5 étapes pour vous aider dans votre planification stratégique

28 octobre 2021 par Banque Nationale
Image d'une équipe d’employés et de dirigeants débutant le processus de planification stratégique.

La planification stratégique est un outil très utile pour vous aider à atteindre vos objectifs d’affaires et vous démarquer. Peu importe la taille de l’entreprise, le processus vous permet de vous doter d’un plan d’action qui sert de guide pour les années à venir. On vous explique en quoi ça consiste, les avantages que ça comporte, et comment l'accomplir. 

La planification stratégique, c’est quoi?

Voyez les 5 étapes pour vous aider dans votre planification stratégique et tous les avantages que ça comporte pour votre entreprise.

Qu’est-ce que la planification stratégique?

La planification stratégique, c’est un temps de réflexion pour vous pencher sur les occasions d’affaires, déterminer où l’entreprise se situe et songer à où vous voulez l’amener. Le processus débouche ensuite sur un plan qui vous guidera dans l’atteinte des objectifs de l’entreprise. Dans ce plan stratégique, on retrouve :

  • Les actions à poser
  • Les étapes
  • Les échéanciers
  • La manière de mesurer les progrès

À garder en tête : la planification stratégique est utile à toutes les étapes de la vie d’une entreprise (en démarrage, en croissance ou lorsque des changements importants surviennent). Rappelez-vous que la planification stratégique est utile même lorsque les affaires vont bien et que la croissance est au rendez-vous. Continuer sur une lancée exige de la rigueur dans l’exécution et des orientations claires.

Les avantages de la planification stratégique

Voici pourquoi ça vaut la peine de consacrer du temps et des efforts à faire une planification stratégique :

  • Améliorer la productivité et l’efficacité. Votre plan stratégique aide à optimiser toutes les ressources de l’entreprise. Il peut aussi faciliter la prise de décisions et éviter de faire des erreurs.
  • Faciliter la croissance. En détaillant les étapes à suivre pour atteindre vos objectifs, vous serez mieux positionné pour passer à l’action (acquisition d’entreprise, achat d’équipements, etc.) C’est l’un des outils pour faire croître votre entreprise
  • Hausser la compétitivité. Vous serez mieux préparé à faire face aux imprévus et pour saisir les nouvelles occasions. Vous pourrez mieux choisir vos axes de croissance, compléter votre offre actuelle, développer de nouveaux marchés, déterminer les segments de croissance du futur et mieux vous positionner par rapport à vos concurrents.
  • Innover. Le plan permet à l’entreprise de maintenir ou de créer une culture d’innovation en trouvant des façons de sortir des sentiers battus. Il peut aussi aider à pivoter vers de nouveaux secteurs d’activités.
  • Unir et solidifier les équipes. Le plan permet de se doter d’une vision commune et de communiquer clairement aux employés quels sont les objectifs et les moyens pour les atteindre. 
  • Prendre du recul. Vous sortez du tourbillon quotidien pour réfléchir et apporter certains correctifs s’il le faut.

Bon à savoir : un plan stratégique n’est pas un plan d’affaires

Attention à ne pas confondre plan stratégique et plan d’affaires. Les deux sont plutôt complémentaires. Le plan d’affaires vous permet de comprendre comment fonctionne l’entreprise au quotidien et ce qu’il faut faire pour bien la gérer. Le plan stratégique vous aide à vous projeter : il explique comment réaliser vos objectifs et votre vision.

Quelles sont les 5 étapes de la planification stratégique?

1- Préparez-vous et effectuez l’évaluation préliminaire

Formez une équipe

Pour commencer l’exercice de planification stratégique du bon pied, réunissez les bons participants. Parmi les parties prenantes, il vous faut des gens créatifs et des personnes qui ont une bonne compréhension des opérations. Bien sûr, les leaders et le chef de l’entreprise doivent participer et soutenir le processus afin de maximiser les chances de succès. Cela dit, il ne faut pas seulement réunir les dirigeants, la participation d’employés clés est importante aussi. Parmi ceux et celles qui vont prendre part à l’exercice, désignez les personnes qui seront les responsables. Elles devront garder des traces des activités et consolider le tout.

Astuce de pro : envisagez de vous faire accompagner par un consultant externe pour votre planification stratégique. Une personne expérimentée et plus neutre pourrait vous simplifier la tâche, vous sortir de votre zone de confort, et aider à ce que le processus se déroule bien. 

Retirez-vous de l’agitation quotidienne

Une fois les personnes clés réunies, assurez-vous qu’elles puissent prendre du recul par rapport aux tâches quotidiennes de l’entreprise. Pour être plus soudée et favoriser la réflexion, l’équipe pourrait s’isoler quelques jours afin de se retirer des opérations (pour une retraite, par exemple). Conseil d’expert : un travail préparatoire pour cette rencontre peut aider à générer de nouvelles idées. Les participants pourraient réfléchir en amont et partager leurs réflexions avec le groupe lors de la session de travail.

Restez à l’affût

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières analyses et tendances des marchés.

Analysez les fondations

Rappelez-vous de la mission, de la vision ainsi que des valeurs de l’entreprise pour construire sur des bases solides pour les années à venir. Cette étape-là permet aussi de vous assurer que les décisions qui seront prises pendant la planification stratégique demeurent cohérentes avec l’ADN de l’entreprise.

Examinez le plan stratégique antérieur

S’il y avait déjà un plan stratégique auparavant, prenez le temps de le revoir et de procéder à une analyse stratégique pour en tirer des leçons. Le fait de comprendre ce qui a fonctionné ou non vous sera fort utile afin de bâtir un nouveau plan plus solide. 

2- Posez le diagnostic et saisissez les occasions

Une fois rendu à cette deuxième étape, posez-vous les questions suivantes :

  • Quelles sont les forces et les faiblesses de l’entreprise?
  • Quelles sont les occasions d’affaires à saisir?
  • Quels sont les obstacles potentiels?
  • Comment mitiger les risques?

Rassemblez toutes les informations pertinentes pour vous permettre d’y répondre. Vous pourriez d’abord inviter tous les employés, peu importe leur niveau, à vous transmettre leurs constats et leurs impressions. Une fois que vous avez tout en main, intégrez les réponses à votre processus de planification stratégique. Ensuite, pensez à :

  • Analyser les caractéristiques des clients actuels et potentiels
  • Faire le bilan des comptes fournisseurs
  • Vérifier si les conditions de paiement respectent les normes de l’industrie
  • Examiner la productivité de l’entreprise
  • Déterminer si la main-d’œuvre est suffisante pour mener à bien les nouveaux projets
  • Réfléchir à qui sont les clients, ce qu’ils veulent et comment répondre à leurs besoins
  • Anticiper les attentes et les besoins futurs des clients

Avec ce diagnostic complet, vous pourrez concevoir des stratégies mieux adaptées et plus réfléchies. Vous serez mieux positionné pour régler les problèmes qui ont été identifiés et changer les méthodes s’il le faut. Vous pourrez aussi mieux saisir les occasions qui se présentent et atteindre les objectifs qui seront fixés. 

3- Priorisez en fonction du diagnostic 

Le diagnostic vous a permis d’établir une vision claire pour l’entreprise et de cerner les objectifs qui en découlent. Pour parvenir à les atteindre, il faut maintenant diviser la vision en plusieurs orientations stratégiques. En fonction des objectifs, choisissez aussi les axes de développement qui sont les plus pertinents et qui sont prioritaires pour l’entreprise. Ensuite, établissez la séquence des actions concrètes à poser et fixez-vous des échéanciers.  Le nombre et la cadence sont importants.  Il vaut mieux avoir moins d’objectifs et d’actions à poser et bien les exécuter que d’en avoir trop et décourager les employés.

Règle générale, le plan stratégique se déroule sur un horizon de deux à trois ans. Au-delà de cette période (cinq ans par exemple), trop d’inconnus peuvent mettre votre plan en péril. Pensez par exemple aux marchés et aux nouvelles technologies qui évoluent rapidement.

Conseil de pro : à ce stade, il est recommandé de faire valider les choix qui sont faits par les cadres et les employés. La communication et la rétroaction vont faciliter l’adhésion au projet d’affaires.

Enfin, c’est le moment de rédiger le document de planification stratégique. 

4- Établissez le budget et les ressources nécessaires

Les aspects financiers sont essentiels à l’atteinte de vos objectifs. Dans le document qui détaille le plan, il faut donc :

  • Chiffrer les investissements requis
  • Projeter les retombées financières
  • Déterminer les ressources nécessaires
  • Planifier comment trouver les ressources
  • Fixer le budget

5- Réalisez le plan et tenez-le à jour

Dernière étape de la planification stratégique : concrétiser le plan en le mettant en œuvre. Pour y arriver, faites un suivi régulier des actions et des projets en cours (des budgets par exemple). C’est un processus en continu : restez flexible, à l’écoute du marché et des changements qui surviennent (technologiques, démographiques, etc.). Vous pourrez ainsi faire les ajustements nécessaires. Dites-vous que lorsqu’il prend vie, le plan stratégique peut évoluer.

Pour les plans d’action à court terme (jusqu’à un an), vous pourriez opter pour des suivis tous les mois. Pour les plans qui s’échelonnent sur plusieurs années, comme de trois à dix ans, des suivis mensuels, trimestriels et annuels sont recommandés.   

Astuce de pro : pensez à créer un tableau de bord pour faciliter vos suivis et mesurer les progrès réalisés.

Bon à savoir : plusieurs approches de planification stratégique existent, comme : la méthode des trois C (client, concurrence, compagnie), l’approche lean, l’approche basée sur la mission ou un mélange de ces méthodes. Peu importe celle que vous choisissez, l’exercice vous permettra sans doute de mener votre entreprise encore plus loin.

La planification stratégique est un puissant outil de développement pour les entreprises. Le processus vous sert à établir un plan afin de maximiser les chances de réussite. Il aide aussi à maintenir le cap lorsque des turbulences surviennent. N’hésitez pas à demander conseil à un expert pour vous accompagner. Pour vos questions, on est là.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Tags :

Catégories

Catégories