Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Solutions bancaires
Cartes de crédit
Financement
Placements
International
Plus que du bancaire
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

COVID-19: Impact sur les entreprises

23 mars 2020 par Banque Nationale
Coronavirus entreprise


Avec la baisse du nombre de clients, la diminution des ventes et les possibles suppressions de postes, les effets de la COVID-19 se font ressentir sur votre PME. Une étude de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante estime même que 25 % des petites et moyennes entreprises ne survivront pas plus d’un mois à la COVID-19 si les pertes de revenus continuent.

 

L’impact économique d’une crise sanitaire comme celle du coronavirus est inévitable pour la plupart des PME. Mais il est primordial d’avoir les bons réflexes. Découvrez comment adapter vos processus pour minimiser les dégâts.

Comprendre la situation

Si l’impact semble inévitable, il est quand même possible de se préparer pour faire face à cette crise, et même de passer à travers. Avant d’entreprendre des actions concrètes, il est important de prendre le temps d’analyser la situation, de comprendre les enjeux et ensuite, de trouver les solutions alternatives possibles.

Analysez les enjeux spécifiques à votre entreprise, car le contexte est différent d’un secteur d’activité à l’autre. Faites le tour des défis qui se présentent à vous. Pensez à vos sources d’approvisionnement qui seront perturbées, voire complètement bloquées. Vous pourriez aussi avoir de la difficulté à atteindre vos objectifs de vente habituels et par conséquent, vous pourriez manquer de liquidités pour le paiement de vos charges fixes comme le loyer, les versements sur vos prêts, les taxes, le paiement de vos fournisseurs, ou encore le salaire de vos employés.

Une fois que vous avez une vision d’ensemble de la situation, entamez une réflexion sur la nouvelle façon dont votre entreprise devra fonctionner temporairement.

Penser aux solutions de rechange

Comme l’explique Martin Cinq-Mars, conseiller senior en efficacité des ventes Entreprises à la Banque Nationale : « Pour dégager des liquidités à court terme, vous devez travailler sur vos engagements à long terme ».

Si vous n’avez pas encore mis en place un plan de contingence, il n’est pas trop tard pour le faire. Vous pouvez encore mettre en place des stratégies de survie pour assurer la continuité de vos activités. Voici quelques principes directeurs à appliquer :

Maintenez au minimum les activités essentielles de votre entreprise 

  • Essayez de maximiser vos efforts sur les activités à haut rendement afin de couvrir vos frais fixes.
  • Impliquez votre famille pour minimiser les coûts variables reliés à la production et limitez vos heures d’opération au moment le plus rentable de la journée.
  • Maintenez le service à la clientèle et la communication (courriel, réseaux sociaux, téléphone, etc.) afin de rester en contact avec vos clients. Gardez-les au courant des développements de votre entreprise et profitez-en pour montrer votre soutien.

Ajustez votre échéancier pour l’aligner à vos nouveaux défis 

  • Suspendez vos objectifs d’affaires habituels, vous devez penser à court terme et vous adapter à vos nouveaux besoins.

Gérez les attentes et besoins de vos employés

  • Prenez soin de vos employés, surtout dans cette période de crise. La main-d’œuvre est rare et fait le succès de votre entreprise. Par exemple, vous pouvez profiter de notre partenariat avec Dialogue pour offrir à l’ensemble de vos employés le service de téléconsultation avec une équipe de professionnels de la santé qualifiée et accessible.
  • Favorisez le télétravail et les échanges par téléconférence, si possible. Sinon, mettez à disposition de vos employés tout le matériel nécessaire pour favoriser leur sécurité. Informez-vous en consultant régulièrement l’actualité ou encore le site du gouvernement du Canada.
  • Dans le cas d’un licenciement temporaire, prenez le temps de parler et d’écouter vos employés. Expliquez clairement les enjeux auxquels l’entreprise fait face et orientez-les vers les ressources gouvernementales disponibles. Tout comme vous, vos employés sont aussi éprouvés par la situation.

Modifiez votre processus opérationnel habituel 

  • Revoyez votre mode de fonctionnement en déterminant des objectifs à court terme, mais adoptez des comportements relationnels fondés sur le long terme, car il s’agit d’une situation temporaire. 
  • Proposez une solution viable pour écouler vos inventaires périssables et minimiser les pertes. Certains restaurateurs ont emboîté le pas en proposant des repas à emporter à rabais, ou ont tout simplement proposé à leur client de venir acheter des produits qu’ils avaient en inventaire.
  • Proposez un service de livraison ou de cueillette si vous n’en aviez pas encore.
  • Revoyez les ententes que vous aviez avec vos clients et ajustez vos tarifs pour aider et surtout fidéliser ces derniers.

Générez des liquidités et réduisez les risques

  • Actualisez vos méthodes de transaction bancaire pour réduire au minimum votre cycle d’encaisse (temps pour convertir une vente en liquidité) en favorisez les virements Interac MD et les solutions de traitement des paiements en ligne ou par un terminal de paiement. En plus de réduire les risques d’infection liée à la COVID-19, ces solutions vont vous permettre d’accélérer le délai de conversion de vos ventes en liquidités.
  • Contactez votre conseiller ou votre directeur de compte afin de voir les solutions qui s’offrent à vous.
  • Profitez de cette accalmie pour rappeler les clients dont les comptes sont restés impayés depuis quelque temps. Mais étant donné le contexte, restez compréhensif et diplomate pour entretenir une bonne relation avec ces clients.
  • Contactez vos principaux fournisseurs pour faire des ententes de paiement. C’est une bonne façon de dégager des liquidités à court terme. Tout comme vous avez besoin de vos clients, vos fournisseurs ont besoin de vous.  Si vous êtes locataire, voyez s’il est possible de partager les frais de location avec le propriétaire du bâtiment. Par exemple, payez un mois sur deux pour vous permettre de garder votre local, et proposez-lui de payer les frais d’entretien du local.

Trouver l’aide nécessaire pour votre entreprise

Consulter des experts

« Entourez-vous de vos spécialistes avant de prendre une décision », explique Charif Madih,  conseiller principal en solutions de financement aux entreprises à la Banque Nationale.

Que ce soit auprès de la Banque, de votre conseiller financier, de votre comptable ou encore d’un juriste, consulter un expert est toujours une bonne idée avant de prendre une décision.

Par exemple, en contactant votre directeur de compte, vous pouvez être informé des aides gouvernementales disponibles pour votre entreprise et connaître les meilleures options parmi les différents programmes.

S’informer des mesures gouvernementales

Pour minimiser les impacts économiques, le gouvernement, que ce soit au provincial ou au fédéral, met en place des mesures de soutien financier et de redressement.

Au Québec, le gouvernement prévoit de prolonger la date limite des déclarations de revenus. Mais il existe d’autres sources d’aide et d’information.

Si vous êtes exportateurs, la société Exportation et développement Canada (EDC) se dit prête à aider les entreprises canadiennes exportatrices durant la crise, notamment en élargissant l’accès au crédit pour les exportateurs canadiens.

La FCEI, quant à elle, assure conseils et accompagnement aux propriétaires d’entreprises indépendantes.

Consultez aussi Info Entrepreneurs pour avoir des informations et de l’aide de votre centre local de développement.

D’autres sources d’aide et d’information comme Investissement Québec maintiennent leurs activités à minima, et restent disponibles malgré les circonstances. Mais étant donné que la situation évolue rapidement, il est important de rester informé de façon quotidienne. Vous pouvez suivre les nouvelles mesures prises par le gouvernement en consultant le site du Ministère des Finances Canada qui propose des plans d’interventions économiques pour répondre à la COVID-19, ou encore le site du Ministère de L’Économie et de l’Innovation qui met à disposition un numéro d’information sur le coronavirus.

Comment la Banque Nationale peut-elle aider?

La Banque s’adapte et réagit à la situation. Nous sommes conscients de vos défis et mettons tout en œuvre pour vous aider et vous accompagner de la meilleure façon possible.

Si vous êtes propriétaire ou administrateur d'une entreprise, contactez votre directeur de compte de la Banque Nationale. Chaque secteur d’activité a sa particularité, il en est de même pour les solutions qui seront proposées.

Même dans les contextes particuliers du moment, la Banque est là pour vous aider et reste engagée à tenir sa promesse de répondre à vos besoins.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories