Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Plus que du bancaire
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Combien coûte un enfant?

17 mai 2019 par Banque Nationale
Coûts d'élever un enfant

Selon une étude du magazine MoneySense, élever un enfant de la naissance à l’âge de la majorité peut coûter jusqu’à 250 000 $. Cela varie en fonction de vos revenus, votre style de vie et vos priorités. En considérant les différentes étapes de la vie de votre enfant, vous pourrez mieux planifier les dépenses à venir. Voici quelques éléments-clés.

Avant l’arrivée de bébé

Lorsqu’on planifie l’arrivée d’un bébé, établir un budget familial peut grandement aider le couple à s’adapter à cette nouvelle réalité. Cette pause pour évaluer les finances fait partie de la liste de choses à faire dans les mois qui précèdent la naissance de votre premier enfant.

Sur le plan des dépenses, vous aurez beaucoup de nouveaux articles à acquérir avant la naissance : lit de bébé, literie, mobilier et décoration de la chambre, poussette, siège pour voiture, vêtements, parc portatif, chaise haute, sucettes, porte-bébé, moniteur de surveillance, tapis de jeux et de nombreux autres objets dont vous ignoriez probablement l’existence jusqu’à maintenant. En favorisant l’achat d’objets usagés qui sont bien souvent en excellent état, vous économiserez beaucoup d’argent.

La première année

Selon les études, le coût d’un bébé occupe 20 % du budget familial. À elles seules, les couches peuvent représenter jusqu’à 800 $ la première année, en plus de quelques centaines de dollars à prévoir pour les médicaments, les crèmes hydratantes et des accessoires tel un humidificateur.

Du côté des aides financières, vous pourriez avoir droit au Régime québécois d’assurance parentale (RQAP), ce qui vous permettra de toucher un pourcentage de votre salaire pendant votre congé familial une fois que l’enfant est né. Assurez-vous de valider ce montant auprès du gouvernement provincial pour établir le revenu disponible pendant les premiers mois de votre nouvelle vie de famille et adapter votre budget en conséquence. 

Rapidement, vous devrez faire un choix de garderie. Le coût d’une place subventionnée dans un CPE ou une garderie privée s’établit selon votre revenu. Il varie entre 8,05 $ et 21,95 $ par jour pour un premier enfant. Utilisez l’outil de calcul d’une place en service de garde pour estimer la dépense que cela peut représenter.

Ne cherchez pas plus loin

Découvrez le compte bancaire qui vous convient dès maintenant

De 1 an jusqu’aux premiers jours d’école

L’enfant qui fait ses premiers pas se lance inévitablement à la découverte de la maison. Prévoyez au moins 500 $ pour la sécuriser avec des barrières et autres outils de prévention. Pensez aussi à une poussette et un siège d’auto pour enfant dont les prix atteignent plusieurs centaines de dollars.

Un enfant grandit rapidement et les vêtements, jouets et accessoires doivent être remplacés à la vitesse grand V. Tirez profit des sites de petites annonces ou encore des boutiques qui se spécialisent dans l’échange de vêtements et de jouets d’enfant pour éviter de payer le plein prix pour des articles qui ne serviront qu’à peine.

Au quotidien, il faudra également prévoir un lot de déplacements supplémentaires pour aller reconduire et chercher votre enfant à la garderie et vous rendre aux activités ou chez les nouveaux amis. Côté divertissement, épargner de façon systématique en vue des vacances annuelles ou d’un voyage familial peut être très utile.

Les années scolaires

Même si l’école publique est gratuite, la scolarité entraîne son lot de dépenses. De façon générale, en fournitures scolaires uniquement, il faut prévoir entre 100 $ et 150 $ par année au primaire et entre 800 $ et 2 000 $ au secondaire. Ajoutez à cela les frais de garde, les collations et les repas du midi, les sorties, les activités parascolaires ainsi qu’un budget pour les loisirs sportifs et les outils technologiques tels que l’ordinateur, la tablette et les jeux en applications.

Pendant ces années du primaire et du secondaire, vous constaterez également que la facture d’épicerie sera proportionnelle à l’appétit grandissant de votre enfant. Plus il aura une vie active, plus vous ajouterez du kilométrage à l’odomètre. Certains parents remettront aussi un peu d’argent de poche.

Enfin, prévoyez un budget pour les cadeaux des différentes fêtes et événements de la vie que vous voudrez souligner.

Voici une estimation des coûts annuels pour un enfant à l’école, avant la majorité :

  • Service de garde
2 000 $
  • Nourriture 
1 900 $
  • Transport
1 500 $
  • Frais à la maison
1 100 $
  • Loisirs et fournitures scolaires 
800 $
  • Vêtements
600 $
  • Soins de santé et personnels
500 $
  • Total annuel
8 400 $

La vie de jeune adulte

Le premier téléphone portable, la première voiture, les premiers voyages, les premières soirées entre amis, la formation collégiale et universitaire, etc. Il y a beaucoup de nouvelles dépenses associées au groupe d’âge des 18-25 qui, pour la plupart, n’ont pas encore quitté le nid familial.

Voici une estimation des coûts annuels pour un jeune à l’université et vivant en résidence :

  • Droits de scolarité (par session)
              1 552 $
  • Livres scolaires
800 $
  • Transport en commun
708 $
  • Chambre en résidence
4 260 $
  • Épicerie
4 200 $
  • Téléphone cellulaire
780 $
  • Sports et loisirs
1 200 $
  • Vêtements
600 $
  • Soins de santé et soins personnels
1 500 $
  • Annual total
15 600 $

Source : Bureau des bourses et de l’aide financière de l’Université Laval

Certains parents prennent en charge plusieurs de ces dépenses. Bien entendu, l’impact financier d’un enfant à la maison travaillant à temps plein ne sera pas le même que celui d’un enfant étudiant à l’extérieur de ville, vivant en appartement et sans emploi.

Impact du nombre d’enfants

Il existe des économies d’échelle à avoir plusieurs enfants. Selon les études, on estime que le deuxième enfant coûte annuellement 50 % moins cher que le premier. Vous aurez la chance de récupérer bon nombre de vêtements et de jouets et vous pourrez utiliser les mêmes accessoires et le même mobilier.

Pour sa part, la contribution demandée pour le service de service de garde, même si elle est établie selon le revenu familial, est réduite de moitié pour le deuxième enfant et les suivants.

En contrepartie, certaines dépenses se dédoubleront et l’impact sur le budget familial peut être encore plus grand si vous avez à changer de voiture ou déménager.

Des outils pour le budget familial

Plusieurs produits d’épargne peuvent vous aider à répondre aux responsabilités financières du rôle de parent. Pensez au Régime enregistré d’épargne-études (REEE), aux comptes conjoints, aux assurances et plusieurs autres.

Votre conseiller peut établir avec vous différents scénarios pour assurer l’avenir financier de votre famille. Quoi qu’il en soit, un des plus beaux cadeaux que vous puissiez faire à votre enfant sera celui de lui apprendre la valeur de l’argent ainsi qu’à bien gérer ses finances.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories