Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Plus que du bancaire
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Françoise et Pierre : se bâtir une retraite active

09 octobre 2019 par Banque Nationale
Retraite active

Elle a fait carrière comme journaliste d’enquête, lui comme ingénieur. Animés par le désir de rester actifs et engagés, Françoise et Pierre profitent de la retraite pour mettre leur expérience au service de la communauté, tout en savourant la douceur de la vie à la campagne. Un rêve devenu réalité grâce à leurs épargnes et à leur esprit de prévoyance.

La dernière chose que voulait Françoise en prenant sa retraite d’un télédiffuseur en 2010, c’était de tourner en rond. Pari réussi! Depuis neuf ans, elle s’active sur différents fronts à titre de bénévole. « J’ai cofondé l’organisme Soccer de rue Montréal pour les adultes sans-abri ou en situation de précarité, j’ai travaillé pour les services d’accompagnement Juristes à domicile, puis j’ai siégé au conseil d’administration du Centre d’intégration scolaire pour les enfants en difficulté », énumère-t-elle avec enthousiasme.

Femme d’action à l’énergie débordante, elle a tôt fait d’écrire bénévolement dans les pages du journal local lorsque le couple s’est installé dans les Cantons-de-l’Est, il y a un an. « J’avais besoin de demeurer une citoyenne active. À la retraite, la vie nous appartient, d’où l’importance de rester fier de soi et de ses accomplissements. »

Le grand déménagement a eu lieu en 2017, au moment où Pierre est parti à son tour à la retraite, ou plutôt à la semi-retraite , après la vente de son bureau d’étude spécialisé en environnement. « On s’était promis de partir de Montréal pour s’établir à la campagne, pas trop loin de nos enfants et de nos petits-enfants, dit-il. On a eu un coup de cœur pour une belle maison champêtre. »

« On ne vit qu’une fois »

Certains les trouvaient imprudents de déménager à l’extérieur de la ville à leur âge. Pour eux, le choix de « s’extirper des cônes orange » allait pourtant de soi. « On ne vivra pas deux fois, lance Françoise. Si on a pu s’acheter la maison qui nous plaît, c’est parce qu’on a été prévoyants. »

Pour se rapprocher le plus possible de la retraite idéale – faire du bénévolat, changer de demeure, réaliser des projets qui nous tiennent à cœur, voyager –, il faut s’en donner les moyens en se fixant des objectifs d’épargne et en mettant de l’argent de côté. Plus tôt on s’y met, plus grande est la marge de manœuvre qui permet de subvenir à ses besoins et de parer aux imprévus.

Ainsi, si l’ex-journaliste bénéficie d’un fonds de pension, l’ex-ingénieur, lui, possède divers placements. Chacun a cotisé à un REER et aucun d’eux n’a de dette, hormis leur hypothèque. « C’est à nous d’imaginer notre retraite et de la bâtir, observe Françoise. Pendant des années, j’ai mis de côté un certain montant par mois. Aujourd’hui, je ne le regrette pas. Autrement, la vie serait moins confortable et agréable. » 

« J’ai toujours été soucieux d’économiser suffisamment pour mes vieux jours, seconde Pierre. Quand j’ai commencé à travailler, j’ai pris une marge de crédit afin de cotiser à un REER, que je remboursais dans l’année. Avec le temps, je n’ai plus eu besoin d’emprunter pour épargner. »

Un horizon libre et serein

Le couple souhaitait se dégager un budget pour voyager ensemble à la retraite. Au fil des ans, ils ont fait plusieurs voyages mémorables : Argentine, France, Italie, Croatie… « Je me suis promis d’aller dans le désert au moins une fois dans ma vie, dit Françoise. Prochaine destination : la Namibie! »  

« Notre planificateur financier nous a aidés à y voir clair. Depuis, nous faisons le point avec lui une à deux fois par année », observe-t-elle. Parce qu’il y a autant de retraites que de retraités, faire appel à un expert permet d’établir la stratégie qui convient le mieux à sa situation.

Maintenant que leur avenir financier est assuré, Françoise se sent sereine et Pierre s’estime libre. « Tout ce qu’on fait, on le choisit. Ça vaut de l’or! », reconnaît la première. « Je fais ce que je veux, quand je veux », se réjouit son compagnon.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Tags :

Catégories

Catégories