Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Affacturage : votre entreprise devrait-elle en profiter?

16 février 2015 par Banque Nationale
Can your business benefit from invoice factoring?

Toutes les entreprises rencontrent, à un moment ou à un autre, des problèmes de liquidités. Tout particulièrement les entreprises en croissance et celles dont les clients tardent à payer leurs factures. Une solution pour y remédier? L’affacturage, un procédé efficace pour améliorer sa trésorerie de façon durable.

Vous possédez une entreprise et vous cherchez à améliorer ses procédures comptables et accroître son fonds de roulement? L’affacturage pourrait vous intéresser! Ce procédé consiste à céder à la banque les factures que vous avez émises à vos clients en échange de leur paiement immédiat par celle-ci. La banque règle ainsi vos comptes clients et vous verse vos revenus de vente beaucoup plus rapidement que ne le feraient vos débiteurs.

Pourquoi y faire appel?

L’affacturage est d’abord un moyen de financement à court terme, mais peut aussi être utilisé sur une base continue. C’est une opération complémentaire aux autres moyens de financement existants qui peut notamment remplacer une marge de crédit en permettant à l’entreprise de monétiser rapidement ses divers comptes clients.

Une entreprise qui cède ses factures à la banque par l’entremise d’un contrat d’affacturage obtient trois avantages :

    • elle reçoit presque immédiatement le produit de ses ventes;

    • elle se décharge de la gestion de ses comptes clients;

    • elle se protège contre certains risques liés à ses factures en cours.

    Longtemps associé à l’image d’entreprises peu solides ou en position difficile, l’affacturage est aujourd’hui largement utilisé dans plusieurs secteurs d’activité, par des entreprises de toutes tailles. Par contre, tous leurs clients doivent être des entreprises, car les montants facturés par des particuliers ne sont pas admissibles à ce service.

    D’autres avantages de l’affacturage

    Selon la situation dans laquelle se trouve votre entreprise, il peut être avantageux de recourir à l’affacturage.

    Décalage entre les délais de paiement des clients et des fournisseurs

    Dans certaines industries, les clients peuvent imposer des délais de paiement longs, alors que les fournisseurs exigent d’être payés rapidement. Ce décalage peut affecter lourdement la trésorerie de l’entreprise, soit l’ensemble de ses actifs liquides. L’affacturage permet de mieux harmoniser le calendrier des entrées et des sorties d’argent.

    Forte croissance des ventes

    Pour honorer de nouveaux contrats de service ou maintenir la production en vue de futures demandes, une entreprise doit dépenser dès le départ (en embauchant, en achetant du matériel et des matières premières, en payant des sous-traitants), alors que ses clients la paient plus tard. Plus l’entreprise croît rapidement, plus elle a besoin d’un fonds de roulement important. L’affacturage peut lui donner de l’oxygène pour soutenir son expansion.

    Délais de paiement plus souples

    Dans un marché très concurrentiel, une entreprise peut chercher à se démarquer en offrant à ses clients des conditions de paiement particulièrement alléchantes. Si elle n’a pas les reins assez solides pour le faire avec sa trésorerie, l’affacturage peut lui fournir la flexibilité financière nécessaire pour accepter des délais de paiement plus longs.

    Activités saisonnières

    Si les ventes d’une manufacture ou d’une entreprise de distribution se concentrent à l’intérieur de quelques mois, celle-ci doit souvent gérer un stock important durant le reste de l’année, parce qu’elle ne peut pas produire ou acquérir tous ses produits... juste avant de les vendre. Les coûts d’entreposage peuvent être considérables. En recourant à l’affacturage, l’entreprise devient moins dépendante du délai de paiement de ses clients. Elle peut donc leur consentir des délais de paiement plus longs pour les inciter à devancer leurs achats et ainsi réduire le volume du stock à gérer pendant les périodes creuses.

    Escomptes sur le paiement des fournisseurs

    Certains fournisseurs importants peuvent offrir des escomptes particulièrement intéressants en cas de paiement rapide, mais l’entreprise n’en profite pas parce qu’elle n’est elle-même pas payée aussi rapidement par ses clients. En monétisant ses comptes clients pour améliorer sa trésorerie, l’affacturage peut lui permettre de payer certains fournisseurs plus vite et de profiter de leurs escomptes.

    Ratios financiers protégés

    Contrairement à un prêt ou à une marge de crédit, le montant reçu en échange des créances cédées à l’affactureur n’est pas considéré comme une dette pour l’entreprise. Ainsi, le recours à l’affacturage n’affecte pas négativement la structure financière de l’entreprise. Celle-ci ne risque donc pas d’être en défaut à l’égard de certains ratios financiers qu’elle doit respecter.

    Entreprises en restructuration

    Lorsqu’elle doit faire des changements importants dans sa structure opérationnelle pour réagir à un choc externe ou après une acquisition, par exemple, l’entreprise peut facilement perdre la maîtrise de ses liquidités, car elle doit gérer des décisions exceptionnelles en plus de ses opérations courantes. Dans une telle situation, l’affacturage permet de stabiliser la trésorerie. La direction financière de l’entreprise peut alors se concentrer sur la restructuration sans être distraite par un manque de liquidités à court terme.

    Comptes clients exigeant une gestion très prenante

    L’affacturage peut être vu comme l’impartition de la gestion financière des comptes clients. En interne, cette gestion peut causer bien des tracas et engendrer du stress si les systèmes ou les ressources humaines qui y sont affectés ne sont pas efficaces. L’affacturage est une façon de confier le travail de gestion à un fournisseur spécialisé.

    Ventes en devises étrangères

    Lorsqu’une entreprise produit une facture dans une devise étrangère, elle prend un risque lié à l’évolution du cours de la devise par rapport au dollar canadien entre le moment de la facturation et celui du paiement. Si le cours baisse pendant cet intervalle, l’entreprise reçoit moins que ce qu’elle attendait. L’affacturage permet de contrer ce risque, en fournissant un paiement rapide en dollars canadiens, avant que le taux de change n’ait eu le temps de fluctuer.

    Un choix à considérer

    Cela dit, l’affacturage ne règle pas à lui seul tous les problèmes de trésorerie. Pour qu’une entreprise puisse y faire appel, ses clients doivent être solvables. Aussi, son coût doit être évalué en fonction des avantages financiers qu’il procure.

    Pour plusieurs entreprises, vendre ses factures à la banque peut constituer un utile complément aux autres outils de financement. Dans plusieurs cas, l’affacturage peut même jouer un rôle stratégique et faciliter le roulement de l’entreprise au quotidien, bonifier son offre envers ses clients et, qui sait, la rendre plus profitable à long terme.

    Notes légales 

    Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

    Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

    Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

    Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

    Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

    Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

    Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

    Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

    Catégories

    Catégories