croissance robuste.

Les banques centrales sont peut-être encore à une année d’une première hausse des taux d’intérêt, dont le niveau est actuellement très bas. Nous nous attendons à ce qu’elles procèdent graduellement, même lorsqu’elles entameront le retrait des mesures de relance. Les dépenses budgétaires alimentent aussi la croissance économique. Bien que l’inflation ait augmenté, nous croyons que cette hausse est en grande partie transitoire et qu’elle s’atténuera au gré de la relance de l’économie et de la fin des problèmes des chaînes d’approvisionnement.

Occasions d’investissement

Les écarts de crédit de nombreux émetteurs d’obligations sont revenus à des niveaux qui existaient avant la pandémie de COVID-19, mais nous considérons qu’ils reflètent leur juste valeur dans le contexte actuel. Néanmoins, certains secteurs ne sont pas revenus à ces niveaux et recèlent, à notre avis, des occasions d’investissement. C’est notamment le cas dans les secteurs de l’énergie (pipelines), de l’immobilier (bureaux, commerces de détail, maisons de retraite) et du transport (aéroports).

Quelques acquisitions potentielles susceptibles d’ajouter de la valeur ont été récemment annoncées. Citons par exemple l’acquisition de Shaw par Rogers et celle de Kansas City Southern par la Compagnie des chemins de fer nationaux (CNR). Les deux sociétés commenceront par utiliser leur levier financier, ce qui a accru leur différentiel de taux. Nous sous-pondérons les deux titres et pourrions éventuellement accroître nos positions, si nous croyons que leurs directions parviendront à rembourser graduellement leurs dettes. Par ailleurs, nous ne serions pas surpris par l’annonce d’autres fusions et acquisitions.

Graphique sur les écarts de crédit divergents dans le secteur des télécommunications

Perspectives et défis

Plusieurs bonnes nouvelles sont déjà prises en compte dans les prix des titres fondés sur des écarts de taux. Néanmoins, les variants du virus de la COVID-19 pourraient retarder la réouverture de l’économie. La croissance pourrait s’avérer beaucoup plus vigoureuse que prévu, faisant intervenir plus tôt la Réserve fédérale américaine (Fed) et la Banque du Canada et exercer une pression sur les écarts de crédit.

Si l’inflation n’est pas transitoire et reste élevée, les marchés pourraient appréhender un tour de vis énergique de la Fed, ce qui pourrait plomber les titres de crédit. À court et moyen terme, les marchés du crédit devront composer avec la croissance, d’une part, et la hausse des taux et la réduction progressive des achats d’actifs, d’autre part.

Stratégie du fonds

Nous maintenons actuellement une durée légèrement plus courte que l’indice de référence, à -0,07 an. Nous gardons une durée légèrement plus longue dans le secteur des services de communication, avec une surpondération des télécommunications (Telus) et une sous-pondération des médias (Shaw).

La durée globale de nos positions est plus courte dans le secteur de l’énergie, bien que légèrement surpondérées dans les pipelines (Enbridge et Pembina), neutres dans la production d’énergie et sous-pondérées dans la production d’électricité (Ontario Power Generation).

Notre durée est légèrement plus courte dans le secteur financier, avec une surpondération des assurances (Manuvie) et des services financiers (Wells Fargo), et une sous-pondération de l’automobile (Honda) et des banques (TD).

Dans le secteur industriel où nous sommes généralement de courte durée, nous privilégions les investissements dans la consommation de base, comme Loblaw, et avons tendance à éviter les titres des transports, comme CNR. Enfin, nous sommes neutres dans l’immobilier. Dans ce secteur, nous avons tendance à surpondérer les FPI (fonds de placement immobilier), comme Smart, et à sous-pondérer les titres autres que ceux de FPI, comme la caisse de retraite OMERS.

Découvrez d’autres astuces et conseils pour mieux gérer vos finances personnelles en vous inscrivant à l’infolettre Banque Nationale.

Notes légales 

 

1 Les informations et les opinions qui sont exprimées dans la présente communication le sont uniquement à titre informatif et sont sujettes à changement. Les points de vue exprimés ne visent pas à prodiguer des conseils de placement ni à faire la promotion de placements en particulier et aucune prise de décision de placements ne devrait reposer sur ces derniers. Banque Nationale Investissements inc. a pris les moyens nécessaires afin de s’assurer de la qualité et de l’exactitude des informations contenues aux présentes à la date de la publication. Cependant, Banque Nationale Investissements inc. ne garantit ni l’exactitude, ni l’exhaustivité de cette information et cette communication ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour Banque Nationale Investissements inc.

Les hypothèses ou les opinions exprimées sur une société, un titre, une industrie, un secteur du marché en particulier, des événements futurs (comme les conditions du marché ou l’évolution de l’économie), le rendement d’une société ou d’un titre, le placement futur de produits ou d’autres prévisions représentent celles de Corporation Fiera Capital à un moment donné et ne constituent pas nécessairement celles de la Banque Nationale du Canada et ses filiales (la « Banque »). Ces opinions sont appelées à changer à tout moment en fonction de l’évolution des marchés et d’autres facteurs, qui peuvent faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement de ce que Corporation Fiera Capital anticipe ou prévoit actuellement. La Banque décline toute responsabilité en ce qui a trait à la mise à jour de ces opinions. En outre, celles-ci ne peuvent pas être considérées comme des recommandations d’achat et de vente ni comme des conseils en placement.

Les Fonds BNI (les « Fonds ») sont offerts par Banque Nationale Investissements inc., une filiale en propriété exclusive de la Banque Nationale du Canada. Un placement dans un fonds d’investissement (« Fonds ») peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Veuillez lire le prospectus des Fonds avant de faire un placement. Les titres des Fonds ne sont pas assurés par la Société d’assurance-dépôts du Canada ni par un autre organisme public d’assurance-dépôts. Les Fonds ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.

© 2021 Banque Nationale du Canada. Tous droits réservés. Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

MD BANQUE NATIONALE INVESTISSEMENTS est une marque déposée de la Banque Nationale du Canada, utilisée sous licence par Banque Nationale Investissements inc.

Banque Nationale Investissements est membre de l’Association pour l’investissement responsable du Canada et signataire des Principes pour l’investissement responsable des Nations Unies.

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

 

Catégories

Catégories