Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

6 astuces pour réussir sa lettre de motivation et décrocher une entrevue

22 décembre 2016 par Banque Nationale
6 astuces pour réussir sa lettre de motivation et décrocher une entrevue

C’est souvent la bête noire des chercheurs d’emploi: la fameuse lettre de motivation. Comment l’écrire pour en faire un condensé de ses expériences et de ses compétences qui soit clair, court et attirant pour l’employeur potentiel? Voici 6 bons conseils pour y parvenir.

Contenu

Faites court!

Le but premier d’une lettre de motivation est d’amener le recruteur à prendre le temps de lire votre CV, et éventuellement vous permettre de décrocher une entrevue. Ainsi, plus la lettre est longue, plus le recruteur risque de la lire plus tard, voire jamais. Quelle est la longueur idéale? Ce n’est pas une science exacte, mais trois courts paragraphes d’environ 6 à 10 lignes sont généralement suffisants. Pensez à ajouter des sous-titres invitants à vos paragraphes pour aérer le texte et en faciliter la lecture en diagonale. Il ne faut pas non plus hésiter à utiliser des puces, des tirets et à mettre les mots les plus importants en caractères gras.

Trouvez des arguments de poids

Puisqu’on ne dispose que de peu de mots pour convaincre, il est indispensable de bien sélectionner les deux ou trois arguments qui feront mouche. Un conseil: misez sur ce que l’employeur cherche vraiment. Cela peut être la compétence qui nous démarque des autres, le fait d’avoir déjà travaillé avec un responsable de l’équipe ou une réussite particulièrement marquante.

Faites preuve d’originalité

Il n’y a pas de mal à ajouter une touche personnelle à sa lettre de motivation. Cela dit, tout est dans le dosage! Il va de soi qu’on autorisera plus de couleur dans la lettre d’un concepteur-rédacteur publicitaire que dans celle d’un commis-comptable. Certains chercheurs d’emploi ont su se démarquer en faisant preuve d’une originalité bien placée, comme cet étudiant en communication qui a construit sa lettre de motivation à partir d’une série de tweets. En panne d’inspiration? Voici trois lettres de motivation coups de cœur de recruteurs.

N’oubliez pas les informations de base

Il est étonnant de constater à quel point de nombreux candidats oublient dans leur lettre de motivation certaines informations cruciales. Voici celles qui devraient absolument figurer dans votre lettre:

  • Le titre de l’offre d’emploi – Puisque les recruteurs reçoivent souvent plusieurs candidatures pour plusieurs postes différents, on évite le simple « Candidature » en guise de titre à sa lettre. On devrait plutôt préciser la référence de l’offre d’emploi ou le type de poste convoité (dans le cas d’une candidature spontanée). Si on ne vise aucun poste particulier, on pourrait aussi mentionner le nom du département dans lequel on aimerait travailler.

  • Ses coordonnée s– Fournir votre courriel, c’est le minimum. Idéalement, vous devriez faciliter la tâche au recruteur qui tente de vous joindre: indiquez aussi votre numéro de téléphone à la maison et votre numéro de téléphone portable.

  • Le nom du destinataire – Lorsque c’est possible, personnalisez votre lettre de motivation en l’adressant au responsable du recrutement, au lieu du générique «À qui de droit».

  • Vos profils sociaux – Les recruteurs aujourd’hui iront visiter votre profil Facebook ou LinkedIn, votre blogue ou votre portfolio en ligne. Incluez des hyperliens vers vos profils sociaux.

Intégrez les bons mots-clés

De nos jours, on postule à une offre d’emploi presque exclusivement par courriel ou en remplissant un formulaire de candidature en ligne. Il faut donc garder en tête que son message de présentation risque fort d’être «digéré» par un logiciel de tri de candidatures qui cherchera, par exemple, la présence de certains mots-clés dans votre lettre (ceux qui concernent le poste à pourvoir). Pensez donc à utiliser des termes trouvés dans l’offre d’emploi…

Relisez-vous!

Doit-on encore mentionner que l’orthographe et la qualité du français doivent être soignées? N’hésitez pas à faire relire votre lettre à un proche (et même deux) pour identifier les coquilles qui vous auraient échappé, et soumettez votre texte à la correction automatique de votre logiciel de traitement de texte. Parce que vous n’aurez pas l’air très compétent si vous écrivez «compétant».

La lettre de présentation est un outil indispensable à toute recherche d’emploi. Or, il existe un autre bel avantage à prendre du temps pour y réfléchir et pour la rédiger: l’exercice permet de faire un bilan de ses compétences, de ses expériences; il vous pousse à «mettre en mots» qui vous êtes et ce qui vous démarque. Aussi, après avoir fait cet exercice, vous saurez mieux vous «vendre» lors d’une entrevue d’embauche, vous pourrez vous en inspirer pour la bio de votre profil LinkedIn et d’être en mesure de vous présenter plus rapidement et plus efficacement lors d’un événement de réseautage. Alors, ne sous-estimez pas l’importance d’une lettre de motivation...

Pour d’autres astuces et conseils pour mieux gérer vos affaires, inscrivez-vous à l’infolettre Banque Nationale.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories