Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

S’installer au Canada en 8 étapes

18 septembre 2015 par Banque Nationale

Prendre la décision de changer de pays vient avec un nombre important de démarches administratives. Cela est vrai avant son départ, mais également à son arrivée.

Contenu

Voici quelques-unes des étapes incontournables à suivre pour s’installer l’esprit en paix et sans faux pas, une fois votre visa ou votre permis de travail canadien obtenu. N’hésitez pas non plus à consulter le site de Citoyenneté et Immigration Canada pour de plus amples renseignements.

 

1. Choisir sa demeure

Avant tout, afin d’avoir facilement accès à vos fonds et de vous faciliter la vie au Canada, il est judicieux de procéder le plus tôt possible à l’ouverture d’un compte bancaire canadien. Ensuite, trouver un lieu de résidence fera partie de vos premières préoccupations en arrivant au Canada. Vous aurez l’option de louer un appartement ou une maison, ou d’en faire l’achat.

Voici quelques éléments qui pourraient vous aider à mieux considérer ces deux options.

Si vous louez un logement

En tant que nouvel arrivant, il importe que vous connaissiez bien ce qu’implique la location d’un logement au Canada, vos droits et vos devoirs vis-à-vis de votre propriétaire. La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) a élaboré une foule d’outils relativement à la location d’un logement pour les nouveaux arrivants: la signature d’un bail, la location d’un logement pour famille nombreuse, les inclusions et les exclusions des loyers, comment déchiffrer les annonces à louer, etc.

Si vous achetez un logement

L’achat de votre première maison au Canada représente un investissement important, nécessitant de la réflexion, mais surtout, de la planification. Il est donc primordial que vous soyez bien renseigné et conseillé lors de chacune des étapes du processus, depuis l’évaluation de votre capacité d’emprunt jusqu’à l’obtention de vos clés. De plus, il ne faut pas oublier les frais liés à l’achat d’une propriété.

La SCHL est l’organisme gouvernemental canadien responsable de l’habitation au Canada. Elle offre une panoplie d’outils conçus pour les personnes qui viennent s’installer au Canada et qui désirent devenir propriétaires de leur demeure.

 

2. Obtenir un numéro d’assurance sociale (NAS)

Il vous faudra obtenir un NAS, un identifiant national, afin de travailler au Canada et de bénéficier de prestations gouvernementales. Strictement personnel et confidentiel, vous pouvez obtenir ce numéro en vous rendant dans un bureau de Service Canada. Vous y trouverez toute l’information nécessaire sur le NAS, son obtention et son utilisation en visitant la section NAS du site de Service Canada.

 

3. Obtenir une assurance maladie

Les Canadiens et les résidents permanents (et certains temporaires) du Canada ont accès à des services hospitaliers et à des médicaments offerts gratuitement, grâce au système de santé canadien. Pour en savoir davantage sur les soins de santé offerts dans votre province de résidence et sur les conditions d’admissibilité, adressez-vous au ministère de la Santé du Canada.

Aussi, certaines personnes protégées qui ne sont pas admissibles au régime de soins de santé provincial ou territorial peuvent avoir accès au Programme fédéral de santé intérimaire de Service Canada. Renseignez-vous pour en connaître les conditions.

Il faut prévoir un délai d’attente, qui peut varier selon votre province canadienne d’adoption, avant d’être admissible à l’assurance maladie. Afin de vous assurer que vous et votre famille serez protégés en cas de maladie, il pourrait avoir lieu de vous procurer une assurance médicaments privée avant votre arrivée au Canada.

 

4. Obtenir un permis de conduire

Vous devrez avoir un permis de conduire valide afin de pouvoir conduire une voiture au Canada. Vous devrez peut-être passer un examen ou échanger votre permis pour un document local, si vous êtes titulaire d’un permis de conduire émis par votre pays d’origine. Chaque province et territoire possède ses propres règlementations, que l’on peut découvrir sur le site de Service Canada.

 

5. Acheter une voiture

Au Canada, la voiture peut être une nécessité. Si vous souhaitez faire l’acquisition d’un véhicule, il est important de choisir le type qui vous convient et de bien vous informer avant d’opter pour une solution de financement. Vous devrez déterminer si vous voulez acheter ou louer votre véhicule, choisir entre une voiture neuve ou usagée, évaluer votre capacité d’emprunt et déterminer certains aspects de vos modalités de remboursement. Magasinez et prenez le temps de vous renseigner!

 

6. S’inscrire au consulat de votre pays

Déclarer votre présence en sol canadien auprès du consulat ou de l’ambassade de votre pays d’origine pourrait s’avérer utile, notamment pour le renouvellement de vos papiers d’état civil, pour maintenir votre droit de vote dans votre pays, ou tout simplement pour être localisé plus facilement par les autorités de votre pays en cas de nécessité.

 

7. Se protéger

Avez-vous déjà songé à la façon dont vous devriez vous y prendre pour payer votre prêt, advenant une invalidité, un décès ou une maladie grave? En assurant vos prêts, vous avez la certitude que personne n’aura à se soucier de vos dettes.

L’assurance-vie permet le remboursement du prêt selon le solde assuré en cas de décès.

L’assurance invalidité garantit la prise en charge des versements assurés de votre prêt en cas d’invalidité.

L’assurance maladies graves permet le remboursement du solde assuré du prêt lorsqu’est diagnostiquée une des trois maladies graves couvertes: le cancer, l’accident vasculaire cérébral et la crise cardiaque.

 

8. Protéger ses biens de valeur

Vous cherchez un endroit sécuritaire où garder vos objets de valeur? La location d’un coffret de sûreté pourrait vous offrir la tranquillité d’esprit tout en vous permettant d’avoir un accès rapide à vos biens. La location d’un coffret de sûreté peut être effectuée dans toutes les institutions financières canadiennes.

Si vous faites l’acquisition d’une voiture, pensez à l’assurer: c’est obligatoire au Canada! Déterminez combien de personnes conduiront votre voiture et n’oubliez pas de les ajouter à votre contrat d’assurance. Informez-vous également sur les types d’assurances et leur couverture. Consultez le site du gouvernement du Canada pour en savoir davantage sur l’assurance auto.

L’assurance habitation est un incontournable pour protéger vos biens personnels contre les imprévus comme un incendie, le vol ou une inondation, que vous achetiez une maison ou louiez un appartement. Elle vous protégera également en cas d’accident impliquant une autre personne sur votre propriété. Consultez le Bureau d’assurance du Canada pour plus de renseignements.

Tant pour la maison que pour la voiture, n’hésitez pas à demander une soumission à au moins trois compagnies d’assurance. Un exercice rapide qui pourrait vous faire réaliser de nombreuses économies!

 

Le projet d’une vie

Immigrer est le projet d’une vie. Il est donc normal d’avoir le vertige devant l’ampleur de la tâche. Il y aura d’inévitables tracasseries administratives et un temps d’adaptation à la société d’accueil sera requis. Mais rassurez-vous: il existe de l’aide, des outils et des spécialistes pour faciliter ce processus. Et bien vite, vous retrouverez vos repères!

 

Découvrez-en encore plus sur le Canada en vous inscrivant à l’Infolettre Nouveaux Arrivants de la Banque Nationale.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Tags:

Catégories

Catégories