Logo de la Banque Nationale
Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

REER ou CELI : lequel choisir?

Comparer pour mieux comprendre

Deux façons avantageuses d’épargner

Le régime enregistré d’épargne-retraite (REER) et le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) sont deux bonnes façons de faire fructifier votre argent à l’abri de l’impôt en vue de réaliser vos projets de vie.

Découvrez les avantages fiscaux de l’un et de l’autre pour placer votre argent selon vos besoins, votre âge et votre situation financière.

Besoin d’être accompagné?

Vous pouvez toujours compter sur un conseiller pour vous aider à planifier votre stratégie de placement en fonction de votre situation unique et de vos projets spécifiques. Profitez de leur expertise!

Prendre un rendez-vous

Utiliser à la fois le REER et le CELI : une stratégie futée

Sachez que vous n’avez pas à choisir entre les deux régimes : vous pouvez cotiser dans un REER et dans un CELI. Vous pouvez même utiliser le remboursement d’impôt de votre cotisation à un REER pour le placer dans un CELI pour faire d’une pierre deux coups.

Découvrez ce qui différencie REER et CELI

Le REER et le CELI en 7 questions

 

REER CELI
Lequel convient à mon objectif d’épargne? Vous pouvez utiliser les sommes accumulées pour la retraite, l’achat d’une maison grâce au RAP et un retour aux études (REEP).
 
Les cotisations servent pour tous vos projets au cours de votre vie, comme un voyage, un mariage, l’achat d’une voiture, etc.
Quel est le principal avantage fiscal? Vous ne payez pas d’impôt sur les revenus de placements. Vous ne payez pas d’impôt sur les revenus de placements.
Permet-il une déduction de mon revenu? Il permet de diminuer le revenu imposable, ce qui est intéressant si votre taux d’imposition est élevé. Il ne permet pas de diminuer le revenu imposable.
 
Mes retraits sont-ils imposables? Le montant retiré du REER à la retraite est imposable, ce qui reste souvent avantageux puisque le revenu est alors généralement moins élevé.

 
Les retraits ne sont pas imposés et n’affectent pas votre admissibilité à certains programmes gouvernementaux. Le CELI peut être avantageux si votre taux d’imposition est peu élevé.
À combien s’élèvent les droits de cotisation? À 18 % de votre revenu annuel, jusqu’à concurrence de 26 010 $ pour 2017. Vous pouvez dépasser ce montant grâce aux droits de cotisation inutilisés des années passées. Jusqu’à 5 500 $ en 2017. Vous pouvez contribuer jusqu’à 52 000 $ au total1 en profitant des droits de cotisation inutilisés des années précédentes.
Quel est l’âge minimum pour cotiser? Il n’y a pas d’âge minimum, mais vous devez avoir des revenus d’emploi ou d’entreprise pour accumuler des droits de cotisation, et avoir au moins 18 ans pour faire une contribution qui excède 2 000 $. L’âge minimum est de 18 ans pour ouvrir un compte.

 
Quel est l’âge maximal pour cotiser? L’âge maximal est de 71 ans pour la cotisation. Au plus tard le 31 décembre de l’année où vous atteignez 71 ans, les fonds qui se trouvent dans votre REER doivent être transférés vers une autre solution de placement, comme un FERR ou une rente. Il n’y a pas d’âge maximal pour cotiser ni échéance de votre régime : il est bon pour toute la vie!

 
Icône baguette magique

Astuce!

Pourquoi cotiser à votre REER ou votre CELI seulement une fois par année? Cotisez petit à petit sans avoir à y penser grâce à l’épargne systématique. Facilitez-vous la vie!

Icône infolettre

Obtenez encore plus de conseils par courriel

Pour recevoir les dernières offres, les nouvelles et davantage de conseils pour réaliser vos idées, abonnez‑vous à notre infolettre.

Les petits détails pour tout savoir

Comparer les droits de cotisation

Droits de cotisation CELI REER
Droits de cotisation annuels  2009 : 5 000 $
2010 : 5 000 $
2011 : 5 000 $
2012 : 5 000 $
2013 : 5 500 $
2014 : 5 500 $
  2015 : 10 000 $
2016 : 5 500 $
2017 : 5 500 $
   2009 : 21 000 $
   2010 : 22 000 $
 2011 : 22 450 $
  2012 : 22 970 $
  2013 : 23 820 $
  2014 : 24 270 $
  2015 : 24 930 $
  2016 : 25 370 $
 2017 : 26 010 $
Limite en % du revenu gagné Aucune. Permet d’épargner à l’abri de l’impôt sans égard à votre revenu annuel, en respectant la limite de cotisation annuelle. 18 % en respectant la limite de cotisation annuelle.
Cotisation excédentaire Pénalité de 1 % par mois. Attention : si vous retirez, puis déposez une somme dans la même année, vous pourriez dépasser la limite. Pénalité de 1 % par mois (un excédent de 2 000 $ est permis sans pénalité).
Report des droits de cotisation inutilisés

Accumulation annuelle.

Accumulation annuelle.

Réutilisation des droits si retrait

À compter de l’année suivante.

 

Indexation de la limite du droit de cotisation Selon l’indice du prix à la consommation (IPC), arrondi au 500 $ près. Selon la croissance du salaire industriel moyen (SIM).
Cotisation au compte du conjoint Non, mais l’un des conjoints peut donner à l’autre les fonds nécessaires pour sa cotisation, sans être assujetti aux règles d’attribution du revenu2.

 

Transfert au conjoint en cas de séparation ou de décès

Sans incidence sur les droits de cotisation.

Sans incidence sur les droits de cotisation.

Comparer les règles fiscales

Règles fiscales CELI REER
Cotisation déduite du revenu imposable    
Imposition des revenus générés    
Imposition des retraits

Vous pouvez retirer3 de l'argent de votre CELI en tout temps et à n’importe quelle fin sans que les retraits ne soient imposables.

Vous pouvez retirer3 de l'argent de votre REER en tout temps et à n’importe quelle fin, mais les retraits sont imposables.

Retrait minimum  

Une fois que votre REER s’est transformé en Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR).

Incidences sur la récupération des prestations des programmes sociaux de la retraite et des crédits d'impôt fondés sur le revenu(Pension Sécurité de la Vieillesse (PSV), Supplément de revenu garanti (SRG))

Ne réduit ni les prestations, ni les crédits d’impôt

Peut venir réduire les prestations et les crédits d'impôt.

Imposable lors du décès

Si le CELI est transféré au conjoint, la valeur du CELI n’est jamais imposable.

S’il est légué à une personne autre que le conjoint, le CELI prendra fin et les placements deviendront des actifs non enregistrés. Les revenus générés par ces placements deviendront imposables.

Non imposable si le REER est transféré au conjoint.

Notes légales

1. Depuis 2009, les droits de cotisation à un CELI s'accumulent chaque année, si, à n'importe quel moment dans l'année civile, vous êtes âgé de 18 ans ou plus et êtes un résident du Canada. Un particulier n'accumulera pas de droits de cotisation à un CELI pour toute année au cours de laquelle il était un non-résident du Canada.

2. Les règles d'attribution sont un mécanisme fiscal en vertu duquel un particulier qui transfère des biens en faveur d’une tierce partie doit inclure dans ses propres revenus le revenu gagné sur ces biens.

3. Sous réserve des termes et conditions applicables aux placements choisis.

Mieux comprendre le REER et le CELI

Besoin de conseils?

Parlez à un conseiller qui vous aidera à choisir le régime qui vous convient.

Prendre un rendez‑vous

Icône téléphone
Icône Foire aux questions