Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Plus que du bancaire
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Est-ce une bonne idée de refinancer son hypothèque?

29 novembre 2010 par Banque Nationale
refinancer hypothèque

Vous pensez refinancer votre hypothèque? Il existe différents moyens de le faire. Selon vos objectifs, une stratégie pourrait être meilleure qu’une autre. Prenez le temps de bien évaluer vos options pour tirer le maximum d’un refinancement hypothécaire.

Vous pensez refinancer votre hypothèque? Il existe différents moyens de le faire. Selon vos objectifs, une stratégie pourrait être meilleure qu’une autre. Prenez le temps de bien évaluer vos options pour tirer le maximum d’un refinancement hypothécaire.

Le refinancement hypothécaire vous donne la possibilité d’utiliser la valeur nette de votre propriété pour emprunter une somme d’argent. Dans le langage courant, on parle alors de « réhypothéquer sa maison ».

Certains propriétaires utilisent aussi le refinancement hypothécaire dans le but d’obtenir un taux d’intérêt plus avantageux. Cela implique toutefois de résilier l’hypothèque existante, une décision qui n’est pas toujours avantageuse.

Meilleur taux d’intérêt? Attention aux pénalités

Vous pensez mettre fin à votre hypothèque pour en contracter une autre à un taux moins élevé? La résiliation d’un contrat hypothécaire avant l’échéance du terme entraîne toujours une pénalité. Selon le temps qu’il reste à votre contrat, le montant pourrait s’avérer supérieur aux économies que vous espérez réaliser. La facture peut en effet s’élever à plusieurs milliers de dollars. Sans compter qu’il faut aussi payer les frais administratifs reliés au nouveau prêt hypothécaire, comme les frais juridiques et d’évaluation.

Un conseiller en hypothèque peut vous indiquer le montant de la pénalité qui s’applique à votre situation. Vous pourrez ainsi déterminer si le remplacement prématuré de votre hypothèque vous procurera un avantage financier ou non.

Sinon, sachez que vous pouvez économiser sur les intérêts sans avoir à refinancer votre hypothèque. Il s’agit d’augmenter la fréquence de vos versements ou de recourir à une stratégie de remboursement hypothécaire accéléré.

Profitez de la valeur de votre maison pour avoir plus de liquidité

Vous souhaitez refinancer votre hypothèque pour accéder à une source de crédit supplémentaire? En vous appuyant sur la valeur de votre demeure pour emprunter, vous bénéficiez d’un taux d’intérêt plus bas que celui d’un prêt personnel. Vous pouvez emprunter jusqu’à 80 % de la valeur de votre propriété, moins le solde de votre hypothèque actuelle.

Supposons que votre propriété vaut 300 000 $ et qu’il vous reste encore 150 000 $ à payer sur votre hypothèque. En la réhypothéquant, vous pourriez emprunter 90 000 $ de plus : (300 000 $ x 80 %) – 150 000 $ = 90 000 $. Votre nouvelle dette s’élèverait donc à 240 000 $, soit le solde de votre hypothèque additionné du nouveau montant emprunté.

Le refinancement hypothécaire pour consolider des dettes

Si vous avez des dettes à la consommation avec des taux d’intérêt élevés, vous pourriez les consolider dans un prêt hypothécaire, à condition d’avoir déjà remboursé une partie du capital. Bien que cela puisse vous aider à rétablir votre situation financière, réhypothéquer la maison comporte cependant un certain risque. Comme vous la mettez en garantie, vous pourriez la perdre si vous ne parvenez pas à payer vos mensualités hypothécaires.

La marge de crédit hypothécaire

Parmi les solutions de refinancement qui s’offrent à vous, il y a la marge de crédit hypothécaire. Elle vous donne accès à un montant allant jusqu’à 65 % de la valeur nette de votre propriété, c’est-à-dire la valeur de celle-ci, moins le solde de l’hypothèque. Il s’agit d’un bon moyen de financer un projet sans avoir besoin de modifier votre hypothèque. Et sans avoir de pénalité à payer.

L’autre avantage de ce type de marge, c’est sa souplesse. Ainsi, vous pouvez retirer de l’argent quand vous en avez besoin. Vous décidez du montant et de la fréquence des remboursements. Vous pouvez même payer seulement les intérêts chaque mois sans rembourser le capital. Et si vous avez une rentrée d’argent, vous pouvez rembourser toute votre marge de crédit hypothécaire sans payer de pénalité.

Notez que ce produit s’adresse aux personnes disciplinées. Comme la seule obligation est de payer les intérêts, il y a un risque de se retrouver avec la totalité du capital à rembourser au moment de la vente de la maison.

Selon la situation, recourir au refinancement hypothécaire peut être une bonne idée. Avant de faire le saut, vous avez cependant tout avantage à vous informer sur les pénalités et les engagements financiers que cela implique. Votre conseiller pourra vous aider à choisir la stratégie optimale.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories