Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Un bébé, c’est parfait pour voyager

07 mars 2017 par Urbania
Bébé dans une valise avant voyage

Oui, un bébé, c’est exigeant. Mais dans bien des cas, ses besoins n’ont rien de compliqué, et tu peux t’en occuper aussi bien au Québec qu’au Guatemala.

Contenu

Un nouveau-né, ça dort, ça pleure, ça boit, ça fait pipi ou caca, puis ça dort encore. En d’autres mots, tant que tu as des bras, des couches et un biberon ou une paire de seins, tu peux emmener bébé à peu près n’importe où.

Tu peux chiller au café du coin avec bébé. Tu peux lire un roman au parc municipal avec bébé. Tu peux souper dans un bon resto avec bébé. Et tu peux, comme Kim et Michaël, te pousser pendant deux mois au Panama avec bébé.

« Souvent, on se met des limites avec un bébé parce qu’on a peur, raconte Kim. Quand on a pris l’avion avec Olivier, je me demandais s’il allait avoir mal aux oreilles, s’il allait pleurer tout le long, s’il allait énerver les passagers. Finalement, les agents de bord ont été super aidants et le petit a dormi pendant quasiment tout le trajet. »

Non seulement l’avion est gratuit pour les enfants de moins de de deux ans — s’ils restent assis sur leurs parents —, mais les nouveau-nés, ça voyage léger! « Les bébés sont des adeptes de la simplicité volontaire, dit Kim. En bas de six mois, tu n’as pas à traîner 36 000 bébelles et ils ne réclament pas constamment ton attention. » Ça, ça viendra bien assez vite, alors profites-en donc pendant que tu peux!

Évidemment, voyager avec bébé demande davantage de planification, et des imprévus peuvent survenir. Tu peux oublier le sac à couches à l’aéroport. Bébé peut faire de la fièvre à cause d’une poussée de dent. S’il y a un problème, ne capote pas. Des nouveau-nés, il y en a partout dans le monde. En cas de pépin, tu pourras acheter tout ce qui te manque ou trouver un médecin qualifié. Procure-toi quand même une bonne assurance voyage pour ta petite famille avant de partir.

Autre avantage : tout le monde aime les bébés. Tsé , ton voisin qui ne t’a jamais parlé en dix ans et qui t’arrête maintenant chaque fois que tu passes avec ta poussette pour faire des guili-guili? Ben c’est la même chose en voyage. Un serveur vous offre un verre payé par la maison. L’hôtel vous donne un upgrade gratuit. Pis tout le monde vient vous voir à la plage parce que bébé est donc cute .

Évidemment, ce ne sont pas tous les bébés qui se trimballent facilement. S’il ne dort jamais plus que 30 minutes consécutives, tu n’auras pas le goût de l’emmener à Paris. Ou peut-être que l’accouchement a été vraiment intense, et que tu rêves plus de passer un mois dans ton lit que de faire le tour du monde. L’important, c’est de t’écouter.

Mais rappelle-toi qu’un voyage, ça peut aussi être un week-end de camping à Kamouraska. C’est beau, Kamouraska. Et les nouveaux sons, les nouvelles odeurs, les nouvelles couleurs, ça stimule bébé. Tu sais ce qu’on dit : les voyages forment la jeunesse. Même la très petite jeunesse.

 

Tu te poses des questions sur ta marmaille? On a plein de conseils pour toi.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Tags:

Catégories

Catégories