Comment protéger votre entreprise d’une récession?

29 juillet 2022 par Banque Nationale
Des entrepreneurs discutent de la récession

Une récession peut entraîner des répercussions, négatives ou positives, pour votre entreprise. Car oui, certains secteurs d’activités arrivent à faire de bonnes affaires pendant un ralentissement économique. Même si des facteurs hors de votre contrôle créent les récessions, il existe des moyens pour protéger votre entreprise et sa santé financière à long terme.

Comment protéger votre entreprise d’une récession?

Qu’est-ce qu’une récession?

Une récession se définit en théorie comme une période de deux trimestres de suite où le produit intérieur brut (PIB) est plus bas que le trimestre d’avant. 

Au Canada, il existe un comité qui analyse l’économie pour établir s’il y a réellement une récession. Il évalue le ralentissement économique en fonction de sa durée, de son ampleur et de son intensité avant de poser son diagnostic.

Qu’est-ce qui cause une récession?

Chaque récession est causée par un dérèglement de l’économie. Celui-ci peut être dû à une crise économique, une politique monétaire ou budgétaire trop restrictive, à une pandémie, à l’éclatement d’une bulle ou à un problème avec une ressource naturelle, comme le pétrole. 

Quelles sont les conséquences d’une récession sur l’économie d’une entreprise?

Plusieurs phénomènes économiques se manifestent lors d’une récession. Il s’agit en quelque sorte d’une chaîne de réactions qui entraîne des conséquences, qui en amènent d’autres à leur tour. En règle générale, la baisse de consommation peut mener à une perte de valeur des entreprises, des titres ou des ressources. Cela peut causer des pertes d’emplois, ce qui amène la population à être plus prudente et à freiner sa consommation. 

Quels sont les impacts directs d’une récession sur les finances de votre entreprise?

Le contexte économique d’une récession pourrait avoir un impact direct sur les activités de votre entreprise. Voici comment en limiter les effets ou même en profiter, selon les scénarios probables.

Diminution de la consommation

La récession est un ralentissement généralisé de l’économie; il est donc possible que vos ventes diminuent. Mais certains secteurs, surtout ceux des besoins essentiels, ont tendance à bien performer. Chaque entreprise étant différente, attendez-vous à être affecté avec plus ou moins d’intensité selon l’industrie dans laquelle vous œuvrez. 

Pour vous préparer adéquatement, vous pourriez envisager plusieurs scénarios fictifs de baisse de revenus. Vous pourrez ensuite planifier vos actions en conséquence, comme déterminer combien de liquidités vous devrez conserver pour faire face à cette baisse de revenus tout en maintenant un niveau d’activité viable. 

Paiements moins rapides

S’il y a un ralentissement de la consommation, il se pourrait que vos clients soient eux aussi en manque de liquidités, tout comme vos fournisseurs. Ils pourraient être moins rapides dans leurs paiements ou souhaiter recevoir les leurs plus rapidement. Une telle pression sur vos liquidités vous demandera de la rigueur dans la gestion de vos comptes clients. 

Restez à l’affût

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières analyses et tendances des marchés.

Parlez à vos partenaires d’affaires, assurez-vous que vos ententes de paiements seront respectées de part et d’autre et, au besoin, négociez des escomptes en échange de paiements plus rapides. 

Inflation

Habituellement, les prix ont tendance à baisser parce qu’il y a une baisse de la demande, mais ce n’est pas toujours le cas. Lorsque le ralentissement économique est accompagné d’une hausse importante des prix, on parle alors de stagflation. Si c’est le cas, vos coûts de matières premières, d’équipements et d’autres ressources pourraient augmenter en même temps que vos revenus diminuent. Dans un tel cas, seules la planification et l’efficience vous permettront de traverser cette situation difficile, mais temporaire. 

Hausse des taux d’intérêt

En période de récession, les taux d’intérêt peuvent diminuer afin de stimuler la consommation. Mais il est également possible que les taux augmentent pour combattre l’inflation. Comme plusieurs entreprises utilisent la dette comme levier pour financer leurs activités, une variation des paramètres de financement peut mettre une pression supplémentaire sur vos activités. 

Si votre financement est à taux fixe, vous verrez une différence lors du renouvellement de votre prêt. Si votre taux d’intérêt est variable, vous ressentirez directement les effets de la hausse du taux directeur. Dans les deux cas, veillez à vous préparer adéquatement.

Quand les dépenses d’intérêt montent, votre marge de profit diminue. Encore une fois, préparez votre entreprise en envisageant différents scénarios de taux pour les emprunts et faites preuve de prudence. 

Bon à savoir : Il est parfois possible de fixer un taux variable sur un prêt pendant le contrat. Parlez-en à votre prêteur. 

Difficulté à obtenir du financement

Dans un contexte de prudence, les entreprises pourraient penser qu’il est plus difficile d’obtenir des capitaux auprès des prêteurs. On appelle ce phénomène le resserrement des crédits. Rassurez-vous, il faut une situation économique particulièrement éprouvante ou une grande récession pour en arriver là. 

Si votre projet d’investissement a un potentiel intéressant, le ralentissement économique ne devrait pas freiner vos élans. Dans un contexte de récession, vous devrez toutefois être en mesure de prouver aux prêteurs que vous pouvez tirer votre épingle du jeu en contexte économique difficile. 

Incertitude économique généralisée

Le contexte économique incertain d’une récession amène certaines entreprises à remettre leurs plans, leurs investissements et leurs projets en question, ce qui accentue la récession. Certains souhaiteront que la tempête passe avant d’aller de l’avant avec des agrandissements, une offensive sur un nouveau marché ou encore une campagne marketing. Il est sage d’analyser le contexte pour appuyer vos décisions et demander l’aide d’experts crédibles pour bien vous accompagner. Ils pourront vous aider à mettre de côté l’émotivité et à vous concentrer sur les perspectives économiques et les informations de qualité.

Comment préparer votre entreprise à faire face à une récession?

La clé, c’est la planification. Commencez par identifier les différentes manières dont un ralentissement économique pourrait affecter votre entreprise. Développez ensuite des mécanismes pour y faire face. 

Faites également preuve de prudence pendant que l’économie s’ajuste et gardez un peu de marge de manœuvre. Cela pourrait vous être salutaire, surtout pour ce qui est de vos liquidités. 

Les experts de votre institution financière peuvent vous aider à bâtir des scénarios prévisionnels. Ils connaissent les différentes solutions qui s’offrent à vous selon le contexte économique, notamment les aides gouvernementales disponibles pour votre industrie ou pour votre situation entrepreneuriale. 

Pour obtenir des conseils personnalisés en lien avec votre entreprise, vos projets et votre situation financière, prenez rendez-vous avec nos spécialistes. Pour vos questions, on est là! 

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Tags :

Catégories

Catégories