Entrepreneuriat : avez-vous un profil pour vous lancer en affaires?

12 mars 2021 par Banque Nationale
Entrepreneuriat : avez-vous un profil pour vous lancer en affaires?

Quelles que soient vos forces et les défis qui peuvent se présenter, il y a plusieurs bonnes raisons pour se lancer en affaires et réussir en entrepreneuriat. Il y a plusieurs types d’entrepreneur et d’entrepreneure, mais ils ont un point en commun : ils savent miser sur leurs qualités et bien s’entourer. Voici 8 bonnes questions à vous poser avant de faire le saut et démarrer votre entreprise.

Bienvenue aux PME 

Avec notre offre incluant des conseils juridiques gratuits, vous êtes en affaires 

 

Est-ce que je sais faire preuve de rigueur?

Vous n’avez pas besoin de savoir manier les agendas et les tableaux Excel à la perfection pour être en affaires. Il y a autant de façons de s’organiser qu’il y a d’entreprises différentes. Il suffit de trouver ce qui fonctionne pour vous.

C’est toujours une bonne idée de garder des traces de ses démarches, planifier et prioriser ses actions, mesurer le succès des initiatives et organiser son temps.

Si vous avez de la difficulté à prioriser, planifier et à documenter vos démarches, entourez-vous de partenaires et d’outils qui vous complètent. Si vous êtes persévérant et que vous aimez travailler sur votre projet, rien n’est à votre épreuve. 

Ai-je confiance en moi et en mon projet?

Si oui, ce sera plus facile de persévérer face à un refus ou si tout ne va pas comme vous le voulez. Vous pouvez avoir de mauvaises journées, mais quand vous savez que votre projet en vaut la peine, vous voudrez poursuivre l’aventure. 

Cela dit, entreprendre, ça ne veut pas dire que vous devez avoir une confiance aveugle. Douter, c’est normal. Ça peut même vous aider à vous améliorer et à raffiner vos idées. Le problème, c’est quand les doutes vous empêchent de foncer. 

Au fil du temps, vous bâtirez votre confiance. Au besoin, prenez le temps de discuter de vos doutes avec d’autres personnes qui sont dans la même situation. Vous n’êtes pas seul à vous poser des questions. 

Est-ce que j’ai soif de liberté? 

L’entrepreneuriat, ça vous permet de faire les choses à votre façon. Puisque le patron, c’est vous, vous aurez plus d’emprise sur vos horaires, vos décisions, votre croissance, vos méthodes et même sur vos revenus. Vous aurez peut-être à apprendre à gérer des employés. N’oubliez pas que nous sommes parfois plus durs envers nous-mêmes, soyez un bon propre patron pour vous-même.

Si vous aimez prendre des responsabilités, et que la liberté l’emporte sur des conditions parfois plus stables que vous auriez si vous étiez employé, foncez! 

Suis-je capable de vivre avec l’échec?

En affaires, tout n’est pas toujours rose. L’un de vos clients ou de vos fournisseurs pourrait se désister, et c’est possible que l’une de vos idées ne fonctionne pas. Dans la vie de toutes les entreprises, il y a des échecs, petits et grands. C’est normal. Ça peut même devenir un moteur pour aller plus loin.

Ça ne veut pas dire que votre projet ne fonctionne pas, ou que vous n’êtes pas capable. Il faut toutefois apprendre à vous relever, à changer d’idée au besoin. Un refus ou une erreur ne doit pas briser votre élan et votre passion, mais devenir un carburant pour vous dépasser.

Inspirez-vous des histoires d’échecs des autres ou intéressez-vous aux événements de type « fail camp ». L’échec peut mener à de grandes choses!

Suis-je passionné(e) par mon projet? 

Si vous êtes passionné par votre domaine d’activité et par ce que vous faites, c’est beaucoup plus simple de vous lever chaque matin pour entreprendre. En plus, vous aimerez apprendre comment bâtir une entreprise à toutes étapes de son évolution, innover, et convaincre les gens et vos clients de vous suivre dans votre projet. 

Bien sûr, c’est impossible d’être bon dans tout et de tout savoir. Une personne qui a le feu sacré va trouver des alliés et créer une équipe formée de talents complémentaires.

Est-ce que j’ai envie de bâtir un réseau?

Ça prend un village pour bâtir une entreprise. Avec votre persévérance et votre talent, vous devrez apprendre à bien vous entourer. Plus vous saurez créer des liens avec vos clients, vos employés, vos partenaires et vos fournisseurs, plus grands seront vos succès. En plus, quand vous aurez besoin d’un coup de main, vous saurez à qui demander.

Vous n’avez pas besoin de connaître tout le monde quand vous vous lancez. Un réseau, ça se bâtit, au fil du temps et de l’énergie que vous allez y consacrer.

Suis-je capable de trouver l’équilibre?

Ce n’est pas toujours simple d’apprendre à mettre ses limites quand on est son propre patron et que l’on est passionné par ce que l’on fait. Comme chef ou cheffe d’entreprise, vous devez savoir vous garder du temps pour vos autres intérêts, votre famille, vos amis, et pour vous reposer. Rappelez-vous, l’entrepreneuriat, ce n’est pas un sprint, c’est un marathon. 

Est-ce que mon projet correspond à mes valeurs?

Réfléchissez à vos valeurs. À ce qui est important pour vous. Vous pouvez même les écrire et les afficher pour vous en rappeler tous les jours. En affaires, vous aurez l’occasion de faire une différence dans la vie des gens en mettant vos valeurs de l’avant. Difficile de trouver mieux pour se sentir accompli et être fier de soi.

Si vous avez envie de vous lancer dans l’entrepreneuriat, foncez. Si vous êtes passionné et déterminé, vous avez la base. Le reste, ça s’apprend et ça se travaille. Prêt à passer à l’étape suivante? Découvrez nos conseils pour les étapes de démarrage de votre entreprise. Pour vos questions, on est là.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories

Bienvenue aux PME 

Avec notre offre incluant des conseils juridiques gratuits, vous êtes en affaires