Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Plus que du bancaire
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

6 étapes pour mettre en place un programme d’avantages sociaux

16 mars 2015 par Banque Nationale
DefaultArticleImageAltText

Un programme d’avantages sociaux peut s’avérer avantageux pour une PME, parce qu’il permet souvent d’attirer et de retenir de bons employés. Il peut également avoir pour effet de vous positionner avantageusement comme employeur de choix et consciencieux.

De plus, la mise en place d’un programme d’avantages sociaux permet d’instaurer une politique formelle en cas de décès, d’invalidité, d’accident, de maladie ou en ce qui concerne la retraite des employés. Voici un résumé des conseils d’Érick Cloutier, directeur, Développement, Solutions d’assistance RH, au Cabinet d’assurances Banque Nationale, qui nous explique comment mettre en place un tel programme.

Choisir le bon conseiller

Pour offrir des avantages sociaux dans sa PME, il est essentiel de faire appel à un conseiller expert. Comment trouver le bon conseiller? Informez-vous auprès d’autres entrepreneurs. Quand on vous propose un conseiller, demandez des références afin de confirmer ses compétences et la qualité du service qu’il offre. Vérifiez aussi qu’il détient les certificats de représentant requis. Si vous le pouvez, optez pour un conseiller qui offre les produits et services de plusieurs fournisseurs. Vous aurez ainsi accès à des offres concurrentes et pourrez mieux choisir celle qui convient le mieux à vos besoins et à vos moyens.

Bien s’y préparer

Mettre en place un programme d’avantages sociaux requiert une préparation adéquate. Il faut donc s’assurer de ne pas sauter d’étapes. Voici les principales démarches à effectuer pour vous aider à y arriver:

1. La rencontre initiale

La première rencontre avec votre conseiller vous permettra de communiquer vos objectifs et priorités en matière d’avantages sociaux.

2. La préparation du devis

Afin d’obtenir des offres de différents fournisseurs, comme les assureurs et autres institutions financières, il est essentiel de préparer un devis. Celui-ci doit expliquer la forme et la structure de l’entreprise. Il doit aussi présenter la liste des employés. L’objectif du devis est de présenter un portrait le plus précis possible des besoins de l’entreprise, afin de faciliter l’élaboration des offres qui vous seront faites. Un devis facilitera aussi la comparaison entre les diverses offres.

3. Le choix d’un fournisseur

Avec l’aide de votre conseiller, il faut ensuite examiner les offres, afin de choisir un ou plusieurs fournisseurs. Pour tirer bénéfices de la mise en place d’un programme d’avantages sociaux, il faut que sa valeur soit bien comprise par les employés.

4. L’annonce aux employés

Une fois que vous aurez retenu un programme, il faut communiquer cette information à vos employés. Il est important de les sensibiliser adéquatement à la valeur de leur régime. Cette étape est cruciale pour assurer le succès de toute l’opération. En effet, pour tirer bénéfices de la mise en place d’un programme d’avantages sociaux, il faut que sa valeur soit bien comprise par les employés.

5. La mise en place du régime

La mise en place doit s’effectuer en collaboration avec votre conseiller et les fournisseurs retenus, afin que tout se déroule sans heurts.

6. La sélection des responsables de la gestion du programme

Peu importe la taille de votre entreprise, il faut nommer un ou des responsables de l’administration du régime. Une fois choisies, ces personnes doivent être formées, ce qui est généralement assez rapide.Si la mise en place d’un programme d’avantages sociaux peut sembler compliquée, ça n’a pas besoin d’être le cas. Faites-vous épauler par un expert et vos efforts pourraient être bien vite récompensés et vos employés vous en seront reconnaissants.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories