Qu’est-ce que le Supplément de revenu garanti (SRG)?

22 octobre 2021 par Banque Nationale
Image d'un homme retraité et son chien en balade dans la nature

Connaissez-vous le Supplément de revenu garanti (SRG)? C’est un paiement mensuel versé aux canadiens à faibles revenus de 65 ans et plus qui vient bonifier leur pension de la sécurité de vieillesse (PSV). Parce qu’il peut faire une différence dans votre qualité de vie si vous y avez droit : voici un survol du SRG, comment il fonctionne et quels sont ses montants. 

C’est quoi, le Supplément de revenu garanti (SRG)?

Avez-vous droit au Supplément de revenu garanti? Voyez comment ça fonctionne et comment l’obtenir.

Est-ce que j’ai droit au Supplément de revenu garanti (SRG)?

Pour pouvoir recevoir le SRG, vous devez :

Bon à savoir : le seuil de revenu maximum pour recevoir le SRG varie selon que vous soyez célibataire, veuf ou divorcé ou que vous ayez un conjoint ou un conjoint de fait.

Est-ce que je vais recevoir le Supplément de revenu garanti pour le reste de mes jours?

Vous devriez recevoir le SRG tant et aussi longtemps que vous remplissez les conditions pour y avoir droit. Cela dit, c’est une prestation du gouvernement fédéral. Les conditions, les montants et le programme dépendent donc des politiques du gouvernement en place. 

Astuce de pro : il est important de savoir comment épargner et investir pour votre retraite pour maintenir votre qualité de vie. Vous pensez que vous n’aurez pas assez d’argent de côté pour prendre votre retraite en toute tranquillité? Il existe des stratégies pour vous aider à rattraper votre retard d’épargne-retraite.

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières analyses et tendances des marchés.

S'abonner à l'infolettre

Dans quelles circonstances mon versement du Supplément de Revenu garanti pourrait-il être arrêté?

Certains changements dans votre situation pourraient vous empêcher de répondre aux critères du SRG. Pour éviter d’en percevoir trop et de devoir le rembourser ensuite, contactez le gouvernement fédéral dès que cela se produit. Voici quelques changements qui peuvent vous empêcher d’être admissible au SRG :

  • Quitter le Canada pendant plus de 6 mois
  • Ne pas remplir sa déclaration de revenus
  • Changer d’état civil (mariage, divorce, devenez conjoint de fait, etc.)
  • Aller en prison pour 2 ans ou plus
  • Augmenter vos revenus (ou ceux de votre conjoint ou conjoint de fait) 
  • Décéder

Comment puis-je obtenir le Supplément de revenu garanti?

Dans certains cas, le gouvernement fédéral vous versera le SRG automatiquement après avoir analysé votre déclaration de revenus. Vous devriez recevoir une lettre le mois suivant votre 64e anniversaire pour vous aviser. Cela dit, vous pouvez en faire la demande auprès du Gouvernement du Canada si vous y avez droit et que vous ne le recevez pas.  

Vous pouvez recevoir le SRG dès le mois suivant votre 65e anniversaire. Le montant de la prestation n’est pas imposable, mais vous devez quand même faire votre déclaration de revenus : comme ça, vous recevrez le bon montant au bon moment.

Bon à savoir : n’attendez pas de faire votre prochaine déclaration de revenus pour ajuster votre SRG, contactez le gouvernement dès que votre situation change ou si vous pensez que vous ne recevez pas les bons montants. Comme ça, vos prestations seront ajustées plus rapidement.

Le paiement est envoyé par chèque par la poste, ou déposé dans votre compte bancaire si vous êtes inscrit au dépôt direct de l’Agence de revenu du Canada. Le montant du SRG est ajouté au montant de la pension de la sécurité de vieillesse (PSV) dans un seul et même paiement. 

Quel montant du Supplément de revenu garanti est-ce que je vais recevoir?

Le montant des prestations actuelles de SRG est disponible sur le site du gouvernement fédéral.

Une bonne façon d’estimer combien vous pourriez avoirest d’utiliser l’outil de calcul du SRG du gouvernement fédéral. Sachez que le montant que vous pouvez recevoir varie en fonction de votre revenu et du revenu de votre conjoint ou conjoint de fait (pour ceux et celles qui ne sont pas célibataires, veufs ou divorcés). 

Important à savoir : le montant du Supplément est réévalué 4 fois par année pour s’ajuster aux hausses du coût de la vie mesurées par l’indice des prix à la consommation. Le SRG peut donc augmenter en cours d’année. Cela dit, le Supplément de revenu garanti ne baissera pas même si le coût de la vie diminuait. 

Bon à savoir aussi : le fait de recevoir le SRG est l’un des critères pour que votre conjoint reçoive l’Allocation du gouvernement fédéral

Est-ce que j’ai l’option de reporter mes versements de Supplément de revenu garanti?

Il est possible de reporter le SRG si vous reportez votre pension de la sécurité de la vieillesse (PSV). Cela dit, ça ne veut pas dire que c’est une bonne idée de le faire. Ceux et celles qui sont admissibles au Supplément de revenu garanti le sont parce que leurs revenus sont plus faibles, c’est donc sans doute difficile de s’en passer. En plus, contrairement à la pension de la sécurité de vieillesse, le SRG n’augmente pas parce que vous décidez de le recevoir plus tard. Son montant n’est pas imposable et peut faire une grande différence dans la vie des personnes qui le reçoivent.  

Il existe tout de même certaines situations spécifiques où cela peut valoir la peine de repousser la PSV et le SRG. Mais cela dépend vraiment de votre situation. Parlez-en avec votre spécialiste de la retraite pour prendre la bonne décision et pour bien planifier votre retraite

Le Supplément de revenu garanti peut représenter une part importante des revenus pour bien des aînés au Canada. C’est pour cette raison qu'il est important de comprendre comment il fonctionne et de le demander si vous y avez droit. N’hésitez pas à vous faire accompagner par nos spécialistes de la retraite. Pour vos questions, on est là.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories