Logo de la Banque Nationale

L’ABC de la sécurité en ligne et prévention de la fraude

Malgré ses nombreux avantages, Internet expose aussi ses utilisateurs à la fraude, au vol d'identité et à d'autres arnaques. Voici quelques conseils offerts par Natbank pour assurer votre sécurité sur Internet.

Êtes-vous victime de fraude?

  • Vous avez cliqué sur un lien ou ouvert une pièce jointe dans un courriel frauduleux?

  • Vous avez partagé des informations sensibles pendant un appel téléphonique non sollicité?

  • Vous avez remarqué des mouvements d’argent inhabituels dans votre compte bancaire?

Quoi faire si vous êtes victime de fraude 

Signaler la fraude

Bloquer votre carte  

  • Pour une carte de débit associée à votre compte : appelez-nous au 1 800 205‑9992.

  • Pour les cartes de crédit : appelez Card Assets au 1 844 232‑4243.

8 conseils pour vous protéger sur Internet

1. Faites vos mises à jour. En faisant régulièrement les mises à jour de vos systèmes d’exploitation, logiciels et applications mobiles, vous ajoutez un niveau de protection supplémentaire contre la fraude. Nous vous recommandons aussi d’utiliser un logiciel antivirus sur votre ordinateur et de le garder à jour. 

2. Créez des mots de passe forts. Un mot de passe efficace est assez long (plus il s’approche des 21 caractères, plus il est fort). De plus, vous devriez utiliser un mot de passe différent pour chacun de vos services en ligne (courriel, compte en banque, réseaux sociaux…). Optez pour un gestionnaire de mots de passe en ligne afin de conserver tous vos mots de passe en lieu sûr. Enfin, si vous naviguez sur des sites qui vous proposent l’option d’authentification multifacteur (AMF) – plus particulièrement des sites qui sauvegardent toute information financière ou autre renseignement sensible – nous vous recommandons d’utiliser cette option pour une protection optimale.

3. Prenez garde à l’hameçonnage. L'hameçonnage utilise les courriels et les sites web frauduleux pour inciter les utilisateurs à divulguer des renseignements privés sur leurs comptes ou leurs identifiants d'ouverture de session. Ne cliquez pas sur les liens et n'ouvrez pas les pièces jointes ou les fenêtres intempestives à partir de sources que vous ne connaissez pas. Si par mégarde vous avez cliqué sur un lien ou ouvert une pièce jointe menant vers du contenu suspect, exécutez votre logiciel antivirus et songez à restaurer votre ordinateur à partir d’une sauvegarde effectuée avant le moment où vous avez cliqué sur le lien ou ouvert la pièce jointe. 

4. Ne divulguez pas vos renseignements personnels. Les pirates informatiques peuvent créer un profil sur les médias sociaux pour déchiffrer votre mot de passe et répondre aux questions de sécurité dans les outils de réinitialisation des mots de passe. Resserrez vos paramètres de confidentialité et évitez de publier des renseignements tels que les dates d'anniversaire, les adresses, le nom de jeune fille de votre mère, etc. Méfiez-vous des invitations de personnes que vous ne connaissez pas.

5. Protégez votre appareil mobile. Utilisez le verrouillage par mot de passe sur votre téléphone intelligent ou d'autres appareils. Les fraudeurs auront ainsi plus de difficulté à accéder vos renseignements si votre appareil est volé ou perdu. Avant de donner, vendre ou échanger votre appareil mobile, assurez-vous d'en nettoyer le contenu avec un logiciel spécialisé ou au moyen de la technique recommandée par le fabricant. Certains logiciels vous permettent de nettoyer votre appareil à distance en cas de perte ou de vol.

6. Sécurisez votre connexion Internet. Protégez toujours le réseau sans fil de votre domicile avec un mot de passe. Lorsque vous vous connectez à des réseaux Wi-Fi publics, faites attention à l'information que vous y faites circuler.

7. Magasinez en toute sécurité. Avant de faire des achats en ligne, assurez-vous que le site utilise une technologie sécurisée. Lorsque vous arrivez à l'écran où vous passez à la caisse, assurez-vous qu'il y a un « https » au début de l'URL : cela signifie que le site web est sécurisé. Vérifiez aussi que le symbole du cadenas apparaît sur la page.

8. Lisez la politique de confidentialité du site. Même si le texte est long et complexe, la politique de confidentialité renseigne sur les mesures que prend le site pour protéger les renseignements personnels qu'il collecte et sur vos droits en ce qui concerne la gestion de ces renseignements.

5 astuces pour protéger vos renseignements bancaires et votre argent

1. Ne divulguez pas vos secrets. Ne donnez pas votre numéro d'assurance sociale ou les renseignements sur votre compte à qui que ce soit qui entre en contact avec vous en ligne ou par téléphone. Protégez votre NIP et vos mots de passe et ne les divulguez à personne. Combinez des lettres et des chiffres pour vos mots de passe et changez-les périodiquement. Ne publiez aucune information personnelle de nature sensible sur les réseaux sociaux.

2. Prenez garde aux documents papier de nature sensible. Déchiquetez les reçus, les relevés bancaires et les offres de carte de crédit auxquelles vous ne donnerez pas suite avant de les jeter. De plus, surveillez votre courrier : les fraudeurs pourraient y prendre des lettres renfermant vos relevés bancaires, vos relevés de cartes de crédit ou d'autres informations financières. Enfin, ne postez pas vos paiements de factures dans votre propre boîte aux lettres, avec le drapeau relevé.

3. Utilisez les services bancaires en ligne pour vous protéger. Surveillez vos comptes fréquemment pour détecter toute transaction frauduleuse. Inscrivez-vous aux avis par messagerie texte ou courriel lorsque certains types de transactions sont portées à votre compte, telles que des achats en ligne, des transactions internationales ou des transactions totalisant plus de 500 $.

4. Surveillez votre dossier de crédit. Vérifiez votre dossier de crédit régulièrement auprès des agences d’évaluation de crédit. Vous pouvez demander une copie de votre dossier de crédit en ligne, et certaines options sont gratuites.

5. Signalez toute fraude suspectée à votre institution financière sur-le-champ.

4 conseils aux PME pour prévenir la fraude

Les cybercriminels ciblent les PME avec des attaques de plus en plus sophistiquées. Arnaque par courriel, logiciels malveillants, pièces jointes infectées, réseaux sociaux… Les criminels utilisent toutes sortes de moyens pour obtenir les identifiants de connexion d'une entreprise et prendre le contrôle de ses comptes afin de virer des fonds et voler des renseignements privés.

Vous pouvez vous prémunir contre de telles attaques grâce à un solide partenariat avec votre institution financière. 

Toutefois, assurez-vous de comprendre et de mettre en place les mesures de sécurité décrites dans l’entente avec votre banque, sans quoi vous pourriez être jugé responsable des pertes causées par une prise de contrôle de vos comptes.

Voici quelques conseils pour vous aider à renforcer la sécurité de votre entreprise :  

1. Éduquez vos employés. Vous et vos employés êtes la première ligne de défense contre la prise de contrôle des comptes. Un programme de sécurité puissant conjugué à la formation des employés sur les signaux à surveiller, les pratiques sécuritaires et les mesures à prendre si vous soupçonnez une prise de contrôle des comptes sont essentiels pour protéger votre entreprise et vos clients. 

Pas de programme de formation à l’interne? Découvrez la trousse de sensibilisation à la cybersécurité que la Banque Nationale du Canada a créée en partenariat avec CyberecoMC pour vous aider à former vos employés. 

2. Protégez votre environnement informatique. Il importe de protéger votre environnement informatique tout autant que vos espèces et vos locaux. Utilisez toujours des connexions Internet protégées par un mot de passe, à tout le moins. Chiffrez les données de nature sensible et assurez-vous de mettre votre antivirus régulièrement à jour. Exigez l’utilisation de mots de passe complexes et le changement périodique de ceux-ci.

3. Faites équipe avec votre institution financière pour aider à prévenir les transactions non autorisées. Parlez à votre banquier au sujet des programmes qui peuvent vous aider à vous protéger contre les transactions non autorisées. Rappels, authentification basée sur dispositif, processus d'approbation à plusieurs personnes. Ce sont tous des moyens de vous protéger contre la fraude.

4. Soyez attentif aux activités inhabituelles et réagissez rapidement. Soyez à l'affût de toute activité inexpliquée dans les comptes ou sur le réseau ainsi que des fenêtres intempestives et des courriels suspects. Le cas échéant, communiquez immédiatement avec votre institution financière, cessez complètement vos activités en ligne et désactivez les systèmes qui risquent d'être compromis. Tenez un registre des événements.

Les petits détails pour tout savoir