Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Tu n’as qu’une vie à vivre : arrange-toi pour en être fier!

19 novembre 2017 par Banque Nationale
Tu n’as qu’une vie à vivre : arrange-toi pour en être fier !

Pour atteindre des sommets dans la vie, il faut oser et et apprendre à créer son bonheur. Voici trois parcours qui sauront vous inspirer.

Comme il le raconte dans cette capsule, Jaynesis ne l’a pas eu facile dans la vie. Malgré les défis, il a su rester positif, mais comment s’y est-il réellement pris?

Il y a toujours pire que soi

«Il faut toujours rester positif, parce qu’il y a toujours pire que soi dans la vie, affirme Jaynesis. J’ai grandi à la DPJ, mais je savais qu’il y avait des gens encore pires que moi qui n’avaient rien à manger. Les difficultés ne sont pas une raison d’abandonner.»

Accepter que tout ne peut pas être parfait

«La danse m’a sauvé, elle m’a permis d’être qui je suis aujourd’hui. Mais, elle m’a aussi ralenti dans d’autres aspects de ma vie. À l’école, par exemple, et face à certaines obligations. Parfois, je suis tellement dans la danse, que j’en perds un peu la notion de la réalité.

Oser prendre des risques

«Si tu veux accomplir quelque chose dans la vie, il faut prendre des risques, dit Jaynesis. Lorsque j’ai vu pour la première fois un gars tourner sur sa tête, un jour où je passait devant un studio de danse, j’ai été ébloui. Je suis entré en pleine classe et j’ai crié au prof que je voulais apprendre. Il m’a traité d’effronté et m’a dit de revenir le lendemain. Je l’ai fait. C’est comme ça que ça a commencé. Un jour, je me suis présenté à une compétition. Je n’étais pas connu et j’ai gagné contre des gens beaucoup plus forts. Il faut prendre des risques, même si on a peur.»

Se trouver dans Les Vagues

Se trouver dans Les Vagues

Après avoir dû abandonner la danse contemporaine en raison d’une blessure, Jane-Anne Cormier se cherchait dans la vie. Elle a travaillé sur des plateaux de tournage, et en restauration. Puis, elle a eu une illumination en discutant avec son père dans son Havre-Saint-Pierre natal : pourquoi ne pas y lancer une entreprise de location de planches à pagaie ? Un an plus tard, elle inaugurait son kiosque Les Vagues avec en poche, une bourse remportée dans un concours d’entrepreneuriat. Et en prime, un niveau d’estime de soi rehaussé !

Se laisser transformer par un projet

«Avant, je n’étais pas à mon affaire, raconte Jane-Anne Cormier. Mon projet est parti vraiment rapidement et il m’a transformée. Je devais tout faire en même temps, alors je suis devenue super organisée. J’ai réussi à passer d’une idée à une réalisation concrète super rapidement en allant chercher les ressources en cours de route. Ça me donne un peu l’impression que tout est possible maintenant.»

Se sentir utile pour la communauté

«J’ai lancé Les Vagues en souhaitant amener quelque chose de positif aux gens de Havre-Saint-Pierre, en plus d’aider l’économie locale et le tourisme. L’accueil des gens a été incroyable et ça m’a vraiment fait chaud au cœur. J’ai aussi embauché deux étudiantes. Ça aide les parents qui doivent payer pour les envoyer étudier à l’extérieur. En plus, j’ai aidé mes employées à choisir leur programme d’études. Il n’y a pas longtemps, je me cherchais comme elles et là, je deviens comme une mentore. C’est incroyable !»

Se réaliser dans toutes les sphères de sa vie

«Je veux développer encore plein de projets pour Les Vagues, comme des excursions, des activités d’hiver et un plus gros volet vêtements, affirme Jane-Anne Cormier. Je veux aussi travailler à solidifier la compagnie pour pouvoir ensuite m’impliquer aussi dans d’autres projets. Je recommence à danser, je développe de l’intérêt pour la photo, j’ai envie de voyager et éventuellement, je voudrais des enfants. Lancer mon entreprise me demande d’investir beaucoup de temps, mais ça me permet aussi d’être beaucoup plus libre que lorsque j’étais salariée.»

Oser mettre toutes ses énergies dans sa passion

Oser mettre toutes ses énergie dans sa passion

Passionné de musique depuis toujours, Jean-Philippe Parent, alias Phranco, a rapidement brillé comme DJ sur la scène de Québec. Un choix de carrière qui n’était toutefois pas le plus prudent. Rejoint sur les plages de la Thaïlande, un premier grand voyage qu’il a décidé de réaliser en solo, il nous dit pourquoi ça vaut la peine de plonger.

Récolter les fruits de ses efforts

«Après des études en sonorisation, avec l’aide d’amis et mentors, j’ai commencé à travailler comme DJ assez naturellement, raconte Phranco. En même temps, je suis entré à l’université en administration, mais bien que je sois aussi passionné d’entrepreneuriat et de marketing, j’ai rapidement décidé pour le moment de m’investir complètement dans la musique. J’aurais pu finir mes études et travailler comme DJ à temps partiel, mais je crois que je ne me serais pas rendu au même niveau dans ma carrière. En concentrant ses efforts sur un seul objectif, j’ai l’impression maintenant qu’on peut tout accomplir.»

Utiliser les moments de doute pour s’améliorer

«Parfois, je remets tout en question, mais je crois que ça fait partie du processus d’amélioration continue. Il faut mettre le doigt sur ce qu’on aimerait changer, le réaliser et lorsqu’on constate les résultats, on reprend confiance en soi.»

S’ouvrir toujours plus de portes

«Depuis des années, j’avais une soif de découvrir le monde, mais je ne voulais pas abandonner ma vie et mes projets au Québec. Le meilleur compromis que j’ai trouvé pour ne pas me fermer de portes a été de partir trois semaines pour explorer d’abord la Thaïlande. Cette expérience m’a permis de vivre des moments uniques, de rencontrer des gens exceptionnels et le nightlife que j’y ai découvert m’inspire pour mes projets. J’ai maintenant comme objectif de partir chaque année.»

Certaines personnes sont passionnées par la musique. Ou par la danse. Ou par autre chose. Des gens veulent démarrer une entreprise pour faire une différence. Peu importe ce qui nous anime, c’est en se lançant qu’on met toutes les chances de son côté pour réussir et être heureux de se lever chaque matin. Quel sera votre projet ?

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories