Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Solutions bancaires
Cartes de crédit
Financement
Placements
International
Plus que du bancaire
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Télétravail : Comment améliorer l’environnement de travail en entreprise ?

21 août 2020 par Banque Nationale
améliorer l’environnement de travail

Dans un contexte où le télétravail prend de plus en plus de place; plusieurs entrepreneurs cherchent à offrir un environnement de travail stimulant afin de mobiliser efficacement leurs employés. Voici les conseils de notre experte pour réussir cette mission haut la main. 

1. Mobilisez vos équipes

« Oui, la mobilisation de vos employés dans un contexte de télétravail sera un défi. Cela vous demandera plus d’efforts que si vous étiez tous physiquement au même endroit », avoue d’emblée Nadia Boucher, conseillère senior, expérience employé chez Banque Nationale.

Selon cette dernière, il est possible de maintenir une excellente relation gestionnaire-employé en investissant plus de temps dans l’organisation des communications internes et en faisant preuve d’agilité. « Alterner entre les rencontres formelles et informelles pour aligner, prioriser et favoriser la collaboration entre vos employés. Vous devrez également communiquer régulièrement vos disponibilités au reste de l’équipe pour éviter le sentiment d’isolement. »

Pour une rencontre virtuelle réussie, Nadia Boucher insiste également sur les points suivants :

  • Demandez aux employés d’activer leur caméra
  • Effectuez un « tour de table » pour prendre le pouls de votre équipe. Demandez-leur de décrire leur état d’esprit en un mot ou pourquoi pas de partager un GIF ?
  • Allez chercher les participants silencieux en leur demandant leur opinion sur le sujet de la réunion
  • Encouragez l’utilisation du « clavardage de réunion » pour dynamiser votre rencontre ou répondre aux questions des participants
  • N’hésitez pas à nommer un modérateur au besoin
  • Gardez-vous du temps afin d’effectuer une dernière ronde pour vous assurer que la réunion a répondu aux besoins et que les messages-clés ont bien été compris
  • Remerciez votre équipe pour leur participation avant de quitter l’appel

2. Maintenez un fort sentiment d’appartenance

Pour offrir un environnement de travail dynamique, vous devez travailler le sentiment d’appartenance de votre équipe. Pour Nadia Boucher, télétravail ou pas, les gens veulent avant tout être utiles et faire partie d’une équipe.

Comment y arriver ? Organisez des rencontres virtuelles qui ont pour but de prendre des nouvelles de tout un chacun et de partager les derniers bons coups de l’équipe ou de certains des membres. Puis, préparez un sondage hebdomadaire pour mesurer le niveau de bonheur des membres de votre équipe.

Vous pouvez également organiser des activités ludiques comme un jeu-questionnaire sur l’actualité ou une séance de yoga.

« Mais attention, avant de penser à organiser une séance de yoga sur l’heure du midi, il faut vous assurer que les besoins primaires de vos employés sont comblés. Si votre employé est stressé, seul à la maison avec de jeunes enfants et débordé; ce n’est pas une activité ludique qui va l’aider. »

3. Rassurez vos troupes et gérez leur stress

Pour favoriser un environnement de travail idéal, il vous faudra gérer le degré de stress de votre équipe et favoriser son bien-être… à distance. Selon Nadia Boucher, le dicton « pas de nouvelle, bonne nouvelle » n’a pas sa place dans un contexte de télétravail.

« Les gens ont basculé dans le travail à distance avec des gains et des pertes, insiste l’experte. Alors que certains y trouvent des avantages (meilleur équilibre travail-vie, meilleure concentration), d’autres découvrent des inconvénients (manque d’interaction sociale, manque d’espace physique ou difficulté à se concentrer). »

« Pour vos employés qui ont perdu leurs repères, devenez un phare. Soyez francs, honnêtes et humains avec vos employés qui sont anxieux ou qui éprouvent des frustrations. Demandez-leur ce qui a changé dans leur routine ? Comment ils la vivent ? De quoi ont-ils besoin ? Ciblez leurs bons coups et donnez-leur de la rétroaction positive. En tant qu’entrepreneur, le but de cette conversation est de donner à tous vos employés la flexibilité requise pour redéfinir une routine de travail qui va améliorer leur santé physique et psychologique. »

« L’intention est d’être flexible sur l’aménagement du temps de travail pour redonner à tous un sentiment de contrôle et ainsi aider à diminuer leur stress. La flexibilité peut se traduire par une offre d’horaires variés, comme des gens qui travailleront plus tôt le matin, alors que d’autres choisiront de travailler plus tard et en soirée. Offrir des horaires comprimés peut également aider à réduire le taux de stress des employés. Pourquoi ne pas travailler le même nombre d’heures par semaine, mais sur 4 jours plutôt que 5 ? »

Pour Nadia Boucher, l’approche générique ne tient plus la route. « Il y a maintenant plusieurs réalités et plusieurs préférences. Comme employeur il vous faut élargir les paramètres de ce que vous considérez comme acceptable. Vos employés n’en seront que plus heureux et motivés. »

4. Recrutez et sachez intégrer vos nouveaux employés

Plusieurs entrepreneurs auront également à engager de nouveaux employés et à les intégrer au reste de l’équipe, toujours dans un contexte de télétravail.

Si le processus de sélection et d’entrevues peut se faire facilement avec le Web et les vidéoconférences, l’intégration d’un nouvel employé peut représenter certains défis pour l’employeur.

« Soyez transparent avec vos nouvelles recrues et invitez-les à ne pas hésiter à demander de l’aide ou à poser des questions quand ils sont dans l’incertitude », précise Nadia Boucher.

Si vous êtes trop occupés pour bien épauler votre nouvel employé, prenez le temps de le présenter virtuellement au reste de l’équipe, puis jumelez-le avec un collègue qui connaît bien les rouages de votre entreprise. Cette personne-ressource pourra aider l’employé à s’intégrer plus rapidement et lui fournir le matériel de départ nécessaire pour être efficace.

5. Formez vos employés et favorisez leur perfectionnement

Télétravail ou pas, la formation des employés devrait toujours être une priorité. « Souvent, les gens pensent à tort qu’une formation ne peut pas être optimale si les employés ne sont pas tous réunis physiquement dans une même salle. C’est faux. Vous devrez seulement faire preuve d’adaptation. »

Selon l’experte, la situation actuelle est le moment propice pour développer une offre de formation en ligne. « Vous pourriez filmer une série de tutoriels, puis les mettre en ligne sur YouTube ou offrir une formation en direct sur une plateforme de vidéoconférence, par exemple. »

Outre le choix du médium, Nadia Boucher insiste également sur deux autres points : l’importance de trouver le bon moment dans la semaine et demander un retour sur la qualité de votre formation. « Allez chercher de la rétroaction auprès de vos employés après la formation. Vous pourrez ensuite évaluer si vos objectifs ont été atteints et identifier les points à améliorer pour vos prochaines formations. Surtout, veillez à faire un débrief des apprentissages en équipe. Qu’est-ce qu’ils en retiennent? Qu’est-ce qu’ils peuvent faire différemment? Comment peuvent-ils appliquer ces nouveaux apprentissages au quotidien? »

En terminant, Nadia Boucher conseille aux entrepreneurs de mettre au service des employés les mêmes qualités qui ont fait d’eux de bons entrepreneurs. « Vous avez réussi parce que vous avez à cœur la satisfaction des clients, vous êtes curieux et vous vous êtes adaptés pour répondre à leurs besoins. Vos employés sont comme vos clients. Ils veulent être vus, entendus et reconnus. »

 

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories