Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Plus que du bancaire
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Comprendre la cote de crédit Beacon

04 avril 2019 par Banque Nationale
Comprendre la cote de crédit Beacon

La cote Beacon est un pointage de crédit à trois chiffres qui évolue selon les informations enregistrées dans votre dossier. Le nom peut varier selon les agences d’évaluation du crédit, mais c’est le même algorithme mathématique (FICO) qui est utilisé par toutes les institutions. 

Au Canada, Equifax et TransUnion Canada sont les deux agences qui évaluent votre crédit. Elles vendent ensuite votre score aux institutions financières, aux entreprises et commerçants qui prendront leurs décisions en se basant sur votre cote de crédit.

Le pointage varie entre 300 et 900 qui est la note parfaite. Selon Equifax, un score de 760 et plus est considéré comme excellent. Un score entre 700 et 759 est aussi très bon. Inférieur à 560, le score est réputé comme étant faible.

Donc plus votre pointage est élevé, meilleures sont vos chances qu’une institution financière vous accorde ce que vous désirez à des conditions avantageuses. Le pointage de votre dossier de crédit représente votre solvabilité auprès des banques, mais il peut également vous aider ou vous nuire pour la location d’un appartement, l’achat d’une voiture ou d’une maison.

Voici les facteurs qui peuvent influencer votre cote Beacon à différents degrés et quelques astuces pour améliorer votre score :

Historique de paiement

C’est le facteur le plus déterminant de l’évaluation de votre crédit. Il indique, entre autres, les dates de paiement de vos factures et les dettes que vous n’avez pas remboursées. Selon les produits, certains de vos paiements à la date d’échéance ne seront pas toujours calculés, mais les retards et les omissions de paiement sont toujours comptabilisés. Faites chacun de vos paiements dans les temps et même quelques jours en avance, si possible.

Utilisation du crédit disponible

C’est le deuxième facteur le plus important. Les agences prennent en compte la fraction du crédit utilisé par rapport à votre limite totale, sur vos cartes de crédit, vos marges de crédit et autres emprunts. Vous représenterez un plus grand risque financier si vous utilisez un pourcentage trop élevé du crédit disponible, et ce, même si vous payez votre solde dans les temps. Il est recommandé de conserver ce pourcentage d’utilisation de crédit sous les 35%.

Période couverte par les antécédents

Plus vous gardez une ligne de crédit longtemps, meilleur sera votre score. À l’inverse, un compte de crédit ouvert récemment obtiendra un pointage moins élevé.  Réfléchissez avant de fermer vos cartes et marges de crédit, surtout si vous ne payez pas de frais annuels.

Nombre de demandes de crédit

Chaque fois que vous demandez du crédit, l’information est consignée dans votre dossier. Des requêtes à répétition peuvent envoyer le signal que vous recherchez activement de l’argent ou que vous gérez mal vos avoirs. Il est recommandé de regrouper vos demandes dans une période de temps restreinte, comme lorsque vous magasinez une voiture, par exemple. Notez qu’une demande de votre cote Beacon n’a aucun impact sur votre pointage.

Types de crédit

La variété de votre crédit est prise en compte. Il est préférable d’avoir plusieurs instruments de crédit plutôt qu’un seul. Par exemple, posséder une seule carte de crédit pourrait nuire à votre score. Évidemment, le plus important est d’être en mesure de gérer votre crédit à travers les différents produits.

En conclusion, n’attendez pas d’avoir un besoin spécifique avant de consulter votre dossier. C’est le premier pas à franchir afin de maintenir ou d’améliorer votre cote de crédit.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Tags :

Catégories

Catégories