Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

7 astuces pour trouver des billets d’avion au meilleur prix

31 mai 2016 par Banque Nationale
7 astuces pour trouver des billets d’avion moins chers

Voyager est un des projets les plus enrichissants. Et c’est encore mieux si on réussit à découvrir le monde à bas prix! Il existe plusieurs astuces pour acheter des billets d’avion à rabais. En voici sept.

Contenu

1. Évitez la haute saison

C’est une simple question d’offre et de demande. Plus la demande est forte, plus les compagnies aériennes augmentent leurs prix. Heureusement, la haute saison n’est pas la même selon les destinations. Ainsi, au moment de planifier votre voyage , vous pourriez ajuster la date de votre départ en fonction de votre destination ou vice-versa!

Selon Frédéric Prévost-Leboeuf, fondateur de Yulair , un site regroupant les chutes de prix de billets d’avion, la haute saison des destinations soleil se déroule généralement entre la période des Fêtes et le mois de mars. Pour l’Europe et le reste du monde, il s’agit principalement des Fêtes, des semaines de relâche, et des mois d’été (juin-août).

2. Être flexible, cela peut être payant

La flexibilité est un atout non négligeable dans la quête de bas prix. Parfois, les prix des billets d’avion varient de manière étonnante d’une journée à l’autre. Cela veut dire que de devancer ou de repousser votre départ de quelques jours pourrait vous faire économiser une coquette somme. Il est donc futé de se garder une zone tampon de quelques jours autour de votre date idéale.

Consulter les graphiques de Google Flights est une bonne façon de repérer aisément les variations de prix au cours d’une même période.

Être flexible sur la destination peut aussi être une astuce pour économiser. Béatrice Bernard-Poulin, auteure du blogue Eille la cheap! , conseille de se créer une liste d’une dizaine de destinations potentielles. Lorsqu’un bon prix se présente, on saute sur l’occasion! Les rabais sont parfois offerts quelques mois à l’avance, ce qui laisse largement le temps de prévenir son employeur.

3. Partez des États-Unis

Les vols à partir de Burlington ou de Plattsburgh sont souvent meilleur marché. Il peut donc être avantageux de traverser la frontière en auto (ou en autobus) et de partir d’un aéroport américain.

Pour évaluer si l’économie sur le prix du billet d’avion en vaut la peine, assurez-vous cependant de tenir compte du coût de l’essence et du temps pour se rendre en voiture jusqu’à l’aéroport (incluant l’attente au poste frontalier) et la nécessité de louer une chambre d’hôtel la veille si votre avion décolle tôt en matinée…

4. Magasinez souvent

On ne sait jamais quand l’offre du siècle apparaîtra. Il est donc primordial de vérifier souvent pour trouver des aubaines. Toujours selon Frédéric Prévost-Leboeuf, « il n’y a pas de meilleure journée pour faire l’achat de billets d’avion, il y a seulement de bonnes dates de départ. » Cela veut dire que les bons prix surgissent à n’importe quel moment du jour et de la nuit. Pour économiser du temps et ne rien manquer, abonnez-vous à l’infolettre de vos sites de voyage préférés et à celle de vos transporteurs aériens de choix, ce qui vous assure d’être alerté de toute chute des prix.

5. Optez pour un vol avec correspondances

Les vols directs sont généralement plus chers que ceux qui comportent une ou plusieurs correspondances. Si vous avez le loisir d’allonger votre trajet de quelques heures à attendre dans un aéroport ou que la perspective de courir un peu pour attraper un vol de correspondance serré ne vous effraie pas, opter pour un vol avec escales est souvent un bon moyen d’épargner.

Dans le cas où l’attente entre deux vols est suffisamment longue, vous pourrez même en profiter pour passer quelques heures dans la ville où vous faites escale. Une bonne façon d’enrichir le voyage!

Si l’on voyage avec de jeunes enfants, cela dit, mieux vaut probablement minimiser les escales, quitte à payer ses billets d’avion un peu plus cher… Vous vous remercierez!

6. Profitez de la force du dollar canadien

Le taux de change peut être payant lorsque vous faites des achats dans certains pays. C’est aussi le cas avec les billets d’avion. Lorsque vous avez choisi vos billets, allez vérifier à combien ils se détaillent sur le site de la compagnie aérienne du pays où vous désirez vous envoler. Parfois, le taux de change sera à votre avantage et vous pourrez économiser un peu plus.

7. Ne laissez pas votre historique de navigation vous ruiner

Grâce aux cookies (des fichiers stockant vos informations de navigation sur le Web) les sites de vente de billets d’avion connaissent votre intérêt d’achat et l’utilise à votre désavantage. Plus vous recherchez une destination, plus les prix sont susceptibles d’être affichés à la hausse de visite en visite. Évitez cette mauvaise surprise en utilisant une fenêtre de navigation privée. Sur les navigateurs Firefox et Internet Explorer, il suffit de cliquer sur l’onglet « Outil », puis de sélectionner « Navigation privée ». Sur Google Chrome, cliquez sur l’onglet « Fichier », puis sur « Nouvelle fenêtre de navigation privée ». Une autre possibilité: effectuer vos recherches à partir d’un autre réseau Internet que le vôtre, et réserver de votre ordinateur avec votre connexion sécurisée au moment voulu.

Découvrez des astuces et conseils pour mieux gérer vos finances personnelles en vous inscrivant à l’ infolettre Banque Nationale .

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Tags:

Catégories

Catégories