Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Le système de santé au Canada

18 septembre 2018 par Banque Nationale
Système de santé au Canada

Vous pensez immigrer au Québec ou vous y êtes nouvellement installé ? Apprenez-en plus sur le système de santé du Canada et soyez au fait des particularités de la province pour savoir à quoi vous attendre.

Contenu

Comment fonctionne le système de santé au Canada ?

Au Canada, la santé est une responsabilité partagée entre le gouvernement fédéral, les provinces et les territoires. Le fédéral est notamment responsable de l’administration de normes nationales et d’une partie du financement.

Les 13 provinces et territoires s’occupent principalement de gérer et d’offrir des services de soins de santé. Le système de santé au Canada compte donc 13 régimes distincts d’assurance maladie provinciaux et territoriaux. Dans chacun d’eux, les patients peuvent avoir accès à des soins de santé gratuitement.

La gratuité des soins de santé est réservée aux personnes qui habitent sur le territoire et certaines exceptions s’appliquent. Si vous êtes admissible à la gratuité, vous serez traité en fonction de votre condition médicale. Il peut y avoir certaines différences de fonctionnement des régimes d’une province à l’autre.

Qui peut bénéficier de l’assurance maladie au Québec ?

Si vous vous installez de manière permanente au Québec, que vous arriviez d’ailleurs au Canada ou de l’étranger, vous devez obligatoirement vous inscrire à l’assurance maladie. L’inscription est sans frais. Les soins sont payés par le gouvernement. Cela vous permet d’être traité gratuitement dans la quasi-totalité des établissements de santé de la province.

Et ceux dont le séjour est temporaire ?

Vous êtes un travailleur temporaire ou saisonnier ? Vous pouvez aussi avoir droit à la couverture du régime durant votre séjour. Votre conjoint et vos personnes à charge sont aussi couverts s’ils vous accompagnent.

Même chose si vous avez reçu une bourse d’étude ou de stage via un programme du ministère de l’Éducation. Les autres étudiants ne sont couverts, à moins que leur pays ait conclu une entente avec le Québec. Voici la liste des pays ayant une entente avec la Régie de l’assurance maladie du Québec:

  • Belgique
  • Danemark
  • Finlande
  • France
  • Grèce
  • Luxembourg
  • Norvège
  • Portugal
  • Roumanie
  • Suède
  • Si vous avez fait une demande de statut de réfugié, vous n’êtes pas admissible. Par contre, vous pourriez bénéficier du Programme fédéral de santé intérimaire.

    Les touristes ne sont pas couverts. En visite au pays, vous devez souscrire à une assurance voyage.

    Si vous voyagez hors Québec ?

    Au Canada, les régimes des provinces et des territoires doivent couvrir tous leurs résidents lorsque ceux-ci voyagent ailleurs au pays.

    Vous êtes résident permanent, travailleur étranger ou étudiant au Québec et vous voyagez dans un autre pays ? Vous serez couvert jusqu’à concurrence des tarifs en vigueur au Québec, même si vous avez payé davantage. Une assurance voyage est donc recommandée.

    Comment s’inscrire au régime d’assurance maladie du Québec ?

    Pour vous inscrire, vous devez communiquer avec la Régie de l’assurance maladie du Québec. Selon votre situation, vous aurez différents documents à fournir. Voici quelques exemples : pièce d’identité, carte de résident permanent, autorisation d’emploi, preuve de résidence au Québec, etc.

    Vos documents sont rédigés dans d’autres langues que le français ou l’anglais ? Ils devront être traduits en français, à vos frais, par un professionnel reconnu.

    Qu’est-ce que le délai de carence ?

    Les personnes admissibles à l’assurance maladie qui arrivent de l’extérieur du Canada sont soumises à un délai de carence, soit une période d’attente avant d’être admissibles au régime. Celui-ci peut durer jusqu’à trois mois après l’inscription.

    Si vous avez besoin de soins durant cette période d’attente, vous devrez les payer. Il y a toutefois quelques exceptions : services aux victimes de violence conjugale ou familiale, ou d’agression sexuelle, services liés à la grossesse (incluant l’avortement) et services aux personnes dont l’infection a une incidence sur la santé publique.

    Il est fortement recommandé de souscrire à une assurance maladie privée dès votre arrivée au pays. Elle vous protègera durant le délai de carence du régime public. En plus de cette protection, d’autres assurances sont aussi recommandées.

    Si vous provenez d’un pays ayant une entente avec le Québec (voir la liste plus haut), vous pourriez éviter le délai de carence.

    Où et comment consulter un médecin ?

    Dans le système de santé du Canada, incluant le Québec, les soins de santé couverts sont habituellement les mêmes. Pour les situations graves ou urgentes, vous devriez évidemment vous rendre à l’hôpital pour être soigné.

    Autrement, vous consultez un médecin généraliste ou une infirmière dans une clinique ou un centre local de service communautaire (CLSC). On y retrouve habituellement deux types de consultations.

    • Avec rendez-vous. Si vous avez un médecin de famille, vous pouvez prendre un rendez-vous auprès de lui pour une consultation. Les délais peuvent varier de quelques jours à quelques semaines. Si vous n’en avez pas, inscrivez-vous au guichet d’accès à un médecin de famille du Québec pour qu’on puisse vous en assigner un. Gardez en tête que cela peut prendre plusieurs mois, voire quelques années, avant de se voir attribuer un médecin de famille.
    • Sans rendez-vous. Vous n’avez qu’à téléphoner ou vous présenter à la clinique. Normalement, vous obtenez une consultation dans la journée. Généralement, ces établissements fonctionnent sous le principe du « premier arrivé, premier servi ».
    • Vous avez besoin de voir un médecin spécialiste ? Vous devrez d’abord consulter un médecin généraliste. C’est lui qui vous remettra une demande de consultation en médecine spécialisée s’il le juge nécessaire.

      Quels sont les soins couverts ?

      Votre carte d’assurance maladie vous donne accès à différents soins médicaux : consultation, examens, diagnostic, chirurgie, anesthésie, etc. Les soins rendus pour des raisons uniquement esthétiques ne sont pas couverts, sauf exception.

      La carte d’assurance maladie permet de payer la très grande majorité des médecins du Québec. Certains ne participent toutefois pas au régime d’assurance maladie. Si vous en consultez un, vous en serez informé avant la consultation et vous devrez payer ses honoraires. Ces médecins fixent leurs propres tarifs.

      Dans le système de santé au Canada et au Québec, vous pourriez avoir à payer pour obtenir certains soins dispensés par d’autres professionnels. C’est le cas de la majorité des soins dentaires. Même chose pour les services d’optométrie, d’acupuncture, de massothérapie, de transport en ambulance, etc. Des assurances privées peuvent toutefois couvrir certains de ces soins en tout ou en partie.

      Faut-il payer les médicaments ?

      Les médicaments doivent être payés auprès du pharmacien, mais des assurances existent pour les rembourser en tout ou en partie. Normalement, seuls les médicaments sous ordonnance sont couverts.

      Au Québec, si vous êtes admissible au régime public d’assurance maladie, vous devez détenir une assurance médicaments. Deux options existent.

      • Régime privé. Vous pourriez être admissible par votre emploi, une association ou un ordre professionnel, ou encore par votre conjoint ou vos parents. Une personne couverte par un régime privé est obligée d’en faire bénéficier son conjoint et ses enfants. À moins qu’ils ne soient déjà couverts par un autre régime privé. Si vous êtes admissible à plus d’un régime privé, vous pouvez simplement choisir le plus avantageux pour vous.
      • Régime public. Il est destiné aux personnes n’ayant pas de régime privé, aux personnes de 65 ans et plus, aux prestataires d’aide sociale et aux enfants des personnes assurées par le régime public. Pour en bénéficier, il faut s’inscrire auprès de la Régie de l’assurance maladie du Québec.
      • Sauf exception, les personnes qui séjournent temporairement au Québec ne sont pas admissibles au régime public. Vous pouvez toutefois souscrire à une assurance personnelle.

        Pour vous procurer vos médicaments, vous pouvez vous présenter dans n’importe quelle pharmacie. Souvent, le pharmacien peut envoyer la réclamation directement à l’assureur. Vous n’avez alors qu’à payer la différence, s’il y a lieu.

        S’adapter à son nouveau pays est un défi pour tout nouvel arrivant. Connaître le système de santé et vous y préparer vous permettra d’éviter les mauvaises surprises. Vous pourrez commencer votre nouvelle vie au Canada avec confiance !

        Découvrez-en encore plus sur le Canada en vous inscrivant à notre Infolettre Nouveaux Arrivants.

        Notes légales 

        Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

        Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

        Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

        Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

        Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

        Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

        Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

        Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

        Tags:

        Catégories

        Catégories