Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Solutions bancaires
Cartes de crédit
Financement
Placements
International
Plus que du bancaire
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Entrepreneur.e.s : vous pouvez transformer l’économie québécoise

16 avril 2021 par Luc Ménard
Comment les PME transformeront l’économie du Québec

Par Luc Ménard, vice-président exécutif, directeur général et chef des placements privés, Banque Nationale

Entrepreneur.e.s du Québec, si vous possédez une petite ou moyenne entreprise, c’est à vous que je m’adresse. Selon les dernières statistiques (2019)*, le Québec recense 255 947 entreprises, dont 254 645 PME. Avec la force du nombre, vous serez un vecteur important dans la reprise de l’économie québécoise, à condition d’innover et de profiter des occasions de croissance qui s’offrent à vous. 

Créez des alliances pour stimuler votre croissance 

Au cours des derniers mois, vous avez démontré votre résilience et votre capacité à vous réinventer. Sans l’ombre d’un doute, nous pouvons affirmer que l’innovation et la créativité sont des qualités que vous possédez. Alors que nous nous dirigeons tranquillement vers un retour à la normale, il est temps pour vous de réfléchir à la suite.

Je vous souhaite de poursuivre sur cette lancée hors des sentiers battus. Dans la situation actuelle, vous pourriez créer des alliances avec de plus grandes ou de plus petites entreprises que la vôtre, afin d’aller chercher de nouvelles connaissances et de partager votre expertise.

Prenons par exemple (à plus grande échelle) Hydro-Québec qui a récemment conclu un partenariat stratégique avec Innergex, une société diversifiée dans les énergies renouvelables. La grande société d’État partagera son expertise, sa réputation et sa solide situation financière et, en contrepartie, Innergex apportera une culture entrepreneuriale, l’expertise en développement éolien et solaire, l’agilité et la connaissance des marchés étrangers. Cette alliance stratégique permettra aux deux partenaires de saisir des occasions de se développer et de croître dans le secteur de l’énergie renouvelable.

Nul besoin d’être une grande entreprise pour créer de tels partenariats. Une moyenne entreprise peut très bien tirer profit d’une alliance avec une entreprise en démarrage et vice versa. À nous tous de provoquer ce genre de rapprochement afin de créer collectivement plus de valeur pour l’ensemble des parties prenantes.

Que ce soit sous la forme d’un partenariat, d’une fusion ou d’une acquisition, l’important est d’amorcer des rapprochements pour être plus compétitifs, générer des occasions d’affaires et des revenus. En bref, créer ensemble plus de richesse pour les deux joueurs.

Cherchez des investisseurs à valeur ajoutée pour stimuler votre croissance

Un autre type de partenariat à privilégier : ceux avec les investisseurs qui apportent beaucoup plus que de l’argent. Leur réseau de contacts bien établi, leurs équipes d’experts dans plusieurs domaines, leur accompagnement et leurs conseils peuvent faire toute la différence dans la croissance de votre entreprise.  

Les institutions financières doivent aussi investir dans les entreprises d’ici. Elles peuvent stimuler la croissance et la transformation, tout en mettant leur expertise à profit. C’est ce qu’on a choisi de faire à la Banque Nationale en créant le Fonds croissance PME de 200 M$ en partenariat avec le gouvernement du Québec. Nous désirons avoir un impact favorable sur le développement des PME et influencer positivement la croissance de l’économie.

Entreprendre la relance locale maintenant.

200M$ afin de soutenir la croissance de nos entreprises.

Découvrir le Fonds Croissance

Innovez, innovez et innovez

Pour demeurer compétitifs, l’innovation sera la clé de votre réussite. Nous avons la chance d’avoir accès à des centres de recherches appliquées, des universités très compétentes et des programmes gouvernementaux pour faciliter l’introduction de nouvelles technologies. Vous avez tout à gagner à utiliser toutes ces ressources pour la transformation ou la croissance de votre entreprise.

Pour plusieurs, l’innovation rime souvent avec la transformation numérique. Bien que l’année 2020 ait poussé plusieurs d’entre vous à effectuer un important virage technologique, nombreux sont ceux qui hésitent encore à se lancer. Le chemin qui mène à la transformation numérique est souvent long et sinueux, j’en conviens. Mais cette transformation n’a jamais été aussi essentielle pour plusieurs raisons : pour garder vos employés motivés, communiquer sur vos réseaux sociaux, vendre vos produits et services en ligne, améliorer votre efficacité opérationnelle et sécuriser vos données ainsi que celles de vos clients. Une transformation numérique assure plus solidement la pérennité de votre entreprise.

L’économie du Québec : l’affaire de tous

Nous sommes collectivement de plus en plus conscients de l’importance de l’économie locale. Les consommateurs sont prêts également à soutenir les entreprises d’ici. Nous pouvons, tous ensemble, participer à la croissance de notre économie.

Au Québec, nous avons tellement de savoir-faire, de connaissances et de technologies. Vous pouvez avoir du succès localement, et ensuite exporter votre expertise à l’extérieur du pays. Nous avons un marché local dynamique qui vous permettra de grandir ici.

Plus que jamais, il est important d’appuyer nos entreprises, nos emplois et nos sièges sociaux.

Parmi nos belles PME se cachent plusieurs grandes entreprises de demain. Je nous souhaite tous (entrepreneurs, institutions financières, instances gouvernementales) de travailler main dans la main, pour que vous soyez de plus en plus nombreux à conquérir le reste du monde, tout en prospérant au Québec.

*Statistiques de 2019 

Ce texte inclut des hyperliens vers des sites externes qui ne sont pas administrés par la Banque Nationale. La Banque Nationale n’est pas responsable du contenu de ces sites et ne l’approuve pas. Elle ne peut être tenue responsable des conséquences de votre navigation sur ceux-ci. 

Notes légales 

©2020 - Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

 

Catégories

Catégories