Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

12 conseils pour rembourser ses dettes d’études

12 août 2012 par Banque Nationale
rembourser dettes d'études

Pour de nombreux étudiants, étudier rime avec s’endetter. Pour poursuivre leurs études, certains n’ont pas le choix de faire un emprunt, afin de payer leurs dépenses courantes durant leurs études ou leurs frais de scolarité. Ces conseils, tirés notamment du site Young Adult Finances, sauront éviter aux étudiants de sombrer dans la spirale de l’endettement.

Contenu

Pendant vos études

  • Travaillez pendant que vous êtes à l’université– Travailler à temps plein pendant vos études peut vous fournir l’argent pour des vacances de rêves ou pour commencer à économiser pour la retraite. Cela dit, vos notes pourraient en souffrir un peu, tout comme votre vie sociale.
  • Faites une demande de bourse et de prêt étudiant – Selon votre situation financière et celle de vos parents, vous pourriez avoir droit à une aide financière gouvernementale. Vous pouvez calculer en ligne le montant que vous pourriez obtenir. Vous n’avez pas non plus à rembourser votre prêt étudiant pendant vos études.
  • N’empruntez que ce dont vous avez besoin – N’empruntez que ce que vous prévoyez gagner durant l’année qui suivra votre graduation. Cependant, si vous êtes encore à l’université et que vous n’avez aucune idée de ce que vous ferez ensuite, commencez dès maintenant à travailler à temps plein.
  • Augmentez vos paiements mensuels – Rembourser un peu plus chaque mois permet de diminuer de manière importante les intérêts, puisque ceux-ci s’accumulent avec le temps. Pour la même raison, évitez de ne payer que le solde minimum. Faites également des paiements forfaitaires, puisque les paiements faits pendant les études ou pendant la période de non-paiement de six mois serviront directement à rembourser le capital du prêt étudiant.
  • Recherchez les aubaines – Faites le tour des circulaires, courrez les soldes et réfléchissez-y à deux fois avant d’acheter. Aucune économie n’est futile, surtout si cela nous permet de rembourser nos dettes plus rapidement. Nous vous invitons à consulter aussi cette liste d'astuces pour faire des économies pendant vos études afin d’éviter le plus possible l’endettement.
  • Réclamez le crédit d’impôt pour frais de scolarité – Vous avez droit de réclamer ce crédit d’impôt d’environ 15 % du montant des frais de scolarité pour chaque année où vous êtes aux études, ce qui aidera à alléger votre facture fiscale.

Après vos études

  • Profitez d’une période de grâce de six mois – Si vous avez obtenu un prêt étudiant, vous disposez de six mois avant de commencer à le rembourser après la fin de vos études. Cependant, les intérêts deviennent immédiatement à votre charge, à moins que vous décidiez de poursuivre d’autres études.
  • Reportez votre remboursement – Si, une fois vos études terminées, vous êtes aux prises avec d’énormes dettes et que vous ne gagnez pas assez pour effectuer vos paiements, parlez à votre créancier afin de demander le report du remboursement. Si vous êtes dans une situation financière difficile, vous pouvez faire appel au Centre de service national de prêts aux étudiants pour recevoir de l’aide.
  • Les modalités de paiement – Une autre option est de profiter des différents plans offerts par votre créancier pour faciliter le remboursement.
  • Suspension des paiements – Si vous retournez aux études à temps plein, votre créancier en sera automatiquement informé. Ce sera pour vous l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences qui vous aideront à décrocher l’emploi dont vous avez besoin.
  • Réclamez le crédit d’impôt pour le paiement d’intérêt sur un prêt étudiant – Chaque année où vous ferez un remboursement, vous pouvez réclamer ce crédit d’impôt non remboursable de 15 %. Il suffit d’inclure la preuve fournie par votre institution financière dans votre déclaration de revenus.

Vous pouvez obtenir une bonne cote de crédit en montrant aux institutions financières que vous êtes capables de gérer vos dettes d’études de façon responsable.

Une des meilleures façons de gérer sa dette d’études consiste à rembourser son prêt le plus rapidement possible. Cela ne se fait pas en un claquement de doigts, mais grâce à ces conseils, vous éviterez les pièges de l’endettement et rentabiliserez votre diplôme d’études plus rapidement.

Pour d’autres astuces et conseils pour mieux gérer vos finances personnelles, inscrivez-vous à l’infolettre Banque Nationale.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories