Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

LinkedIn: ce qu'il faut savoir pour rédiger un meilleur résumé de carrière

09 août 2016 par Banque Nationale

Les plus pressés ne l’auront peut-être même pas remarqué. Dans la section « profil » de LinkedIn, il y a un petit encadré qui se lit comme suit : « Ajouter un résumé vous permet de mettre en valeur votre expérience et vos intérêts. » Voici des conseils pour optimiser son résumé de carrière sur LinkedIn.

Contenu

« C’est la section que les gens remplissent en dernier », admet en entrevue Émilie Laurin-Dansereau, conseillère en employabilité au CREMCV. Elle écrivait pourtant dans une entrée de blogue :

« Quand on est en recherche d’emploi, le résumé est peut-être la section la plus importante. C’est celle où l’on se décrit en tant que professionnel, indépendamment de nos anciens employeurs. »

Le résumé de carrière n’est pas à confondre avec la lettre de présentation que l’on joint parfois au CV: « Je comparerais plutôt cela au profil de carrière que l’on met dans le CV. C’est un résumé de notre candidature. »

Parmi les informations importantes à communiquer : « L’offre de service, ce qu’on peut apporter à l’entreprise, la formation, les années d’expérience, les logiciels que l’on maîtrise (quand c’est important pour le poste convoité) et les langues que l’on parle. »

En ce qui concerne la forme, on garde ça court : « 10 à 15 lignes composées de phrases courtes et simples, dit-elle. Pour se démarquer, on peut commencer avec une citation, une statistique, un fait saillant percutant que l’on commente par la suite. »

Écrire un texte continu demeure la meilleure option, croit la conseillère : « Ça laisse transparaître notre style. » Et un peu de notre personnalité, donc. Mais pour ceux qui manquent de temps, Émilie Laurin-Dansereau conseille minimalement de remplir ce champ sous forme de liste à puces (de bullet points).

L’importance des mots clés

Que l’on prenne le temps d’écrire un texte ou que l’on choisisse la liste, la conseillère en employabilité rappelle l’importance d’inclure dans la section résumé de carrière tous les mots clés que l’on a identifiés au préalable, lors de la rédaction de son profil.

« Les mots clés, explique Émilie Laurin-Dansereau, c’est ce qui nous permet de monter dans le référencement de LinkedIn. »

En effet, LinkedIn comptabilise les mots clés qui reviennent le plus souvent dans chaque profil. Puis, quand un recruteur fait une recherche sur ce mot clé, il soumet les résultats des profils où la densité des mots clés est la plus élevée.

À cet égard, la conseillère suggère de miser sur des mots clés qui renvoient à des compétences (ex. : rédaction, ventes, gestion) plutôt qu’à des qualités professionnelles (ex. : dynamique, rigoureux, ponctuel). La raison : « Les recruteurs inscrivent surtout des compétences dans leur recherche de mots clés. »

De plus, il n’est pas essentiel d’indiquer que l’on est en recherche d’emploi. « Les recruteurs ne s’empêcheront pas de nous contacter pour autant, s’ils jugent notre candidature intéressante », souligne la conseillère. Et « en recherche d’emploi » ne fait pas partie des mots clés qu’ils recherchent de toute façon!

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories