Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Solutions bancaires
Cartes de crédit
Financement
Placements
International
Plus que du bancaire
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Nos conseils pour adapter son budget à une nouvelle réalité

15 mars 2021 par Banque Nationale
Comment adapter son budget à la COVID-19?

Vous avez subi une perte de revenu soudaine? Vous pensez acheter une maison? Vous avez eu une augmentation de salaire? Peu importe votre nouvelle réalité, le budget est l’un des outils financiers les plus pratiques pour garder le cap lorsqu’il s’agit de vos finances personnelles. Pour toujours garder le contrôle de vos finances et conserver une bonne santé financière, il est important de revoir son budget lorsque sa situation change. Voici nos conseils pour bien réviser son budget.  

Avant toute chose, l’importance d’un fonds d’urgence

Le fonds d’urgence est un montant d’argent, l’équivalent de trois à six mois de vos dépenses mensuelles, placé dans un compte accessible facilement et auquel vous ne touchez qu’en cas de besoin. Par exemple, si votre recherche d’emploi dure plus longtemps que vous ne le pensiez et que l’assurance-emploi ne suffit pas, ce « coussin » vous permet de subvenir à vos besoins sans vous endetter.

Votre situation financière est stable, mais vous n’avez toujours pas de fonds d’urgence? N’attendez plus et commencez dès maintenant à accumuler ce montant. Lorsqu’il s’agit de vos finances personnelles, nul ne peut prédire ce qui peut vous arriver dans les prochaines années. 

Quand faut-il revoir son budget? 

À la saison des impôts

La saison des impôts est votre rendez-vous annuel pour revoir votre budget. Toutes les années, à la même date, il est conseillé de prendre un rendez-vous avec soi-même et ses finances, question de faire le point. Rassemblez vos états de compte, vos talons de paye et vos documents financiers pour analyser quelles ont été vos dépenses importantes de l’année précédente. Questionnez-vous également sur l’année à venir : quels sont vos projets, envisagez-vous un changement de revenu ou prévoyez-vous devoir débourser une somme importante, comme refaire votre toiture, par exemple?

Observez aussi vos habitudes d’épargne et votre cotisation à vos REER. Vous aurez ainsi un portrait complet de votre situation financière. Vous serez en mesure de constater si votre épargne ou votre taux d’endettement ont augmenté ou diminué. Le but ultime est d’optimiser votre capacité d’épargne ou du moins trouver des occasions de réduire vos dépenses et votre endettement. 

Quand une nouvelle situation arrive

Le deuxième moment clé pour réviser son budget est dès qu’il survient un changement dans votre vie personnelle ou professionnelle, qu’il soit planifié ou non. Vous pensez à l’achat d’une maison? Votre famille s’agrandit bientôt? Vous voulez prendre une année sabbatique? Vous avez perdu votre emploi? Toutes ces raisons nécessitent une révision de votre budget, et ce, peu importe le nombre de fois qu’elles surviennent, dans une année. 

Comment réduire ses dépenses?

Plusieurs événements peuvent avoir un impact sur votre argent disponible, que ce soit une diminution de salaire ou l’augmentation de vos dépenses. Si c’est votre cas, il est recommandé de revoir votre budget à la baisse afin de retrouver l’équilibre entre vos revenus et vos dépenses. Mais comment faire? 

Revoir vos dépenses

Une diminution de revenu peut durer une courte période de temps, comme lors d’une mise à pied temporaire ou d’un congé parental. Elle peut être plus longue dans le cas d’un retour aux études ou d’une maladie. Peu importe la situation, votre objectif est de départager vos dépenses obligatoires de vos dépenses personnelles. Il y a des dépenses dans lesquelles vous pouvez couper et d’autres à garder. Vous ne devez pas arrêter de rembourser votre hypothèque ou de payer votre loyer, mais vous pouvez diminuer d’autres dépenses, comme les articles au bout des allées des magasins ou ceux près de la caisse à l’épicerie. 

Le fait de revoir votre budget une fois par année et de déterminer vos dépenses, vos dettes remboursées et votre épargne vous permet de voir rapidement où vous pouvez faire des ajustements. Gardez toujours en tête une vision à long terme de votre budget. Les ajustements ne doivent pas affecter, dans la mesure du possible, votre cote de crédit et votre capacité à épargner. 

Comment profiter d’une augmentation de revenu? 

Revoir son budget lorsqu’un imprévu survient est peut-être plus naturel, mais on vous conseille également de réviser votre budget lorsque votre revenu augmente ou que vous héritez d’une somme d’argent. 

Dans le cas d’une augmentation de revenu ponctuelle, comme un héritage, vous pouvez profiter de l’occasion pour régler vos dettes, ou du moins celles qui ont un taux d’intérêt élevé. Ensuite, misez sur votre épargne. Une belle occasion serait de cotiser au maximum à votre REER ou à votre CELI en respectant les maximums annuels. Vous avez tout fait cela et il vous reste encore de l’argent? Des investissements qui rapportent des rendements à long terme peuvent être payants pour vos projets, comme votre retraite. 

Votre salaire augmente? Bonne nouvelle. Révisez votre budget pour augmenter vos objectifs d’épargne. Par exemple, si vous souhaitez acheter une maison, mettez de côté 80 % de votre augmentation et placez cette somme dans votre mise de fonds. En ne touchant pas à ces sommes, vous serez peut-être en mesure d’acheter une propriété plus rapidement. 

Peu importe votre changement de situation, les conseils d’un expert vous aideront à voir plus clair et à prendre de meilleures décisions. 

Envie d’obtenir des conseils d’un expert? Pour vos questions, on est là.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Tags :

Catégories

Catégories