Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Plus que du bancaire
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Que signifie la conciliation travail-famille?

29 mai 2011 par Banque Nationale
conciliation travail-famille

Pour plusieurs travailleurs, les mesures de conciliation travail-famille sont un facteur déterminant dans le choix d’un emploi ou d’une entreprise. Peu importe leur secteur, les employeurs ont tout à gagner à mettre en place des mesures qui peuvent faire une grande différence dans la vie de leurs employés. Mais comment savoir si une entreprise en fait assez?

La conciliation travail-famille (CTF) est la recherche de l’équilibre entre les exigences et les responsabilités liées à la vie professionnelle et à la vie familiale, tel que défini par le ministère de la Famille. La CTF, qui comprend la famille élargie et les amis, a comme objectif d’assouplir certaines contraintes du monde du travail.

Un cadre de travail de plus en plus flexible

La Loi sur les normes du travail assure une base en matière de CTF pour les employés du Québec. De plus, l’entrée en vigueur du Régime québécois d’assurance parentale en 2006 est venue améliorer la réalité des parents de bébés naissants. Plusieurs employeurs ont aussi fait évoluer leurs pratiques pour aider davantage leurs employés à jongler entre leurs différentes responsabilités.

Virginie Guida, conseillère sénior aux plateformes numériques à Banque Nationale, a vu la culture changer dans son milieu de travail au fil des années. « J’ai eu des jumeaux en 2004, puis une fille dix ans plus tard, et les conditions ont beaucoup évolué, affirme-t-elle. Aujourd’hui, nous pouvons facilement faire du télétravail, partir plus tôt, ou nous absenter en cas de problème. Je ne pourrais plus revenir dans un cadre moins flexible. Ces mesures sont aussi valorisantes pour les employés. On sent que l’on nous fait confiance, on se sent partie prenante d’un projet, avec des objectifs à atteindre, mais en ayant les moyens et la flexibilité pour y arriver. »

Un virage important pour les employeurs

Les employeurs sont de plus en plus nombreux à agir en CTF. Une étude publiée en 2017 par le Secrétariat du travail et le ministère de la Famille, et réalisée auprès de 8000 employeurs québécois, révèle que près de 90 % des entreprises sondées offraient au moins une mesure de CTF. Les trois initiatives les plus fréquentes sont la flexibilité des horaires de travail, la latitude dans le choix des semaines de vacances et la possibilité d’accumuler du temps supplémentaire pour le transformer en journée de congé.

Cette nouvelle approche est avantageuse pour l’employeur. En plus d’augmenter le niveau d’engagement des employés, la CFT facilite la gestion des absences en sachant d’avance qui s’absente et pour quelle raison, et elle améliore grandement le climat au travail. Elle peut aussi faire toute une différence pour l’attraction et la rétention des employés. Anne-Laure Piaraly, gestionnaire de contenu web à Banque Nationale, a quitté son employeur précédent pour obtenir un cadre de travail plus propice à l’arrivée de ses enfants. « La flexibilité et le télétravail me permettent maintenant d’adapter mon horaire en fonction des besoins de mes jeunes enfants, affirme-t-elle. La Banque Nationale a aussi un CPE de qualité pour ses employés. C’est génial! »

Qu’est-ce que la certification CTF?

Le gouvernement du Québec tente aussi d’amener les entreprises à offrir, sur une base volontaire, différentes mesures pour faciliter la vie des familles. En 2010, la norme BNQ 9700-820 a été créée. Elle permet aux entreprises de se classer selon quatre niveaux de certification CTF, le niveau 4 étant celui le plus élevé.

Le programme exige qu’un comité de travailleurs soit formé pour sonder les besoins des employés. Les mesures qui peuvent être mises en place touchent différents éléments, comme l’adaptabilité de l’organisation du travail, l’aménagement du temps de travail, les congés, la flexibilité dans le lieu de travail et les services offerts. Bien entendu, cela doit se faire tout en respectant les réalités des milieux de travail. Plus l’entreprise adopte de mesures, plus elle obtient de points.

Le ministère de la Famille suggère aux entreprises plusieurs pistes pouvant faciliter la conciliation travail-famille chez les employés. Voici quelques exemples concrets :

    • horaire flexible;

    • semaine de travail comprimée;

    • télétravail;

    • congés supplémentaires lors d’un mariage ou d’un deuil;

    • banque de congés pour raisons familiales ou urgences;

    • congés à traitement différé ou sans solde;

    • soutien financier pour une aide-domestique pour la garde ou les soins des personnes à charge;

    • garderie sur les lieux du travail;

    • adaptation du cheminement de carrières pour des raisons familiales (retarder une promotion, par exemple);

    • plans d’assurance collective;

    • bourses scolaires.

    Grâce à la CTF, un employeur peut faire une différence dans la qualité de vie de ses employés et leur famille, et s’inscrire dans le grand courant des organisations qui sont sensibles au bien-être de leur personnel.

    C’est maintenant un avantage concurrentiel devenu non négligeable alors que les entreprises tentent le tout pour le tout pour attirer et retenir les meilleurs employés. De leur côté, les travailleurs qui sont à la recherche d’un emploi ne doivent pas hésiter à rechercher des entreprises qui offrent une certification CTF élevée.

    Notes légales 

    Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

    Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

    Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

    Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

    Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

    Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

    Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

    Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

    Catégories

    Catégories