Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Quelle ville choisir pour son expatriation?

09 juin 2016 par Banque Nationale
Expatriation canada

S’installer au Canada est un beau projet. Dans un pays classé le deuxième plus vaste au monde, avec un territoire de 10 millions de km2 , il peut être difficile d’arrêter son choix sur une région en particulier. Voici quelques informations bonnes à savoir avant de poser ses valises.

Contenu

Le Québec : Montréal, la grande destination des francophones

Créative, ouverte et dynamique, Montréal séduit une foule de nouveaux arrivants qui choisissent de s’installer au Canada. Lorsque les Français immigrent au Canada, c’est principalement à Montréal qu’ils établissent leurs quartiers, attirés bien sûr par le fait qu’on y parle français, mais aussi par le charme des maisons du Plateau Mont-Royal, les rues pavées de pierres du Vieux-Montréal, l’effervescence culturelle des grands festivals et le parc du Mont-Royal, poumon vert de la métropole. Montréal attire aussi des immigrants en provenance d’autres pays où l’on parle français, comme Haïti, l’Algérie et le Maroc. Bien qu’il y ait plusieurs étapes à suivre pour s’installer dans un nouveau pays, celle de l’apprentissage de la langue n’est pas un souci pour ces nouveaux arrivants francophones.

Si 80 % des immigrants au Québec s’installent à Montréal, les autres régions du Québec tentent aussi d’attirer leur part de nouveaux arrivants pour répondre à leurs besoins de main-d’œuvre. Le gouvernement du Québec estime d’ailleurs que plus de 1,3 millions d’emplois seront à pourvoir dans la prochaine décennie, dont 80 % à l’extérieur de l’île de Montréal.

La Ville de Québec, appelée la Vieille Capitale, attire depuis quelques années de plus en plus d’immigrants provenant principalement de France, de Colombie, du Maroc et d’Algérie. La capitale provinciale domine le fleuve Saint-Laurent et compte de nombreux musées et bâtiments historiques. Été comme hiver, elle possède un charme fou.

L’Ontario : le magnétisme de Toronto

Le Canada a un grand pouvoir d’attraction pour les immigrants et plusieurs d’entre eux s’installent en Ontario. Plus d’un tiers de la population du pays réside dans cette province, notamment en raison de Toronto, la plus grande ville canadienne. La moitié des habitants de sa région métropolitaine sont issus de l’immigration. Toronto accueille près de 30 % des nouveaux arrivants au Canada. Grand centre financier, la ville comprend aussi des attractions incontournables comme la Tour du CN et l’Art Gallery of Ontario, en plus du Parc des îles de Toronto et du lac Ontario. Celle que l’on surnomme la Ville Reine est aussi située près des chutes du Niagara, l’une des premières destinations touristiques du pays.

Ottawa est située à l’est de la province, à la frontière entre le Québec et l’Ontario. La capitale du Canada attire chaque année des millions de visiteurs pour son Parlement, le Musée des beaux-arts du Canada et, en mai, le Festival canadien des tulipes. On y trouve une forte proportion de fonctionnaires en raison du nombre important d’ambassades, de consulats et de bureaux du gouvernement canadien.

L’Ontario, grâce à ses 25 régions qui garantissent des services en français, possède aussi la plus importante communauté francophone au Canada hors Québec.

Les Prairies : entre terres fertiles et ressources énergétiques

Les provinces des Prairies renferment énormément de ressources énergétiques et profitent des terres agricoles parmi les plus fertiles au monde. À elle seule, la Saskatchewan possède 40 % des terres cultivables du Canada.

Les amateurs de paysages à couper le souffle seront séduits par l’Alberta, célèbre pour son Lac Louise parfaitement installé dans les montagnes Rocheuses. Haut lieu de production de pétrole et de gaz du Canada, la situation économique de la province est toutefois hautement dépendante des hydrocarbures.

Les provinces de l’Atlantique : homard et francophonie

Avec leurs côtes riches en produits de la mer et leurs plages magnifiques, les provinces de l’Atlantique sont plus que charmantes pour celui qui rêve d’une nouvelle vie au Canada. Le Nouveau-Brunswick est la seule province officiellement bilingue au pays. Elle est reconnue pour ses habitants chaleureux et son délicieux homard.

Aux prises avec une population vieillissante, les provinces de l’Atlantique veulent attirer plus d’immigrants. Le gouvernement du Canada a d’ailleurs lancé un Programme pilote d’immigration au Canada atlantique pour faciliter la venue de travailleurs étrangers. Destination Acadie concentre ses efforts dans le Maghreb afin d’attirer des immigrants francophones vers le Canada atlantique.

La Colombie-Britannique verte et cosmopolite

Située sur la côte ouest du Canada, entre l’océan Pacifique et les montagnes Rocheuses, la Colombie-Britannique offre certaines des plus belles randonnées en sentier au pays. La province compte environ 600 parcs provinciaux. Voilà pourquoi elle séduit bien des immigrants. Les perspectives d’emploi y sont également prometteuses avec plus de 900 000 emplois à pourvoir entre 2017 et 2027, principalement en raison des départs à la retraite.

Après l’anglais, les langues les plus parlées dans les villes de la Colombie-Britannique sont le chinois et le punjabi. La population de Vancouver est composée de plus de 40 % d’immigrants.

Pour choisir la meilleure ville pour vous et votre famille, vous avez tout avantage à prendre en considération les langues parlées et les perspectives d’emploi dans votre champ de compétences. Sans négliger, bien sûr, vos intérêts et la qualité de vie offerte par cette ville où vous entreprendrez un nouveau départ!

Découvrez-en encore plus sur le Canada en vous inscrivant à notre Infolettre Nouveaux Arrivants.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Tags:

Catégories

Catégories