Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Solutions bancaires
Cartes de crédit
Financement
Placements
International
Plus que du bancaire
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Covid-19 : Comment repenser son modèle d’affaires?

14 avril 2020 par Banque Nationale
Coronavirus modèle d’affaires

Avec la situation causée par la COVID-19, plusieurs entreprises font face à des enjeux importants. Vous êtes un entrepreneur et vous rencontrez certains défis? Il est peut-être temps de réfléchir à l’avenir pour vous permettre de sortir gagnant de cette période sans précédent. Voici des conseils et des pistes pour vous guider dans votre réflexion, si vous croyez qu’il est temps de revoir votre modèle d’affaires.

1. Attaquez-vous à la situation actuelle

« Selon moi, revoir son modèle d’affaires est un processus qui se scinde en deux étapes importantes : les entrepreneurs doivent réfléchir à la situation actuelle, puis à l’après COVID-19 », avoue d’emblée Martin Cinq-Mars, conseiller sénior vente solutions Entreprises à la Banque Nationale.

Si les impacts de la COVID-19 se font ressentir, la première question à vous poser est : que devez-vous faire pour poursuivre vos opérations présentement? « Avez-vous analysé les nouveaux programmes d’aide aux entreprises mis en place par les différents gouvernements et les institutions bancaires? Êtes-vous en mesure de garder tous vos employés? De nouvelles mesures ont été mises en place pour vous aider. Ces dernières pourraient vous permettre de souffler un peu et de prendre le temps nécessaire pour analyser votre situation en profondeur », conseille l’expert.

2. Renforcez votre présence en ligne et vos outils numériques

On parle depuis longtemps de l’importance, pour les entreprises, de prendre le virage numérique. Dans le contexte actuel, c’est une nécessité.

« Analysez votre offre numérique et trouvez vos points faibles afin de les optimiser rapidement. Réfléchissez à toutes les étapes du parcours client : site Web et transactionnel, paiement en ligne, système de livraison et de retour. »

« Avoir une excellente présence en ligne, robuste et efficace, pourrait changer la trajectoire de votre entreprise pour les semaines, voire les mois à venir. »

De bons outils numériques favorisent également l’ouverture de nouveaux marchés. « Par exemple, tous les spécialistes et consultants de Montréal qui se sont tournés vers la téléconsultation peuvent maintenant offrir leurs services à l’ensemble de la province. »

3. Décelez les opportunités et saisissez-les

« Demandez à n’importe quel fabricant de plexiglas s’il pensait faire un jour des panneaux pour protéger les commerçants d’un virus… Je suis convaincu que peu d’entreprises avaient pensé un jour en arriver là. »

L’expert recommande à tout entrepreneur de réfléchir aux défis, mais aussi aux opportunités que le marché actuel pourrait offrir en tenant compte de ses matières premières et de sa chaîne de production. « Tissus, cartons, papiers, plastiques… Ce sont des matières qui offrent de nouvelles opportunités : masques, vêtements de protection, gants, visières, etc. Les besoins sont grands. »

Autre piste à explorer : vos produits, destinés aux consommateurs, peuvent-ils maintenant intéresser les entreprises? L’inverse est aussi possible. « En passant de B2C à B2B, ou l’inverse, vous pourriez augmenter vos ventes. »

4. N’hésitez pas à investir dans un nouveau produit ou service

« Si vous avez une bonne idée pour un nouveau produit ou service, et que vous avez déjà quelques bonnes bases en place, comme les matières premières ou la bonne chaîne de production, il est toujours possible d’investir, même en ces temps incertains. »

Crise ou pas, il peut être avantageux de faire preuve de créativité et d’innovation. Selon l’expert, l’ajout d’un nouveau produit ou service pourrait permettre aux entrepreneurs de garder la tête hors de l’eau, tout en maintenant votre main-d’œuvre au travail, ou du moins, une partie de celle-ci. « Une fois la situation revenue à la normale, vous pourrez même garder la production de ce nouveau produit et élargir votre offre en accroissant le nombre de vos clients. Je pense, entre autres, à toutes ces petites distilleries qui se sont mises à produire du liquide antiseptique. »

5. Repensez vos façons de communiquer

Cette situation exceptionnelle oblige les entrepreneurs à revoir l’ensemble de leurs communications. Vos messages publicitaires tiennent-ils encore la route en pleine crise de COVID-19? Faites-vous preuve d’humanité sur les réseaux sociaux? « Être fier de ses bons coups et les partager sur ses réseaux sociaux pourrait aussi inspirer d’autres entrepreneurs. »

Garder un lien avec vos clients est important, mais ne négligez pas pour autant vos employés. « Soyez transparents, faites preuve d’empathie et soutenez-les de la meilleure façon possible. Il est important de prendre soin de cette relation. Vous aurez besoin d’eux, une fois que la situation sera revenue à la normale. »

img-modele-affaires-2250x2250.jpg

Des ressources peuvent vous aider dans vos démarches. Nous sommes là également pour vous accompagner.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories