Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Quelle est ma capacité d’emprunt?

19 décembre 2014 par Banque Nationale
What is my borrowing capacity?

Quand vous faites une demande de prêt, les prêteurs examinent de multiples facteurs avant de prendre une décision. En fait, chaque prêteur utilise ses propres critères, en tenant compte d’une variété de facteurs.

Contenu

« Certains éléments sont évidemment pris en considération par tout le monde, mais il y a aussi certains facteurs moins évidents dont tient compte un prêteur , explique Carl Lamoureux, gestionnaire principal, Risque de crédit, à la Banque Nationale du Canada.

“ Par exemple, quelqu’un qui a une longue expérience du crédit et qui a démontré sa capacité à gérer correctement ce crédit sera perçu comme étant moins risqué que celui n’a pas cette expérience. ”

Les comportements qui peuvent influencer les prêteurs dans l’évaluation de votre historique de crédit incluent :

  • Effectuer tous les mois, à temps, les paiements minimums ;
  • Payer plus que le minimum ;
  • Payer avant la date d’échéance ;
  • Un historique auprès des agences de recouvrement ;
  • Une faillite.
  • Autres facteurs importants

    Contrairement à ce que pourraient penser plusieurs consommateurs, avoir trop de crédit peut aussi avoir un effet négatif sur votre capacité d’emprunt, même si vous ne vous en servez pas.

    Par exemple, quelqu’un qui a une marge de crédit de 100 000 $ et un solde de zéro attirera quand même l’attention des prêteurs. Ceux-ci intégreront à leurs calculs l’équivalent de 3 % de cette somme pour tenir compte des intérêts et de l’amortissement.

    L’évaluation de la capacité d’emprunt d’un consommateur peut être effectuée à différents degrés. Ainsi, une demande de carte de crédit effectuée en ligne sera souvent évaluée en quelques secondes. Cette évaluation se base habituellement sur la cote de crédit, sans que les prêteurs fouillent trop profondément dans les comportements du consommateur.

    Ratio du service de la dette totale (SDT)

    Cependant, quand il est question d’engagements plus importants, comme un prêt hypothécaire, les règles de l’industrie fixent habituellement un ratio du service de la dette totale (SDT) de 40 % comme limite. Le ratio SDT est calculé en additionnant le total des obligations financières de l’emprunteur potentiel, en incluant toutes les dettes (prêt-auto, soldes de cartes de crédit, marges de crédit, etc.), ainsi que les coûts de logement, comme l’électricité, le chauffage, l’assurance, les taxes foncières, les frais de condos, etc. Ce montant est ensuite divisé par le revenu brut potentiel de l’emprunteur. Le résultat de ce calcul s’appelle le ratio du service de la dette totale (SDT). (Note : en Europe, on utilise le terme “ ratio de couverture de dette ” [RCD].

    Gérer votre SDT

    Quand les consommateurs dépassent leur capacité d’emprunt, cela peut les empêcher d’obtenir du crédit additionnel. Dans l’optique du prêteur, dépasser le ratio SDT normal peut signifier que le consommateur est placé sous surveillance. Toute forme de délinquance peut ainsi mener à des actions qui visent à limiter le risque de perte pour le prêteur.

    La capacité d’emprunt est parfois difficile à évaluer avec précision. Cependant, il est important de l’évaluer régulièrement.

    Si vous cherchez une façon simple et rapide de calculer votre capacité d’emprunt pour un prêt hypothécaire, utilisez cette calculatrice de SDT, de la Banque Nationale.

    Notes légales 

    Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

    Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

    Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

    Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

    Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

    Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

    Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

    Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

    Catégories

    Catégories