Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Bébé, t’aurais pas 20 $ à me prêter?

06 mars 2017 par Urbania
Congé parental

Dans les dernières semaines du congé parental d’un an, tu reçois juste 55 % de ton salaire. Tu as pensé à ça? Tu devrais.

Contenu

Ah, le congé parental! Les lattés à 4 piasses avec d’autres papas et mamans en congé. Les cours de yoga avec bébé à 20 $ la séance. Les balades en poussette au centre d’achat — pour la clim en été et la chaleur en hiver — qui se terminent avec 300 $ de vêtements neufs. Au début, c’est le fun. Mais à la longue, ça devient surtout cher!

Si tu as choisi le congé parental de neuf mois, c’est pas si mal : le dernier stretch se fait avec 75 % de ton salaire. Mais si tu fais partie de ceux qui ont pris un an avec bébé, tu as 25 semaines à faire avec 55 % de ton chèque de paye. Pis ça, c’est pas beaucoup. Vraiment pas beaucoup.

Pas besoin d’hyperventiler. En réorganisant un peu tes habitudes, tu pourras t’en sortir. Et on parle de réorganisation, pas de privation. Bébé, ça ne rime pas avec austérité! En fait, ça rime, mais tu comprends ce qu’on essaie de dire.

Cuisine sociale

Tu n’as probablement pas la motivation pour devenir expert du couponing . Mais il y a d’autres moyens d’économiser sur ta facture d’épicerie. Un bon truc : acheter en grande quantité, puis se réunir entre amis pour cuisiner 40 pots de sauce à spaghetti, 22 pâtés au poulet et 11 litres de soupe aux légumes. Tu as du fun ET tu sauves de l’argent. En plus, la prochaine fois que tu n’auras pas l’énergie de préparer à manger une fois bébé couché, tu auras juste à ouvrir le congélateur pour te remplir la panse.

Partager les vieilles affaires

Chercher des groupes Facebook du genre « parents de [ta ville] » ou « bazar de [ton quartier] » permet souvent de découvrir des mines d’or d’objets usagés. Tu vas y trouver des vêtements, des jouets, des tables à langer, des gobelets et d’autres trucs de bébé offerts pour des peanuts , quand ce n’est pas gratuit. Le bonus? Les vieilles affaires, c’est aussi bon pour ton portefeuille que pour l’environnement.

C’est gratuit!

Pourquoi payer pour des cours d’aquabébé quand tu peux te baigner gratuitement avec ton minihumain à la piscine municipale? Pourquoi acheter des livres de maternité quand tu peux en emprunter à la bibliothèque? Pis l’abonnement au gym, ça se remplace facilement par du jogging au parc en été et des séances d’aérobie sur YouTube en hiver (fous rires garantis). Tu es plus du genre culture et spectacles? Beaucoup de villes offrent des activités gratuites et bébés- friendly . La prochaine fois que tu recevras le bulletin d’information de ton coin, lis-le au lieu de le jeter.

Gâte-toi

Tu n’es plus capable de voir un biberon sans faire une crise de nerfs? Tu as l’impression que tous les bébés sauf le tien font des pets qui sentent la rose et dorment 12 heures en ligne? Il est temps d’agrémenter ta vie de petits extras réconfortants. Fais garder bébé par tes parents/un ami/un service de relevailles et offre-toi quelque chose qui te fait du bien. Ce peut être un repas dans un resto de quartier pas trop cher, une longue balade au parc, une soirée à écouter des films. Ou dormir. Dormir, c’est gratuit, et ça fait toujours du bien.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Tags:

Catégories

Catégories