Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Première rencontre avec un conseiller hypothécaire :
soyez prêt!

Acheter une maison : voilà un projet d’envergure dont vous vous souviendrez toute votre vie. À travers les étapes à suivre, les solutions de financement proposées et les obligations administratives, les décisions que vous aurez à prendre seront nombreuses. Pour assurer une transition harmonieuse et profiter plus rapidement de votre nouvelle demeure, préparez votre première rencontre avec votre conseiller en suivant ces simples conseils.

1. Prenez le temps nécessaire

Allouez du temps à la préparation de la rencontre avec votre conseiller, mais également à la rencontre en elle-même. Soyez à l’heure et ne planifiez pas un événement après coup qui vous empêcherait d’aller en profondeur dans vos démarches et de poser vos questions.

2. Préparez-vous à parler de vous

Ici, pas de fausse modestie! Préparez-vous à exposer plusieurs facettes de votre vie. Budget, revenu, ennuis financiers, objectifs à court, moyen et long terme : tout doit y passer! L’idée n’est pas de juger votre passé ou votre futur, mais de voir comment vous pouvez parvenir à vos fins.

3. Réfléchissez à vos besoins et vos capacités financières

Lors de votre première rencontre, votre conseiller vous accompagnera dans le choix de la solution de financement hypothécaire la plus adaptée à votre budget, à votre tolérance au risque et à vos engagements financiers. Il utilisera le Plan hypothécaire personnalisé, un outil pratique qui évalue vos besoins en matière de financement hypothécaire et détermine quelle solution de financement répond le mieux à vos besoins. Toutefois, prévoyez le coup en y réfléchissant au préalable. Déterminez vos objectifs financiers par priorité. Si votre conjoint est impliqué dans ce projet d’achat, faites l’exercice ensemble.

4. Rassemblez les documents nécessaires

Rassemblez la documentation qui servira à boucler l’approbation de votre financement. Impossible de faire fi de cette étape! Il vaut donc mieux s’y préparer au préalable.

  • Déclarations de revenus des deux dernières années
  • Lettre de votre employeur spécifiant votre revenu annuel et vos années d’ancienneté
  • Renseignements sur votre emploi précédent si votre employeur actuel est récent
  • Relevés relatifs à tous vos comptes bancaires et vos placements
  • Si un membre de votre famille vous fait cadeau d’un montant d’argent pour vous permettre d’acheter votre propriété : lettre stipulant que la somme offerte n’a pas à être remboursée.
  • Relevés de vos cartes de crédit, vos marges de crédit, vos prêts personnels, etc.
  • Renseignements bancaires actuels
  • Certificat de préautorisation de prêt hypothécaire (le cas échéant)
  • Coordonnées de votre avocat ou de votre notaire
  • Adresse de la propriété convoitée et renseignements liés si vous avez fait faillite par le passé : document de libération de faillite avec la liste des créanciers    impliqués
  • Si vous êtes travailleur autonome ou travailleur à la commission ou à pourboire, prévoyez également ces documents :
    • Dernière déclaration de revenus complète, incluant les annexes et l’état des revenus et dépenses
    • Avis de cotisations et états financiers des trois dernières années
    • Dernière déclaration de TPS et de TVQ
    • Résultat d’une recherche au registre des entreprises, si applicable

5. Jetez un coup d’œil à votre cote de crédit

Une faible cote de crédit pourrait vous empêcher d’obtenir un prêt hypothécaire. Assurez-vous de la maintenir à un bon niveau en payant vos factures à temps et en totalité, en ne demandant pas de nouvelles cartes de crédit ou de nouveaux prêts et en ne dépassant pas la limite de votre carte de crédit. Rembourser un solde impayé peut également être bénéfique.

6. Obtenez une préautorisation hypothécaire

Si vous le pouvez, obtenez une préautorisation hypothécaire pour avoir une idée du montant qui pourrait vous être prêté. Cela donnera une idée quant aux versements hypothécaires et d’intérêts que vous pourrez faire. Par ailleurs, en obtenant une garantie de taux, vous vous prémunissez des hausses de taux d’intérêt.

7. Soyez au courant de la suite des choses

Après avoir obtenu tous les documents et les renseignements nécessaires, votre conseiller déterminera le montant maximum qu’il accepte de vous prêter. Lorsque vous aurez trouvé votre demeure et que votre offre d’achat sera acceptée, il fera évaluer votre propriété. C’est une fois toutes ces étapes passées que l’approbation de votre financement hypothécaire pourra vous être octroyée. Votre demeure sera ensuite enregistrée à votre nom par le notaire, qui vous fera signer les documents officialisant l’acquisition de votre propriété. En tout temps durant ces étapes, vous pouvez communiquer avec votre conseiller pour lui poser des questions.

 

Trouver un conseiller hypothécaire

Nos articles conseils

Femme aide sa fille à marcher
Femme complète un document
img-tout-savoir-assurance-habitation-377x300.png