Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Comment retirer de l’argent de son CRI avant 65 ans?

10 juillet 2012 par Banque Nationale
lira account withdrawal

En principe, l’épargne accumulée dans un compte de retraite immobilisé (CRI) devrait y demeurer jusqu’à la retraite. Vous pouvez toutefois « dégeler » cet argent en toute légalité pour gagner en flexibilité!

Contenu

La stratégie utilisée pour y parvenir demande de la patience. Vous ne pourrez pas toucher la somme d’un seul coup. Vous devrez y mettre l’effort année après année, mais vous y arriverez!

La recette?

Pour retirer l’argent de votre CRI avant 65 ans, vous devrez suivre ces étapes avec l’aide de votre conseiller.

  1. Ouvrir un fonds de revenu viager (FRV), soit un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR).
  2. Transférer l’argent du CRI dans le FRV.
  3. Retirer du FRV la somme maximale autorisée par la loi. Attention, le montant maximum dépend de plusieurs critères, tel votre âge.
  4. Investir cette somme dans un régime enregistré d’épargne-retraite (REER).
  5. Fermer le FRV.
  6. Transférer le solde du FRV dans un nouveau CRI avant la fin de l’année.
  7. Répéter ces mêmes étapes chaque année pour avoir accès à une partie supplémentaire de votre épargne-retraite.
  8. La stratégie en détail

    Pourquoi transférer l’argent du CRI dans un FRV? Tout simplement parce qu’il est impossible de retirer des sommes directement d’un CRI. Le FRV est un passage obligé. Le transfert dans le REER vous permettra ensuite d’éviter de payer de l’impôt sur la somme retirée.

    Transférer le solde du FRV dans un nouveau CRI vous permettra de maximiser vos retraits. En effet, la loi prévoit que vous pouvez transférer dans votre REER la différence entre le retrait minimal et maximal du FRV. Or, il n’y a aucun retrait minimal lors de la première année. Vous pouvez donc transférer le maximum. Ce sont les retraits minimaux obligatoires à partir de la deuxième année qui sont imposables. Vous évitez donc de payer de l’impôt en retirant la somme minimale les années subséquentes.

    En parallèle, vous vous demandez sûrement combien vous pourrez retirer chaque année. Le montant maximal autorisé par la loi dépend de votre âge, de votre province et de la somme accumulée dans votre CRI puis transférée dans le FRV.

    Par exemple, un Québécois né en 1960 dont le FRV s’élève à 200 000 $ pourrait retirer 13 000 $ en 2018. Pour avoir un aperçu de votre situation personnelle, vous pouvez utiliser le calculateur sur le site de Retraite Québec.

    Il y a quelques exceptions quant aux retraits maximaux. Une personne souffrant d’une invalidité physique ou mentale qui réduit son espérance de vie, par exemple, peut accéder à son épargne plus rapidement. Elle doit pour cela présenter un certificat médical à son établissement financier.

    CRI ou REER?

    N’importe quel travailleur soucieux d’épargner pour sa retraite peut souscrire à un REER. Ce n’est pas le cas du CRI. Si vous en possédez un, c’est que vous avez quitté un emploi où vous aviez un régime de retraite. Vous avez ensuite choisi de gérer vous-mêmes vos avoirs plutôt que de les laisser dans le régime.

    Le CRI et le REER sont toutefois deux produits d’épargne-retraite assez semblables. Dans les deux cas, l’argent accumulé croît à l’abri de l’impôt. Par contre, vous devrez payer de l’impôt au moment du retrait.

    De plus, dans les deux cas, vous devez changer de véhicule d’épargne au plus tard à 71 ans. Vous devrez alors commencer à en tirer des revenus de retraite. En effet, le CRI doit obligatoirement être transformé en FRV. Le REER, lui, deviendra un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR). Ensuite, des retraits minimaux sont imposés chaque année, quelle que soit votre situation financière. Les montants des retraits sont les mêmes pour le FRV et le FERR.

    En fait, la différence la plus importante entre le FRV et le FERR est le plafond des retraits. Dans le FRV, il y a des retraits maximaux. L’objectif est de vous assurer d’avoir de quoi vivre jusqu’à la fin de vos jours. C’est rassurant si vous craignez de trop dépenser!

    Le FERR est plus flexible, car il ne comporte pas de limite de retrait. Mais avec cette plus grande souplesse, le risque de tout dépenser rapidement est plus grand. Il faut savoir bien planifier.

    Le CRI est plus sécuritaire que le FERR si vos finances sont mal en point. En cas de faillite, le CRI est insaisissable. Avec le REER, vous pourriez vous faire saisir vos cotisations des 12 derniers mois.

    Le sort de votre épargne-retraite est aussi un peu différent au moment de votre décès. Le CRI est transféré automatiquement à votre conjoint ou conjointe, s’il y a lieu. Sinon, il est distribué parmi vos héritiers. Le REER, lui, peut être légué à la personne de votre choix.

    Finalement, dans le cas des gens mariés, notez que le CRI et le REER font partie du patrimoine familial. En cas de décès, le conjoint ou la conjointe de la personne défunte obtient donc sa part avant que le reste soit versé aux autres héritiers.

    Pourquoi « dégeler » son CRI?

    En général, les gens utilisent cette stratégie afin de gagner en flexibilité. Ils peuvent ainsi retirer leur épargne-retraite à leur guise, sans se soucier du plafond de retrait.

    Vous pourriez aussi en profiter pour cotiser au REER de votre conjoint ou conjointe plutôt qu’à votre REER personnel. Cela permet de faire un fractionnement de revenu avant 65 ans. Si vous retirez 60 000 $, par exemple, vous paierez davantage d’impôt que si chaque membre du couple retire 30 000 $.

    Finalement, le CRI ne peut être retiré dans le cadre du régime d’accession à la propriété (RAP). Vous ne pouvez donc pas utiliser ces sommes comme mise de fonds pour l’achat d’une maison. Même chose pour le régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP) destiné au retour aux études. Cependant, en transférant l’argent dans un REER, vous pourrez bénéficier de ces programmes pour réaliser vos projets.

    Attention! Retraite Québec met la population en garde contre les fraudeurs. Par le biais de petites annonces, ceux-ci vous proposent différents moyens (comme un prêt ou l’achat d’actions) d’encaisser l’argent de votre CRI ou de votre FRV sans payer d’impôt. Malheureusement, ces stratagèmes frauduleux peuvent avoir des conséquences fiscales importantes, et vous pourriez même ne jamais revoir votre argent.

    Notes légales 

    Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

    Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

    Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

    Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

    Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

    Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

    Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

    Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

    Tags:

    Catégories

    Catégories