Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Solutions bancaires
Cartes de crédit
Financement
Placements
International
Plus que du bancaire
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Les crédits d’impôt pour les retraités

26 février 2021 par Banque Nationale
pcu impôt

Que vous soyez à la retraite ou qu’elle approche à grands pas, sachez qu’il existe toutes sortes de crédits d’impôt qui pourraient diminuer vos impôts. Voici un survol d’une dizaine de crédits fédéraux que vous devez connaître. À noter que certains sont remboursables (versés même si vous ne payez pas d’impôts) et d’autres, non remboursables (vous devez payer de l’impôt pour qu’ils prennent effet).

Le montant en raison de l’âge

Pour qui?

Ce montant s’applique aux personnes qui ont 65 ans et plus à la fin de l’année d’imposition. Vous êtes admissible à ce crédit pour l’année d’imposition 2020 si vous avez fêté votre 65e anniversaire le 31 décembre 2020 ou avant.

N’oubliez pas de demander le même crédit auprès de votre province ou territoire de résidence.

Combien?

Au fédéral, votre revenu net (après déductions) doit être inférieur à 89 422 $ et le montant admissible au crédit est de 7 637 $, pour un crédit d’un montant maximal de 1 146 $. Au Québec, en raison d’arrangements fiscaux particuliers, la valeur maximale du crédit fédéral pour un particulier de cette province est de 957 $.   

Bon à savoir!

Vous pouvez le transférer à votre conjoint, en tout ou en partie, si vous vivez ensemble à la fin de l’année. Pour tous les détails, consultez le site de l’Agence du revenu du Canada. 

Le montant pour revenu de pension

Pour qui?

Si vous recevez un revenu de pension admissible, vous pourriez bénéficier de ce crédit d’impôt. Il ne s’applique pas aux prestations gouvernementales comme celles en provenance du Régime des rentes du Québec(RRQ), du Régime de pensions du Canada (RPC), du supplément de revenu garanti (SRG) ou de la Sécurité de la vieillesse (SV).

 Seulement certains types de revenus de pension sont admissibles au crédit d’impôt  et varient en fonction de l’âge du particulier.  N’oubliez pas de demander ce crédit à votre province ou territoire de résidence. 

Combien?

Un maximum de 2 000 $.

Le crédit pour frais médicaux

Pour qui?

Le crédit pour frais médicaux admissibles peut être demandé, peu importe l'âge. Il vise à aider une personne à payer ses frais médicaux ou ceux de son conjoint, ses enfants de moins de 18 ans ou une autre personne à charge (ses parents, par exemple). Il peut aussi être transférable entre conjoints. Une liste des frais admissibles est publiée annuellement par le gouvernement fédéral.

Combien?

Il n’y a pas de plafond pour le montant de ce crédit, mais vos frais doivent dépasser le moins élevé de ces deux montants : soit 3 % du revenu net (après impôts et déductions), ou 2 397 $. 

Bon à savoir!

Selon votre situation, une stratégie efficace pourrait être de transférer ce crédit au conjoint ayant les revenus les plus faibles afin d’en maximiser l’impact fiscal.

Autre petit truc: n’oubliez pas d’inclure les primes versées, par vous ou votre conjoint, à un régime d’assurance maladie dans le calcul des frais médicaux. Au Québec, ajoutez aussi les primes payées par votre employeur.  Cela aura un impact sur le montant à cumuler pour y avoir droit.

Ce genre de crédit peut aussi exister dans votre province. N’hésitez pas à le demander si vous êtes admissibles. Rappelez-vous aussi que ce qui est admissible comme frais médicaux peut changer selon les provinces et les territoires. La liste de frais couverts peut changer d’un endroit à l’autre.  

Le supplément remboursable pour frais médicaux

Pour qui?

Il s’adresse aux travailleurs à faibles revenus, pour qu’ils puissent bénéficier de l’aide fiscale reliée aux frais médicaux.

Combien?

Pour l’année d’imposition 2020, un particulier est admissible à ce supplément, au fédéral, lorsque son revenu d’emploi est de 3 714 $ ou plus. La valeur maximale du crédit est de 1 272 $. À partir d’un revenu familial net de 28 164 $, une réduction s’applique. Donc, un contribuable dont le revenu familial net excède 53 604 $ n’a pas droit au crédit.

Bon à savoir

Cette mesure peut exister dans certaines provinces et certains territoires. Pensez à demander ce supplément et à vous renseigner sur la liste des frais admissibles.

Le crédit pour l’accessibilité domiciliaire 

Pour qui?

Ce crédit peut s’appliquer à vous si vous avez 65 ans et plus, ou si vous avez droit au crédit d’impôt pour personnes handicapées. 

Pour le demander, il faut avoir engagé des dépenses pour améliorer ou rénover une résidence admissible (voir la liste établie par le fédéral).

Combien?

 Un montant maximal de dépenses admissibles de 10 000 $ peut être réclamé. La valeur du crédit pouvant être accordé dépendra des dépenses admissibles réellement engagées et du montant maximal pouvant être réclamé pour les fins du crédit.

Bon à savoir!

C’est un crédit d’impôt non remboursable que vous pouvez aussi demander pour votre conjoint, et dans plusieurs cas, pour une personne qui est à votre charge (lire la définition du fédéral).

Le crédit pour personne handicapée

Pour qui?

Pour être admissible, la personne doit avoir une déficience grave et prolongée (au moins 12 mois) sur le plan physique ou mental. La déficience doit aussi affecter sa vie quotidienne ou pourrait l’affecter si elle n’était pas traitée. 

La définition est large (voir les critères du fédéral).  Ça peut toucher autant une personne de 20 ans, en pleine santé et non-voyante, qu’une autre personne de 95 ans qui ne peut plus marcher et s’habiller elle-même.

Ce type de crédit existe aussi dans certaines provinces et dans certains territoires. 

Combien?

C’est un crédit non remboursable et le montant maximum que vous pouvez demander est de 8 576 $.

Bon à savoir!

Pour y avoir droit, il faut qu’un professionnel de la santé puisse valider votre admissibilité (à l’aide de ce formulaire).

Le crédit canadien pour aidant naturel

Pour qui?

Le crédit canadien pour aidant naturel (CCAN) est l’une des mesures mises en place par le gouvernement fédéral pour soutenir les proches aidants. Vous y êtes admissible si vous aviez un conjoint, un enfant mineur ou un proche admissible qui avait une déficience physique ou mentale à votre charge pendant l’année (voir les critères du gouvernement fédéral).

Combien?

Les montants que vous pouvez demander varient en fonction de votre relation avec la personne aidée. Pour un conjoint, vous pourriez demander un montant de 2 273 $.  Si la personne à charge admissible est âgée de 18 ans ou plus, et est à votre charge en raison d’une déficience des fonctions physiques ou mentales, vous pourriez avoir le droit de demander un montant maximal de 7 276 $.

Bon à savoir!

Il s’agit d’un crédit non remboursable. Comme dans le cas du crédit d’impôt pour personne handicapée, vous pourriez devoir prouver la déficience physique ou mentale de la personne aidée avec un avis d’un professionnel de la santé.

Restez à l'affut

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières analyses et tendances des marchés.

Prestations pour les proches aidants

Pour qui?

Ces prestations ciblent trois types de situations et varient selon laquelle survient. Il y a des aides pour les proches aidants d’enfants, pour ceux qui s’occupent d’un adulte, et des prestations de « compassion » pour ceux qui aident une personne en fin de vie.

Combien?

Vous pourriez aussi être admissible à des prestations pouvant aller jusqu’à un maximum de 55 % de votre salaire brut, jusqu’à 595 $ par semaine (montant imposable).

Le Supplément de revenu garanti 

Pour qui?

Les personnes âgées de 65 ans et plus qui reçoivent la Sécurité de la vieillesse (SV) peuvent demander le Supplément de revenu garanti (SRG), si leurs revenus sont en deçà d’un certain montant. C’est un montant non imposable qui se rajoute aux prestations perçues pour améliorer le niveau de vie.

Combien?

Vous pourriez recevoir jusqu’à 919,12 $ par mois (pour une personne seule admissible : voir tous les détails sur le site de l’Agence du revenu du Canada).

Bon à savoir!

Pour être admissible :

  • Votre revenu ne doit pas dépasser 18 648 $ si vous êtes célibataire, veuf ou divorcé. 
  • Votre revenu et celui de votre conjoint ne doivent pas dépasser 24 624 $ (si votre conjoint reçoit la pension complète de la SV).
  • Vos revenus ne doivent pas dépasser 44 688 $ si votre conjoint ne reçoit pas la SV ou s’il reçoit l’Allocation (prestation pour les 60 à 64 ans à faibles revenus).

Vous voilà mieux outillé pour diminuer vos impôts. Bien sûr, il ne s’agit que d’un survol. Plusieurs autres crédits et stratégies peuvent exister tant au fédéral que dans votre province de résidence. Il y a le fractionnement des revenus à la retraite, le remboursement de la TPS, par exemple, ou, au Québec, le crédit d’impôt pour activités des aînés, le crédit pour le maintien à domicile ou le crédit pour les frais engagés par un aîné pour maintenir son autonomie. Pour connaître tout ce qui pourrait vous servir, prenez le temps de rencontrer votre conseiller. Pour vos questions, on est là.

Nos conseillers peuvent vous aider à planifier votre retraite.

Prendre un rendez-vous

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories