Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Est-ce que c’est assurable ?

14 décembre 2017 par Urbania
Est-ce que c’est assurable ? Des jumeaux

Ton premier contact avec les assurances, c’est probablement quand tu as obtenu ton permis de conduire et que tu as dû assurer ton auto. Depuis, tu as peut-être réalisé que pas mal tout, dans la vie, s’assure. Voici 10 exemples de choses plus ou moins « flyées » à assurer.

 

1 - Une partie du corps

Partie du corps

Comme plusieurs athlètes, le pilote de F1 Fernando Alonso a décidé d’assurer une partie de son corps ; il s’agit de ses pouces, pour 13 millions de dollars américains. On peut trouver ça cocasse, mais comment le blâmer ? Sans l’usage de ses pouces, sa carrière serait tout simplement finie. Au fond, c’est la même idée qu’une assurance invalidité plus classique, qui te permettrait de ne pas te retrouver le bec à l’eau si un accident t’empêchait de travailler !

2- Une visite extraterrestre

Une visite extraterrestre

Oui, tu as bien lu : des extraterrestres ! Un assureur britannique a déjà vendu plus de 30 000 polices d’assurance en promettant à leurs détenteurs un dédommagement en cas d’enlèvement ou d’attaque par des extraterrestres. On parie que le formulaire d’indemnisation ne devait pas être facile à remplir…

3 - Des paiements de carte de crédit

Des paiement de carte de crédit

Revenons sur terre avec une assurance plus prosaïque. Si un accident ou une perte d’emploi t’empêche de payer ta carte de crédit, le stress risque de monter vite, puisque les intérêts vont s’accumuler. C’est le genre de situation qui peut être évitée si tu assures tes paiements de carte de crédit : selon la situation, les paiements minimaux ou même le solde complet de la carte pourraient être couverts.

4 - Des noces

Des noces

Un mariage, c’est un engagement important, mais c’est aussi un gros investissement. Plusieurs compagnies d’assurances offrent de dédommager pour les vols qui pourraient survenir pendant la cérémonie, pour les imprévus ou même dans certains cas… pour compenser les pertes financières encourues si ton partenaire choke !

5 - Un coup de chance

Un coup de chance

Certaines fondations proposent dans leurs tournois de golf une épreuve intéressante : si un joueur fait un trou d’un coup, il remporte un million de dollars. Évidemment, les chances sont faibles, mais si ça arrive, la fondation devra payer. Pas idéal quand l’objectif est d’amasser des fonds et non d’en dilapider. Des compagnies d’assurance se spécialisent donc dans les événements du genre, ce qui permet aux organisateurs de collectes de fonds de respirer un peu lorsqu’un apprenti champion frappe la balle avec conviction…

6 - Une hypothèque

Une hypothèque

Un peu comme avec les cartes de crédit, tu risques de passer un mauvais moment si tu te rends compte qu’une situation hors de ton contrôle t’empêche de faire tes paiements hypothécaires. Si tu veux éviter de mettre ta maison sur la glace, une assurance prêt hypothécaire (vie, invalidité maladies graves) peut valoir le coup.

7 - Une infestation de bibittes

Infestation de bibittes

Pour de si petites bestioles, les punaises de lit sont vraiment championnes pour chambouler une vie. Pour ceux qui vivent dans la peur d’une infestation (ou pour les propriétaires d’hôtels), des compagnies vendent des assurances contre ces insectes, qui couvrent l’ensemble des frais encourus pour leur élimination et le remplacement du mobilier contaminé. L’infestation reste désagréable, mais au moins, le souci financier est retiré de l’équation.

8 - Un paysage

Un paysage

Ce type d’assurance peut sembler étrange, mais pense à ce que tu ressentirais si tu ouvrais un café à côté d’un magnifique arbre géant, plusieurs fois centenaire, que les touristes se déplacent pour contempler, et qu’un bon matin… il était abattu par le vent. Eh bien, il est possible de s’assurer contre les pertes collatérales qui surviendraient si l’arbre en question était endommagé !

9 - Ta maison (et tout ce qu’il y a dedans)

Une maison

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles tu peux vouloir souscrire à une assurance habitation. Si tu es propriétaire, c’est simple : tu veux t’éviter des factures de milliers de dollars en cas d’incendie ou de dégât d’eau. Mais si tu es locataire ? C’est également important, parce que si une négligence de ta part cause un problème, tu peux te retrouver avec une facture drôlement salée. Et même si tu n’y es pour rien, tu devras quand même remplacer tous tes biens endommagés.

10 - Des jumeaux

Des jumeaux

Avoir un bébé, ça coûte des sous. Encore plus quand il y en a deux qui se présentent en même temps ! C’est pourquoi une compagnie britannique (encore!) offre une assurance aux parents qui craignent une grossesse multiple. La police doit évidemment être prise avant la onzième semaine de grossesse, moment où on peut confirmer le nombre d’occupants du ventre de la maman. Évidemment, plus le risque de porter plusieurs bébés est élevé (antécédents familiaux, âge de la mère, etc.), plus la prime augmente.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories