Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Solutions bancaires
Cartes de crédit
Financement
Placements
International
Plus que du bancaire
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Comment démarrer votre entreprise en 7 étapes?

15 mars 2021 par Banque Nationale
Comment démarrer une entreprise ?

Est-ce que l’idée de démarrer votre propre entreprise vous fait rêver? Si oui, vous n’êtes pas seul. Nombreux sont ceux qui y pensent, mais moins de gens entreprennent vraiment leur projet. Si vous êtes de ceux-là, voici un survol en 7 étapes pour vous aider à vous lancer en affaires. 

Image of scale with the National Bank logo

Offres partenaires pour PME

Profitez des conseils juridiques de Lex Start et du soutien de nos autres alliés

1- Est-ce que j’ai les qualités nécessaires pour démarrer mon entreprise?

Avant de vous lancer en affaires, prenez le temps de vous poser les bonnes questions. De quoi avez-vous envie? Qu’est-ce que vous êtes prêt à faire et à ne pas faire? Aimez-vous apprendre et prendre des décisions?

Les compétences nécessaires pour démarrer son entreprise, ça s’apprend. Si vous êtes persévérant et que vous savez que vous êtes capable de vivre avec les changements, rien n’est à votre épreuve.

Prenez le temps de discuter avec des entrepreneurs en toute franchise avant de vous lancer en affaires. S’il n’y en a pas dans votre entourage, contactez des réseaux de mentors ou des organismes de soutien aux entrepreneurs.

2- Est-ce que mon projet tient la route?

Il vous faudra trouver une bonne idée ou le bon concept pour vous lancer en affaires. Et surtout, les clients doivent être prêts à l’adopter et à payer un prix suffisant pour que vous puissiez faire un profit à court ou à moyen terme.

Testez votre idée avec le plus de gens possible. Parlez-en et sondez vos clients potentiels. Vous pouvez aussi utiliser les réseaux sociaux ou des plateformes de sondage pour recueillir les réactions et les commentaires. C’est ce qu’on appelle le « crowdsourcing », ou la production participative. 

Ensuite, analysez les réponses et raffinez votre idée. C’est le moment idéal pour faire des changements, au besoin.

Votre modèle d’affaires

À cette étape-ci, rédigez votre modèle d’affaires. Commencez par votre proposition de valeur. C’est-à-dire : quelle est votre offre? Comment répond-elle à un besoin? Comment elle se distingue des autres produits et services qui existent dans votre secteur d’activité.

Ensuite, penchez-vous sur :

- Vos coûts

- Vos revenus

- Vos segments de marché (à quel type de clients allez-vous vendre?)

- Vos relations avec vos clients

- Vos ressources clés (vos employés, le matériel nécessaire, etc.)

- Vos activités clés (les choses à faire pour produire et maintenir votre entreprise)

Restez à l’affût

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières analyses et tendances des marchés.

3- Est-ce que je suis bien entouré?

Que vous soyez seul ou plusieurs dans l’entreprise, vous devrez sans doute aller chercher de l’aide à l’extérieur, surtout au début. Dès la rédaction du modèle d’affaires, dressez la liste des professionnels et des fournisseurs dont vous pourriez avoir besoin. Parmi ceux-ci :

- Conseiller juridique

- Comptable

- Banquier

- Expert en marketing, en logistique

- Courtier en douanes

- Créateur de site Web

Cela dit, certaines tâches sont difficiles à déléguer. Même si vous n’êtes pas un expert en chiffres, par exemple, mieux vaut apprendre le plus tôt possible à lire vos états financiers. Profitez de toutes les formations offertes aux entrepreneurs. Pensez aussi à vous bâtir un réseau de gens d’affaires pour apprendre de leurs expériences et peut-être pour ventiler un peu.

4- Comment je fais mon plan d’affaires?

À cette étape, armez-vous d’un crayon ou d’un clavier, et faites votre plan d’affaires. C’est un outil très important qui détaille comment vous allez atteindre vos objectifs. Et c’est essentiel pour attirer des investisseurs potentiels et demander du financement à une institution financière.

Vos objectifs pourraient être conçus en fonction du modèle SMART. C’est un acronyme pour dire : simple, mesurable, auditoire (pour bien cibler les clients), réaliste et temporel (avec une durée dans le temps).

Un plan d’affaires, c’est un peu comme préparer son itinéraire détaillé avant une expédition en montagne. Mieux c’est conçu et plus c’est réfléchi, moins les chances d’avoir de mauvaises surprises sont grandes.

Mes prévisions financières

Les prévisions financières sont une partie importante de votre plan d’affaires. Revisitez ce que vous aviez prévu dans votre modèle d’affaires par rapport aux coûts et aux revenus et faites des projections pour les années à venir.

Il faudra aussi fixer le prix auquel vous allez vendre votre produit ou votre service. Il faut dégager assez de marge de manœuvre pour payer vos frais, tout en ayant un prix que vos clients sont prêts à payer.

Ma mise en marché

Une autre partie importante de votre plan d’affaires, c’est votre plan de mise en marché. Même la meilleure idée au monde doit d’abord être connue avant d’être adoptée. Vous devez donc réfléchir à comment vous allez procéder pour vous faire connaître et développer vos affaires. Il vous faudra aussi créer des liens avec vos partenaires, vos fournisseurs et vos clients et les rendre fidèles.

5- Est-ce que j’ai accès à du financement?

Le financement, c’est le nerf de la guerre. Avant d’aller chercher des fonds auprès d’une institution financière ou d’investisseurs privés, assurez-vous d’avoir assez d’argent pour démarrer. La famille ou les amis peuvent aussi être une source de financement au départ avec ce qu’on appelle le « love money » en anglais. Avant de demander un prêt, vous devriez avoir amassé l’équivalent des frais d'exploitation de votre entreprise pour au moins 3 mois.

Pensez aussi à demander des subventions. Plusieurs paliers de gouvernement, dont le fédéral, peuvent vous offrir des sommes ou du soutien pour démarrer votre entreprise. 

6- Est-ce que j’ai la bonne structure?

Pour donner vie à votre entreprise en démarrage, vous devez lui donner une structure et l’enregistrer auprès du gouvernement. Il existe plusieurs types de structures, dont les trois principales sont : les sociétés par actions, les entreprises individuelles et les sociétés en nom collectif.

Chacune d’entre elles a des particularités administratives ou légales. Pour faire le bon choix, parlez à votre conseiller. Il pourra vous aider à déterminer si vous devriez vous incorporer, ou pas.  

7- Est-ce que c’est le bon moment pour lancer mon entreprise?

Il n’y aura sans doute jamais de moment parfait pour démarrer votre entreprise. Ça demeure un plongeon. Cela dit, faites-le au moins en connaissance de cause. Avez-vous démontré avec votre plan d’affaires que votre secteur d’activité est en croissance? Et que selon votre modèle d’affaires, votre idée répond à un besoin? Si c’est le cas, vous êtes mieux préparé. 

Quand le rêve de vous lancer en affaires est bien présent, que vous êtes bien préparés et que vous avez les fonds nécessaires, vous êtes probablement prêts. Envie d’en discuter et de profiter de nos conseils? Pour vos questions, on est là.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories

Image of scale with the National Bank logo

Offres partenaires pour PME

Profitez des conseils juridiques de Lex Start et du soutien de nos autres alliés