Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Plus que du bancaire
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Quand bébé sera grand

06 mars 2017 par Urbania
Argent de côté pour bébé

Un jour, bébé sera grand. Ce qu’il fera, ce qu’il aimera et où il vivra, on ne le sait pas. Mais dans tous les cas, avoir un peu d’argent de côté sera utile pour lui… et pour toi.

Tu trouves ça cher, les paquets de couches à 30 piasses? Le lait en poudre à 20 $? On ne veut pas te faire peur, mais c’est rien comparé à la suite. Tu auras bientôt l’impression que les factures suivent la courbe de croissance de bébé — et ça pousse vite ces petites bêtes-là.

Voici quelques exemples pour alimenter ta réflexion.

Une année de garderie subventionnée au tarif de base, c’est 2 000 $. Cinq saisons de hockey et deux équipements de gardien de but : 3 000 $. Des broches : 7 000 $. Un bac et une maîtrise en science politique, suivis d’une technique en inhalothérapie : 15 000 $ (sans les livres, bien sûr).

Et là, on ne parle pas des vêtements, des camps de jour, de ses sept bicyclettes et de la fois où il va scrapper ta voiture. Bref, commence à compter tes cennes tout de suite : tu en auras besoin.

Mais ce qui est bien avec les bébés, c’est que tu peux souvent compter sur les cennes des autres. Par exemple, au lieu de laisser les grands-parents inonder la maison de jouets que tu casses en marchant dessus la nuit, tu peux leur suggérer de mettre de l’argent dans le REEE de ton enfant.

Es-tu stressé parce que tu viens de lire le mot « REEE » sans savoir ce que c’est, sauf que ça ressemble à REER et que les REER, ça te stresse? Oublie les REER. En gros, le REEE , c’est un compte pour les études de ton enfant, et l’argent que tu y places est bonifié de 30 % (jusqu’à une certaine limite) par le gouvernement.

D'habitude, quand quelqu’un te promet un rendement assuré de 30 %, faut que tu te sauves en courant parce que c’est un fraudeur. Là, c’est le gouvernement qui le promet. Un placement garanti qui rapporte autant, tu ne trouveras jamais ça ailleurs.

Et si tu te dis que ce serait bénéfique pour ton enfant de vivre l’expérience étudiante à la dure, avec une job à temps partiel, inquiète-toi pas. Même avec un REEE, il risque de finir l’école endetté; les ramens, c’est un passage obligé.

L’autre chose à laquelle tu devrais penser, c’est de prendre une assurance vie. Tu sais, ce beau gros chèque qui sera encaissé par quelqu’un d’autre quand tu vas mourir?

Oui, l’assurance vie est souvent le principal motif pour commettre un crime dans les films. Mais dans la vraie vie, si jamais il t’arrive quelque chose, c’est une assurance qui permet à ta famille de ne pas avoir à vendre la maison ou à faire des heures supplémentaires en pleine période de deuil.

Au final, économiser, c’est un peu comme étudier : c’est vraiment facile de procrastiner, mais après tu t’en veux de ne pas en avoir fait assez. Alors prends donc quelques minutes aujourd’hui pour réfléchir à ça et téléphone à ton conseiller financier.

Ton « toi » du futur, qui vient de recevoir une facture de 1 700 $ pour la classe de maître de ping-pong de ta cadette, te remercie.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories