Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Achat d’une maison : 9 frais à prévoir outre l’hypothèque

26 novembre 2014 par Banque Nationale
Purchasing a home fees

Selon Louis-François Ethier, directeur de produits hypothécaires à la Banque Nationale, l’ampleur des coûts liés à l’achat d’une propriété peut être sous-estimée par les nouveaux acheteurs.

En règle générale, il suggère de prévoir entre 2 % et 3 % de la valeur de la propriété afin de payer ces dépenses. Pour ne rien oublier lors de la préparation de votre budget pour l’achat d’une maison, voici une liste des essentiels que vous devriez y inclure.

Frais d’évaluation

Il est possible que votre institution financière vous demande une évaluation de la propriété pour en confirmer la valeur marchande.

Un évaluateur agréé viendra sur place vérifier les dimensions de la superficie habitable et du terrain, l’état de l’enveloppe extérieure, la qualité des travaux de rénovation entrepris dans les aires de vie et le caractère du secteur environnant immédiat (école, parc, commerces, blocs voisins, etc.). Il émettra ensuite son opinion sur la valeur marchande de la propriété compte tenu du contexte concurrentiel actuel. L’institution financière souhaite ainsi se protéger. Dans le cas d’un défaut de paiement, elle pourrait être amenée à saisir la propriété. Elle souhaite donc savoir si elle pourra couvrir la somme prêtée avec la valeur de la maison. Il n’est pas rare en effet que des acheteurs paient trop cher pour une propriété. Plusieurs facteurs peuvent mener à cette situation: certains sont d’ordres émotionnels, d’autres liés, par exemple, à des questions de temps, l’acheteur pouvant avoir besoin de trouver un logement rapidement.

Frais d’inspection

Pour s’assurer qu’il n’y ait pas de vices cachés, il est essentiel d’engager un inspecteur en bâtiment pour les maisons existantes. Cela vous évitera des mauvaises surprises qui pourraient vous coûter cher.

Frais du notaire

Pour toute transaction immobilière, au Canada, vous devez faire affaire avec un juriste. Le coût de cette transaction varie selon plusieurs critères. Me Pascale Gagnon, notaire, explique : « le type de bâtiment, le nombre d’acheteurs et le nombre de logements, pour ne nommer que ceux-ci, sont certains des facteurs qui influenceront le tarif d’un notaire. La meilleure manière d‘estimer les honoraires est de contacter un notaire qui pourra évaluer votre cas en tenant compte de tous les éléments de votre future résidence. »

Taxes

Lors de l’achat d’une propriété, certaines taxes sont à prévoir.

    • Les frais de mutation perçus par les municipalités lors d’un achat

    • La taxe sur la prime SCHL, s’il y a lieu (par exemple, 9 % au Québec)

    • Les taxes municipales

    • Les taxes scolaires

    Ces taxes varient dépendamment de la municipalité et de la valeur de la propriété. Lorsque vous planifierez votre budget, prenez en considération que la taxe municipale et la taxe scolaire sont des taxes récurrentes que vous devrez payer chaque année, alors que les autres ne s’appliquent qu’au moment de l’achat.

    Branchement au réseau électrique, télévision et internet

    Se connecter au réseau électrique est un frais que les nouveaux acheteurs oublient souvent, de même que les frais liés aux accès Internet et câble... ou obsolètes. Contactez les différents fournisseurs de services pour savoir lesquels sont offerts dans votre quartier.

    Rénovations

    Même les propriétés récentes exigent quelques menus travaux de rénovation : du calfeutrage autour des fenêtres, une nouvelle couche de peinture ou de la nouvelle céramique dans la salle de bain. Pour des rénovations esthétiques majeures, on peut prévoir en moyenne 10 000 $ pour la salle de bain et entre 25 000 et 75 000 $ pour une nouvelle cuisine.

    Achats de meubles et d’électroménagers

    Meubler un grand cottage unifamilial alors qu’on habitait jusqu’ici dans un petit logement de deux chambres, cela peut coûter cher! Dépendamment des meubles que l’on choisit, il n’est pas rare que la facture totale monte assez rapidement, surtout lorsque l’on a plusieurs pièces à meubler. C’est sans parler de la tondeuse à gazon, des outils de jardin et du nouvel ensemble de patio…

    Frais de déménagement

    Selon la saison et la compagnie, le tarif horaire des déménageurs oscille de 50 $ à 250 $, un frais important à prévoir si on veut déménager sans avoir à lever le petit doigt... ou presque. Recruter de bons amis et louer un camion n’est pas non plus gratuit. On parle d’environ 300 $ pour la journée… sans compter la pizza pour récompenser les efforts de tout le monde!

    Frais de copropriété

    Si vous avez acheté un condo, vous devrez payer des frais de copropriété qui couvriront certains frais communs tels que des frais liés à la maintenance des lieux intérieurs et extérieurs, au déneigement, etc. Évidemment, emménager dans une nouvelle maison a toujours quelque chose d’excitant, mais pour que le plaisir l’emporte sur le stress, il est essentiel de bien budgéter les dépenses à venir avant même de signer une offre d’achat.

    Notes légales 

    Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

    Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

    Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

    Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

    Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

    Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

    Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

    Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

    Catégories

    Catégories