Comment planifier sa retraite en 4 étapes

17 juin 2021 par Banque Nationale
Femme assise complétant des formulaires

Que vous soyez amateur du soleil de Floride ou de camping dans les Rocheuses, de parties de golf ou de relaxation au bord de votre piscine, une retraite à votre image, ça se planifie. Mieux vous êtes préparé, plus grandes sont les chances que vous atteigniez vos objectifs, quels qu’ils soient. Voici comment planifier votre retraite en 4 étapes.

1- Faites le ménage dans vos documents

Pour planifier votre retraite, commencez par réunir toutes les informations pertinentes et faites un peu de ménage dans vos documents. Documents papier comme documents électroniques. Avec ça, vous serez en mesure d’avoir un bon portrait de vos actifs, de vos dettes et de vos revenus plus tard (pension, etc.). Ça vaut la peine d’y consacrer un peu de temps. C’est comme sortir tous les ingrédients avant de faire une recette. C’est très pratique quand vient le temps de cuisiner.

Parmi les documents à rassembler, vous pourriez retrouver : 

  • Relevés de vos actifs (de vos propriétés et de vos placements personnels, qu’ils soient enregistrés, comme dans un REER ou un CELI, ou non)
  • Relevés de vos dettes (prêt hypothécaire, marge de crédit, carte de crédit, etc.)
  • Relevé de votre régime de retraite avec votre employeur
  • Relevé du Régime de pensions du Canada ou du Régime de rentes du Québec (si vous êtes au Québec) 

2- Définissez vos objectifs à la retraite

Il y a quelques questions à vous poser pour bien planifier votre retraite. Réfléchissez à vos objectifs, au niveau de vie que vous voulez avoir et apprenez à vous connaître vous-même. D’y penser, ça ne fait pas de mal et ça améliore les chances que votre retraite se déroule selon vos attentes. Voici quelques questions auxquelles réfléchir :

À quel âge est-ce que je veux prendre ma retraite?

Avez-vous pensé à l’âge auquel vous vouliez prendre votre retraite? C’est une grosse décision à prendre parce que cela implique de mettre fin à votre carrière qui, elle, fait souvent partie de votre identité. C’est très important d’y réfléchir. Voici quelques questions pour vous aider à prendre la bonne décision :

  • Je veux arrêter d’un coup ou diminuer progressivement? Certaines personnes commencent par une préretraite et diminuent leurs heures de travail. C’est une façon de faire une transition en douceur et de s’habituer à voir son salaire diminuer, sans qu’il ne disparaisse du jour au lendemain. Tout dépend de vos besoins (et de vos envies). Ça peut être un scénario à envisager.
  • Quel sera mon état de santé? Est-ce qu’il va vous permettre de réaliser vos objectifs? De continuer à travailler au besoin? On s’entend, c’est difficile à prévoir et ce n’est pas une science exacte. Mais c’est bon de garder cet aspect en tête.
  • Est-ce que j’ai un régime de retraite avec mon employeur? Pour ceux et celles qui ont un régime de retraite avec leur employeur : sachez que l’âge auquel vous prendrez votre retraite a aussi des impacts sur le montant des prestations que vous allez recevoir. Informez-vous auprès de votre employeur.

Quels sont mes projets pour la retraite?

Peut-être que vous voudrez déménager, voyager, acheter une résidence secondaire ou faire des rénovations. Peut-être que vous préférerez retourner aux études et faire du bénévolat ou vous consacrer à une passion, que ce soit la photo, l’observation des oiseaux ou la pâtisserie, ou travailler à temps partiel. Pour avoir le plus de choix et de possibilités, il faut avoir les moyens de ses ambitions. Voilà pourquoi il est important de planifier les projets qui vous tiennent à cœur. 

Pour y arriver, faites-en la liste, estimez les coûts qu’ils représentent et prévoyez le tout dans votre budget

3- Évaluez votre budget

Maintenant que vous avez tout ce qu’il faut comme documents entre vos mains et que vous avez défini vos objectifs, pensez à votre budget et commencez à réfléchir à votre plan de retraite. Les deux outils sont complémentaires. 

Avec un budget, vous regardez vos revenus et vos dépenses pour structurer vos finances au quotidien. Commencez par faire votre budget actuel. Celui-ci va vous permettre de bâtir votre plan de retraite avec l’aide de votre conseiller financier, qui vous guidera dans les étapes et les moyens pour atteindre vos objectifs à plus long terme.

Votre budget peut être modifié ou ajusté plus tard. Rappelez-vous que vos habitudes et vos besoins vont sûrement changer à la retraite; vos dépenses ne seront donc plus les mêmes. Voici quelques dépenses qui pourraient changer :

  • Votre prêt hypothécaire 
  • Vos dépenses liées à l’auto (une famille qui a deux voitures pourrait vouloir en garder qu’une seule, par exemple)
  • Les coûts liés à votre travail (vêtements, café, restaurants, etc.)
  • Les frais pour vos loisirs
  • Vos dépenses en santé (surtout si votre couverture d’assurance n’est plus la même quand vous serez à la retraite)
  • Votre loyer (si vous déménagez dans une résidence pour aînés, par exemple)

Un autre point important : pour faire face aux imprévus, gardez-vous de l’argent de côté avec un fonds d’urgence

Identifiez vos sources de revenus à la retraite

Vous avez une bonne idée de vos dépenses futures et de vos objectifs, c’est déjà un grand pas dans la bonne direction. Pour compléter le tout, il faut faire la liste de vos sources de revenus à la retraite. Dans la liste, il y a plusieurs sources de revenus possibles (prestations gouvernementales, placements, régime de retraite employeur, etc.). Voici quelques exemples :

Bon à savoir : il existe quelques crédits d’impôt qui pourraient vous aider également. 

Calculez combien vous avez besoin pour votre retraite

Pour bien calculer le montant qu’il vous faut pour votre retraite, une règle connue dit qu’il faut pouvoir compter sur environ 70 % de son revenu annuel moyen (avant impôts et déductions).

Ça s’explique parce que quand vous travaillez, vous ne vivez pas vraiment avec 100 % de votre salaire. À moins que vous ne soyez travailleur autonome, il y a les impôts prélevés sur votre paie en plus des cotisations et autres déductions (syndicat, Régime de pensions du Canada ou Régime de rentes du Québec, régime de retraite, REER, etc.) 

Pour être sûr d’épargner suffisamment chaque année pour votre retraite, parlez-en à votre conseiller.

Restez à l’affût

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières analyses et tendances des marchés.

4- Faites-vous accompagner pour bâtir votre plan de retraite

Un dernier conseil pour planifier votre retraite le mieux possible : faites-vous accompagner par des professionnels. En comparant vos objectifs avec vos sources de revenus, vous pourrez établir ensemble un plan solide pour réaliser vos projets. Votre conseiller vous accompagnera en répondant à vos questions et à vos besoins, que ce soit pour :

Quand commencer à préparer sa retraite?

Quand vient le temps de planifier votre retraite, se préparer tôt et avoir un bon plan de retraite compte pour beaucoup. Il n’y a pas de secret, plus on commence à épargner jeune, plus l’épargne prend de l’importance. Même si les montants ne sont pas énormes au départ, petit train va loin. En plus, ce sont de bonnes habitudes à prendre tôt. Voici quelques bénéfices que cela pourrait vous apporter (ou pour vous aider à convaincre les jeunes membres de votre famille à épargner) :

  • Réduire votre stress financier (lorsque vos finances correspondent à vos objectifs)
  • Simplifier le choix de l’âge de votre retraite 
  • Gagner en indépendance financière (donc en liberté)
  • Vous aider à rebondir si vous devez prendre une retraite prématurée (vous avez déjà un plan solide)
  • Faciliter l’accumulation de votre épargne (vous avez plus de temps et pouvez profiter de l’effet des intérêts composés)
  • Augmenter les possibilités de réajuster le tir (si vous devez épargner plus, par exemple, vous aurez plus de temps)

Vous n’avez pas beaucoup d’argent de côté et votre retraite approche? Il existe toutes sortes de moyens de maximiser votre épargne. Les erreurs les plus courantes quand on parle de planifier sa retraite, c’est de ne pas y penser, d’y penser trop tard ou de ne pas épargner assez. Il y a des mythes à défaire aussi. Dans le fond, c’est comme un voyage : ça se prépare à l’avance. C’est la même chose avec la retraite, mais ça dure pas mal plus longtemps qu’un voyage de trois semaines en Europe. 

C’est toujours une bonne idée de revoir votre plan et vos stratégies de retraite de temps en temps avec votre conseiller. Surtout quand il y a des changements dans votre vie, comme lors de l’achat d’une maison, à la suite d’une promotion ou quand vous accueillez un nouveau membre dans votre famille. Le conseil vaut aussi si vous vous découvrez une nouvelle passion qui risque de coûter cher. Vous pensez à un voilier ou à un tour du monde à moto? Dans tous ces cas-là, allez voir votre conseiller. Pour vos questions, on est là.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Tags :

Catégories

Catégories