Qu’est-ce qui fait la qualité de vie au Canada?

28 mars 2022 par Banque Nationale
Une nouvelle famille canadienne profite du beau temps devant la maison.

Vous vous demandez quelles sont les particularités du Canada et ce qui fait sa qualité de vie? C’est un très grand pays, diversifié, à l’économie solide et aux politiques sociales intéressantes pour les familles et les entrepreneurs. Voici un survol de quelques avantages de vivre au Canada. 

Est-ce que la qualité de vie est bonne au Canada?

Oui. Le Canada se retrouve souvent en tête de liste des palmarès des pays où il fait bon vivre. Généralement, on y vante les coûts abordables, l’accès à l’éducation et à la santé, la stabilité politique, la liberté individuelle ou la protection de l’environnement.

Les habitants du Canada jouissent généralement d’un filet social assez solide qui assure, notamment, l’accès à des soins de santé et à l’éducation. Des mesures sont en place pour protéger et aider les gens ayant des besoins particuliers, comme les personnes âgées ou les nouveaux arrivants en quête d’un emploi.

De plus, le taux de criminalité y est relativement faible. Évidemment, tout n’est pas parfait, mais c’est un pays qui offre à ses résidants plusieurs occasions de développement. 

Le système de santé est-il gratuit au Canada?

Oui et non. Lorsque vous devenez un contribuable canadien, vous payez de l’impôt sur votre revenu, en plus des taxes sur presque tous vos achats. Ces sommes servent à financer, entre autres, le système de santé. Ainsi, lorsque vous avez besoin de soins, vous n’avez pas à débourser plus d’argent à la clinique ou à l’hôpital. La « gratuité » apparente du système fait en sorte qu’il est plus accessible, mais n’oubliez pas qu’en vérité, vous le payez par petites sommes, et en fonction de votre niveau de revenu, tout au long de votre vie.

Au Canada, la gestion des soins de santé aux particuliers est une responsabilité des provinces et des territoires. Le gouvernement fédéral a certes une implication dans le financement et dans certains champs d’expertise très précis (l’approbation des médicaments, par exemple), il reste que c’est au gouvernement provincial que vous devrez vous inscrire pour recevoir votre carte d’assurance-maladie.

Bon à savoir : Il y a bel et bien des cliniques et des soins de santé privés au Canada, et ils ne sont pas gratuits. Certains citoyens les fréquentent pour réduire le temps d’attente, par exemple pour des tests. De plus, les soins dentaires et oculaires ne sont pas couverts par l’assurance-maladie gouvernementale, mais la plupart des entreprises inscrivent leurs employés à des régimes d’assurances complémentaires qui couvrent une bonne partie des frais. Enfin, vous pourriez devoir payer une franchise et une partie des coûts des médicaments d’ordonnance.

Y a-t-il beaucoup d’emplois disponibles au Canada?

De manière générale, le taux de chômage au Canada reste plutôt faible et se compare avantageusement avec celui d’autres pays industrialisés. En raison du vieillissement démographique, l’immigration est l’une des solutions envisagées par les entreprises pour combler leurs besoins en main-d’œuvre.

Plusieurs secteurs d’activités, comme la santé, la création de jeux vidéo, la construction ou le travail manufacturier en usine, recherchent des travailleurs.

Pour travailler au Canada, des démarches administratives sont obligatoires pour être en règle. À noter, si vous êtes un professionnel dans votre pays d’origine, vous devrez faire reconnaître vos diplômes par les organisations professionnelles canadiennes. Ce processus peut prendre du temps, voire nécessiter un retour sur les bancs d’école.

Le marché immobilier est-il accessible au Canada?

Il est de notoriété publique que les marchés immobiliers des villes de Toronto et de Vancouver sont parmi les plus chers au Canada. La ville de Montréal est longtemps restée plutôt abordable, mais les prix ont passablement augmenté dans les dernières années. 

Ne vous empêchez pas pour autant de chercher une propriété dans ces villes, car elles offrent des milieux de vie stimulants et enrichissants, en plus de regorger de services pour les nouveaux arrivants. D’ailleurs, les autorités municipales ont souvent des programmes d’aide pour accéder à la propriété.

Les prix de l’immobilier tendent à diminuer lorsqu’on s’éloigne des grands centres, mais la distance peut vous obliger à faire d’autres dépenses, comme l’achat d’une voiture supplémentaire par exemple.

Vous pouvez commencer par louer un premier logement, le temps de vous installer et de découvrir votre milieu de vie. Quelques années plus tard, vous pourrez faire un achat immobilier de façon plus éclairée.

Informez-vous sur le processus d’achat, les particularités canadiennes et sur les étapes à suivre pour acheter une propriété.

Quel est le coût de la vie au Canada?

Un élément important de la qualité de vie est la force de votre pouvoir d’achat. Si l’on considère que le coût de la vie est raisonnable au Canada, cela dépend, bien entendu, de votre niveau de revenu et de vos choix de consommation.

Découvrez combien vous devez prévoir à votre budget pour une variété de dépenses, comme le transport, l’Internet ou les services bancaires. 

Quels sont les programmes d’épargne au Canada?

En vous installant au Canada, vous devrez vous habituer à de nouveaux acronymes bancaires et financiers, comme le REER, le CELI, le RRQ et bien d’autres.

Les comptes et régimes d’épargnes enregistrés

Le gouvernement canadien a mis sur pied plusieurs programmes, crédits et véhicules d’épargne pour vous aider à atteindre vos objectifs financiers. Ils offrent des avantages, que vous économisiez pour votre retraite, avec le REER, les études de vos enfants, avec le REEE, ou pour des projets personnels avec le CELI. Apprenez en plus sur les comptes et les régimes d’épargne enregistrés.

Les programmes de revenus de retraite

En travaillant au Canada, vous aurez des retenues sur votre salaire, dont certaines servent à vous assurer un revenu minimal lors de votre retraite. Votre talon de paie est une excellente source d’informations pour bien comprendre les déductions. 

Si vous vivez et travaillez au Québec, vous y verrez notamment une déduction pour le Régime de rentes du Québec (RRQ). Le programme équivalent au fédéral s’appelle le Régime de pensions du Canada (RPC).

À partir de 65 ans, vous pourriez avoir accès à la Pension de la Sécurité de vieillesse (PSV) et au Supplément de revenus garanti (SRG).

Les crédits d’impôt

Il est obligatoire de produire une déclaration de revenus chaque année lorsque vous résidez au Canada. Vous pouvez la remplir vous-même, à l’aide d’un logiciel ou d’une trousse fournie par les gouvernements, ou alors opter pour des services professionnels. 

Le but de cette déclaration est de régulariser votre situation fiscale avec les gouvernements fédéral et provincial. Par exemple, si vous avez eu des retenues d’impôt sur vos paies, et que vous en avez trop payé, vous pourriez recevoir un remboursement. À l’inverse, si vous n’avez pas payé d’impôt du tout pendant l’année (parce que vous étiez travailleur autonome, par exemple), vous devez calculer les sommes à remettre aux gouvernements.

C’est aussi grâce à elle que vous pourrez vous déclarer admissible à un ou à plusieurs crédits, qui permettent de réduire votre revenu imposable, donc, par le fait même, votre impôt à payer. Cela peut être avantageux.

Quelles sont les différences entre le Québec et le reste du Canada?

Chaque province et territoire canadien a ses particularités, mais vous constaterez rapidement que le Québec se distingue à bien des égards, notamment en ce qui concerne l’immigration et les impôts.

Il faut savoir que le Québec est la seule province majoritairement francophone. Pour protéger la langue française et son héritage, le gouvernement québécois a un droit de regard sur l’immigration. Vous devrez non seulement être accepté par le gouvernement fédéral, mais aussi par celui du Québec.

C’est aussi la seule province canadienne où il faut produire deux déclarations de revenus, une pour le provincial et une pour le fédéral. Dans les autres provinces et territoires, le gouvernement fédéral gère la fiscalité et remet les sommes perçues aux gouvernements provinciaux et territoriaux.

Sur le plan légal, sachez aussi que le régime juridique est différent entre le Québec, qui utilise le droit civil pour certains aspects, et le reste du Canada, qui pratique la common law. 

En somme, la décision de venir vivre et travailler au Canada pourrait s’avérer l’un des moments importants de votre vie. L’immigration vient toujours avec son lot de défis, et c’est la raison pour laquelle il est recommandé de bien s’informer, pour vivre une expérience humainement riche. Voyez nos conseils pour faciliter votre arrivée si vous pensez vous installer au Canada. Pour vos questions, on est là.  

Pour d’autres conseils, visitez le bnc.ca 

 

 

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Tags :

Catégories

Catégories