Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Solutions bancaires
Cartes de crédit
Financement
Placements
International
Plus que du bancaire
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Les 11 éléments essentiels d’un plan d’affaires

27 novembre 2020 par Banque Nationale
Comment faire un plan d’affaires

Un plan d’affaires ne sert pas seulement à obtenir du financement. Il vous aidera à bien vous positionner face à la concurrence, tout en vous gardant dans la bonne direction. Ultimement, un bon plan d’affaires vous aidera à prendre les meilleures décisions. Notre expert vous donne ses conseils sur comment rédiger un plan d’affaires. 

Qu’est-ce qu’un plan d’affaires? 

La définition d’un plan d’affaires pourrait se résumer à un outil d’aide à la gestion et au développement d’une entreprise, en plus d’être un bon moyen pour obtenir du financement. « Un plan d’affaires, c’est une période où vous prenez le temps de réfléchir à ce que vous voulez faire, quelles sont vos forces et quelles sont vos ressources pour partir une entreprise », ajoute Martin Cinq-Mars, conseiller senior, efficacité des ventes Entreprises à la Banque Nationale. 

C’est également le moment de déterminer la forme juridique de l’entreprise et d’identifier tous les actionnaires ou administrateurs. La période de création du plan d’affaires est aussi l’occasion de porter un regard sur le marché en évaluant l’offre existante qui répond directement ou indirectement aux besoins que vous souhaitez combler dans un marché donné. « Gardez en tête que tout est possible, pourvu que vous trouviez la bonne solution et que vous ayez le bon timing. Parfois, certaines idées sont trop avant-gardistes ou pas assez adaptées au moment présent. »

Pourquoi est-ce important d’avoir un plan d’affaires?

Selon Martin Cinq-Mars, toutes les réflexions que provoque la création d’un plan d’affaires ainsi que l’évaluation du marché peuvent créer des opportunités. « Le plan d’affaires est important, car il vous permet de réfléchir avant d’agir. C’est une période où vous allez observer et entrer en contact avec votre marché pour y déceler les opportunités qui rendront votre offre unique et votre positionnement pertinent. »

« Il permet d’analyser votre stratégie. Est-ce que c’est le bon moment pour le démarrage de votre entreprise? Le plan d’affaires sert à réfléchir, à planifier et à s’organiser. Il aide également à connaître vos limites. Est-ce que vous avez la capacité de mener ce projet à bien? Si ce n’est pas le cas, est-ce que vous connaissez des gens qui vont vous aider? C’est aussi une période de temps pour valider votre idée. Est-ce qu’il y a des gens qui vont vouloir l’acheter? », explique l’expert.

Quels sont les éléments que doit contenir un plan d’affaires?

1. Définissez votre proposition de valeur 

La proposition de valeur permet de déterminer la valeur ajoutée d’un produit ou d’un service. Quelles sont les caractéristiques de votre produit ou service? Quels en sont les avantages? Comment vous démarquez-vous de la concurrence? 

2. Identifiez vos segments de marché

Les segments de marché représentent les différentes clientèles ciblées par un entrepreneur. Afin de bien identifier vos segments de marché, il faut vous poser les questions suivantes :

  • Pour qui suis-je en train de créer de la valeur?
  • Qui sont mes clients cibles?
  • Quels sont leurs besoins ou leurs problèmes?

3. Choisissez vos canaux

Ensuite, il faut déterminer les meilleurs canaux de communication et de distribution pour votre entreprise. En gardant à l’esprit les différents canaux existants (site Web, boutique en ligne, magasin ayant pignon sur rue, entrepôt, etc.), réfléchissez aux moyens les plus efficaces de rejoindre vos clients. Quel est le meilleur moyen de distribuer vos produits et services? 

4. Déterminez le type de relations avec votre clientèle

L’identification des segments de marché a permis de cerner la clientèle que vous souhaitez viser. Il faut maintenant définir le type de relation et de service d’accompagnement qui correspondra le mieux au besoin de cette même clientèle. Certains produits ou services exigent une approche personnalisée, alors que d’autres demandent moins de service après-vente, par exemple. Vous pouvez aussi choisir une approche de type libre-service où le client n’a pas à interagir avec vous. À l’opposé, vous pourriez bénéficier d’une relation communautaire basée sur l’échange et la participation mutuelle.

5. Identifiez vos ressources

Les ressources englobent tout ce qu’un entrepreneur possède et qui contribue au bon fonctionnement de son entreprise. Ces ressources sont nombreuses et peuvent comprendre, entre autres choses, les employés qualifiés, les ressources matérielles comme les outils et les biens, mais aussi les permis et les brevets appartenant à l’entreprise. Il peut également s’agir du savoir-faire, de l’expérience et de la réputation de l’entrepreneur et de son équipe. 

« Selon votre budget, vous devrez alors faire des choix, explique Martin Cinq-Mars. Ces choix viendront peut-être moduler vos stratégies d’affaires. À titre d’exemple, cela peut vous inciter à opter pour un positionnement axé sur la qualité du produit au lieu d’une stratégie axée sur le prix le plus bas. »

6. Trouvez vos activités clés

Les activités clés sont ce qui permet à un entrepreneur de réaliser sa proposition de valeur et de la rendre disponible sur le marché, tout en étant concurrentiel. Ce sont les actions concrètes qui créeront de la valeur ajoutée et qui feront en sorte que l’entreprise se démarque de sa concurrence. Cela peut être dans votre façon de fabriquer ou de concevoir vos produits ou services, dans votre approche en matière de vente ou même dans votre façon de résoudre des problèmes. Par exemple, un manufacturier ou un fabricant peut se distinguer non seulement grâce à son produit, mais aussi en inventant une méthode de production novatrice brevetable. 

7. Choisissez vos partenaires

Pour qu’une entreprise voie le jour et qu’elle soit rentable, un entrepreneur doit collaborer avec des fournisseurs, des sous-traitants, des distributeurs ou tout autre intervenant essentiels à la réalisation de sa proposition de valeur. Il faut vous demander qui seront vos partenaires et fournisseurs indispensables, et pour quels besoins. Quels partenaires procurent les ressources dont vous ne disposez pas à l’interne? 

8. Identifiez vos sources de revenus

Le flux des revenus est capital tant pour une entreprise que pour ses investisseurs. Que les revenus d’une entreprise soient sous forme d’honoraires, de forfaits, d’abonnements, de locations ou de licences, il est important de fixer ceux-ci en fonction du prix que le client est prêt à débourser. De quelles façons obtiendrez-vous vos revenus? Quels seront vos produits ou vos services les plus rentables? Comment les clients vont-ils vous payer? Comment préfèrent-ils payer? Par chèque, carte de débit, carte de crédit, etc.? 

9. Déterminez vos coûts

Les coûts peuvent être nombreux dans une entreprise. Ils peuvent être liés aux ressources, au personnel et à sa formation, aux relations avec les partenaires, à la distribution, aux opérations, voire aux impôts. Il est primordial de bien connaître tous les coûts de votre entreprise. 

10. Pensez au financement

« Pour concrétiser votre projet, vous devrez ensuite passer par l’étape de la planification financière. Vous allez ainsi pouvoir valider si vos différentes hypothèses sont rentables à court et à moyen termes, précise Martin Cinq-Mars. En plus d’être utile dans vos discussions avec votre institution financière, la démonstration de rentabilité vous permettra de moduler vos stratégies pour propulser vos idées. »

11. Approfondissez vos recherches

Que vous prépariez un plan d’affaires pour une garderie, un plan d’affaires agricole, ou un plan d’affaires pour un restaurant, vous devez prendre en considération les caractéristiques propres à votre secteur d’activités. « Par exemple pour les garderies, il est important de s’informer sur la réglementation afin d’obtenir les permis nécessaires pour atteindre ses objectifs. C’est la même chose en agriculture, vous devez connaître le secteur, les programmes et les subventions qui s’y rattachent », conclut Martin Cinq-Mars.

En terminant, le plan d’affaires fait également office de prise de conscience. Il permet de voir concrètement tous les efforts, le travail et le dévouement qu’implique l’entrepreneuriat. 

Pour vous aider à bâtir votre modèle de plan d’affaires, téléchargez notre matrice de plan d’affaires en ligne.

Pour vous aider à y voir plus clair, consultez notre guide pour vous aider à démarrer votre entreprise.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories