Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Prêt personnel ou marge de crédit?

09 février 2015 par Banque Nationale
Prêt personnel ou marge de crédit?

Voici ce que conseille Samya Namir, conseillère, Service transactionnel et Petites entreprises, à la succursale de la Banque Nationale située à l’angle Saint-Hubert et Beaubien, à Montréal.

Contenu

Êtes-vous discipliné?

Le prêt personnel est un emprunt que l’on rembourse sur une période déterminée, en effectuant des montants égaux chaque mois, toutes les deux semaines ou chaque semaine, par exemple. À la fin de la période convenue, la dette est remboursée.

La marge de crédit est un arrangement par lequel la banque met à votre disposition la possibilité d’emprunter la somme dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin, jusqu’à une limite prédéterminée.

Contrairement au prêt personnel, vous n’êtes pas tenu de rembourser le capital de votre emprunt chaque mois. Votre paiement minimum ne couvre que les intérêts encourus.

Pour obtenir une marge de crédit auprès de la banque, il faut avoir un certain niveau de revenus et une bonne cote de crédit.

La marge de crédit offre généralement un taux d’intérêt moins élevé que le prêt personnel.

Si on veut se servir d’une marge pour faire des achats importants, il faut être discipliné, souligne Samya Namir. « Il faut se connaître, dit-elle. Pour certains, une marge de crédit ne convient pas. »

La marge de crédit : pour la sécurité

Selon Mme Namir, la marge de crédit doit être vue « comme un gilet de sauvetage ». Avoir une marge de crédit, c’est une sorte de coussin de sûreté, en cas d’imprévus.

Par exemple, si votre argent est immobilisé dans des placements et que vous perdez votre emploi, la marge de crédit peut vous permettre de faire face à vos obligations pendant un certain temps.

De plus, la marge de crédit peut vous servir à effectuer des achats plus importants si vous savez que vous serez en mesure de rembourser la dette rapidement. On peut même s’acheter une auto en empruntant sur une marge de crédit, si on est certain d’avoir la discipline de rembourser le prêt rapidement.

Dans ce genre de situations, la marge de crédit vous évite d’avoir à demander un prêt à la banque ; le crédit est déjà disponible.

Cependant, il faut faire attention : si vous ne l’utilisez pas, la marge de crédit ne vous coûte rien. Par contre, si vous l’utilisez et que vous traînez un solde longtemps, elle peut finir par vous coûter cher, même si son taux est moins élevé que celui d’un prêt personnel.

Si avez besoin de faire des travaux sur votre maison, il est préférable de ne pas utiliser une marge de crédit personnelle. Tournez-vous plutôt vers la marge de crédit hypothécaire, une formule de crédit qui repose sur la valeur de votre résidence.

Le prêt personnel : plus accessible

Le principal avantage du prêt personnel, c’est qu’il est plus largement accessible. En effet, vos revenus n’ont pas besoin d’être élevés pour que vous soyez admissible.

De plus, comme les paiements sont fixes, vous n’avez pas besoin de vous discipliner autant : il est plus facile de rembourser un prêt en effectuant des paiements égaux chaque mois que d’y aller selon l’argent disponible, au jour le jour.

Le prêt personnel peut servir dans de multiples situations, comme l’achat d’une auto, la consolidation de dettes, etc.

Mais attention : il est important de toujours s’assurer d’avoir les fonds pour effectuer les paiements au moment convenu.

Visitez le site de la Banque Nationale pour en savoir plus sur les marges de crédit ou les prêts personnels.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories